Question posée par Anne-Marie le 18/01/2019

Bonjour,

Votre question a été raccourcie. La voici en intégralité : «Bonjour, qu’en est-il du nouveau comptage des groupes mis en place par Facebook ? Est-Il vrai que le groupe Facebook de Éric Drouet a vu son effectif diminuer de 50 000 membres et que l’ensemble des groupes gilets jaunes Facebook a diminué de 1 000 000 de personnes ?»

Vous faites référence à une publication Facebook d’Eric Drouet, organisateur des premiers évènements liés aux gilets jaunes en octobre dernier et administrateur de groupes Facebook très influents dans le mouvement. Dans ce post publié hier, le leader des gilets jaunes s’étonne de la baisse du nombre de membres de plusieurs groupes Facebook liés au mouvement qu’il administre, dont «la france en colère !!!» et le «compteur officiel de gilets jaunes». Le premier aurait perdu 50 000 membres, quand le deuxième en a carrément perdu un million.

Une tentative de censure de Facebook voire du gouvernement, comme certains commentaires le laissent penser ? L’explication est en fait bien plus prosaïque. Il s’agit en fait d’un ajustement effectué par Facebook, au niveau mondial (rien à voir donc avec les gilets jaunes), de la façon dont le réseau social affiche le nombre des membres d’un groupe.

Pour bien comprendre, il faut noter que ces derniers mois, on voyait deux nombres différents de membres pour un même groupe en fonction de si l’on était inscrit à ce groupe ou non. Exemple ? Si vous faisiez partie du groupe «Compteur officiel de gilets jaunes», vous pouviez voir un chiffre approchant les 2 700 000 membres. Si vous n’en faisiez pas partie, seulement 1 800 000 membres.

Capture d’écran Facebook “COMPTEUR OFFICIEL DE GILETS JAUNES

Désormais, tout le monde voit le deuxième chiffre. Pourquoi ? Jusqu’à maintenant, il suffisait que les membres d’un groupe invitent leurs amis Facebook à le rejoindre pour que ces derniers soient à leur tour automatiquement comptés comme membre auprès des inscrits. En d’autres termes, des personnes étaient considérées par Facebook comme membres d’un groupe sans aucune action de leur part.

Une situation à laquelle Facebook a mis fin ces derniers jours : «Les personnes qui ont été invitées dans un groupe, mais qui ne l’ont jamais visité, apparaitront désormais dans une liste [à part] . Ils ne seront pas considérés comme membres avoir d’avoir accepté l’invitation. Cela veut dire qu’ils ne seront plus comptés dans le total des membres de votre groupe. Vous pourriez donc voir une baisse du nombre total de vos membres», a indiqué le réseau social aux administrateurs de groupes, comme l’a par exemple relayé cet utilisateur britannique ou le journaliste français Vincent Glad.

La mesure a été prise pour «s’assurer que les gens rejoignent des groupes Facebook qui sont pertinents et ont du sens pour eux», explique Facebook France à BFMTV.

Mais comment expliquer que la baisse du groupe «Le compteur des gilets jaunes» soit si massive ? Sans doute car son objectif unique était de chiffrer le mouvement : les membres étaient donc enclins à inviter massivement d’autres internautes à le rejoindre.

Cordialement

Vincent Coquaz

Advertisements

Let a comment