Une mairie. (Illustration) — GILE MICHEL/SIPA

Deux mois de débat pour « transformer les colères en solutions ». Annoncé le 27 novembre par Emmanuel Macron, le « grand débat national » va officiellement démarrer ce mardi : pendant deux mois, jusqu’au 15 mars, vous serez invités à « participer à des débats près de chez vous ou vous exprimer sur internet pour faire valoir vos propositions et vos idées » autour de quatre grands thèmes : la fiscalité, l’organisation de l’Etat, la transition écologique et la démocratie et la citoyenneté., comme
l’a détaillé dimanche soir le président de la République dans sa lettre aux Français. « Vos propositions permettront donc de bâtir un nouveau contrat pour la Nation, de structurer l’action du Gouvernement et du Parlement, mais aussi les positions de la France au niveau européen et international », ajoute Emmanuel Macron, qui s’engage à rendre des comptes aux citoyens. 

>> Et vous, allez-vous vous participer au « grand débat national »? Avez-vous l’intention d’assister à un débat près de chez vous ou d’en organiser un chez vous ? Au contraire, avez-vous d’ores et déjà décidé de boycotter cette initiative de l’exécutif ? Pourquoi ? Qu’attendez-vous de ces discussions ? Quels sont les thèmes de discussion qui vous paraissent prioritaires ? Quelles mesures voulez-vous proposer ? Pensez-vous qu’il puisse en sortir des solutions concrètes pour sortir de la crise et améliorer le quotidien des Français ? Vous pouvez nous répondre par mail à temoignez@20minutes.fr ou dans les commentaires ci-dessous. Vos témoignages serviront à rédiger un article.

Let a comment