La manifestation des gilets jaunes, dixième acte, a rassemblé entre 4000 (chiffre préfecture) et 6000 personnes selon plusieurs observateurs dans le centre de Bordeaux.

Le cortège s’est formé comme les autres samedis place de la Bourse, dès 13 heures. Il a formé un long défilé à travers plusieurs axes du centre ville, dans le calme.

Ils étaient au moins 4000 à défiler dans la calme en début d'après-midi
Ils étaient au moins 4000 à défiler dans la calme en début d’après-midi Crédit photo : Fabien Cottereau

La manifestation a convergé vers la place de l’Hôtel de ville, place Pey Berland, vers 16 heures, lieu d’affrontements avec les forces de l’ordres lors des précédents épisodes.

C’est alors que, selon un scénario désormais classique, la situation s’est tendue. Les grenades lacrymogènes étaient de nouveau de sortie.

Un double front s’est formé, avec une partie des manifestants près de la mairie de Bordeaux, une autre partie dans les rues piétonnes en direction de Sainte-Catherine.

Les forces de l’ordre ont utilisé les canons à eau et les blindés ont avancé cours Alsace-Lorraine.

Plusieurs voitures ont été incendiées et des feux ont été allumés sur les voies du tramway.

En début de soirée, les manifestants ont été repoussés devant musée d'Aquitaine
En début de soirée, les manifestants ont été repoussés devant musée d’Aquitaine Crédit photo : Y.D.

Au final, la police a procédé à 49 interpellations. C’est sept de plus que la semaine dernière, lors de l’acte IX.

Let a comment