Gestion des données : le DMaaS en 3 questions

Spread the love
Gestion des données : le DMaaS en 3 questions

Depuis les débuts du cloud, nombre d’offres « aaS » ont fleuri chez les CSP (Cloud Service Provider). Au point qu’il peut parfois être difficile de savoir à quel type de service on a affaire (certains acronymes ont même plusieurs significations différentes). L’une des dernières tendances dans le monde de l’IT est le Data Management as a Service (DMaaS). Près de 90 % des responsables IT envisagent aujourd’hui de déployer ce type de solution. Cohesity, spécialiste de la gestion de données, vient de lancer la première brique de son offre DMaaS. De quoi s’agit-il exactement ?

publicité

Qu’est-ce que c’est ?

Les données des entreprises sont partout, hébergées sur différentes infrastructures cloud, on-premise ou hybrides, générées via une multitude d’applications et stockées dans des formats hétérogènes. Il devient extrêmement complexe aujourd’hui pour une organisation de gérer cette disparité, alors même que la maîtrise de la donnée devient un facteur clé de réussite pour les entreprises. C’est dans ce contexte que le DMaaS prend tout son sens. Le service consiste à centraliser sur une plateforme cloud des données provenant de sources multiples. Un simple connecteur installé sur la source des données suffit pour démarrer et envoyer les informations vers le service cloud. « Avec le DMaaS, l’équipe IT n’a plus à se préoccuper des questions d’infrastructure, indique Tony Fanni, Senior Channel System Engineer chez Cohesity. Le provisionnement se fait en quelques minutes ». Et modèle « aaS » oblige, les entreprises ne payent que pour les ressources de stockage qu’elles consomment et peuvent faire évoluer ces ressources à la demande.

 

À quoi ça sert ?

L’objectif de cette migration des données dans le cloud est de faciliter la mise en place de services complémentaires. Le DMaaS est un terme qui va en réalité chapeauter tout un ensemble de fonctions, notamment de protection des données. « Le DMaaS, c’est Netflix appliqué à la donnée ; on clique, on protège », résume Tony Fanni. La sauvegarde, ou Backup-as-a-Service (BaaS), est assez logiquement le premier usage du DMaaS. Le cloud permet de consolider les données business sur un support externalisé et entièrement managé qui servira de point de restauration en cas de problème. Dans le prolongement de la sauvegarde, le DMaaS peut également offrir des capacités de reprise après sinistre avec le Disaster Recovery as a Service (DRaaS) et prendre en charge la continuité business avec un basculement automatique des opérations sur le cloud. Une solution qui peut, là encore, drastiquement réduire les coûts en évitant de financer un site secondaire qui ne sera que rarement utilisé. « Le DMaaS offre une très grande flexibilité et évite d’anticiper des investissements sur plusieurs années avec le risque de sur ou sous-provisionnement que cela implique », confirme le responsable Cohesity. Autre usage, la fourniture immédiate d’environnements de test et développement, avec le Development and Test as a Service (DTaaS). Le cloud permet de mettre à disposition en un instant un environnement et des données identiques à la production pour essayer de nouvelles fonctions, et ainsi d’accélérer l’innovation.

Est-ce sécurisé ?

Encore aujourd’hui, migrer ses données vers le cloud génère parfois quelques inquiétudes chez les dirigeants d’entreprise. Chaque fournisseur aura ici sa propre stratégie. Pour l’ouverture de son service DMaaS en France, Cohesity a apporté différents éléments de réponse à même de rassurer les RSSI. Concernant la localisation des données tout d’abord, les utilisateurs ont la possibilité de choisir des datacenters situés en Europe (Francfort, Londres et bientôt Paris). En termes d’audit ensuite, les offres sont certifiées SOC II Type I et SOC II Type II. Enfin, les données sont chiffrées, aussi bien pendant le transfert qu’une fois stockées. Les entreprises peuvent gérer par elles-mêmes les clés de chiffrement ou en confier la responsabilité à Cohesity. Et pour les organisations qui souhaiteraient néanmoins conserver une partie de leurs données en interne, l’offre DMaaS Cohesity s’inscrit dans une logique hybride permettant aux utilisateurs de gérer via une interface unique les données dans le cloud et sur site.

Leave a Reply