Advertisements

Fusillade aux abords du siège du FSB à Moscou – Le Monde

Spread the love
Le quartier de la Loubianka, à Moscou, a été bouclé par les forces de l’ordre le 19 décembre 2019 après un échange de tirs.

Un échange de tirs a eu lieu, jeudi 19 décembre, dans le centre de Moscou, aux abords de la Loubianka, le siège du FSB, les services secrets russes. Le quartier a été bouclé par les forces de l’ordre. « Un inconnu a ouvert le feu près du numéro 12 de la rue Bolchaïa Loubianka ; il y a des victimes, a annoncé le FSB. L’assaillant a été neutralisé, son identité est en train d’être établie. »

L’énorme bâtiment jaune et marron du FSB est situé à quelques centaines de mètres de la place Rouge. Plusieurs vidéos montrant des policiers armés courant près de cet immeuble imposant ont été diffusées sur les réseaux sociaux. La présence policière est toujours très marquée dans ce quartier.

Le comité d’enquête a rapidement rapporté qu’il qualifiait ces événements selon les charges d’atteinte à la vie des représentants des forces de l’ordre, sans évoquer de motivation terroriste. Le président Vladimir Poutine, qui donnait ce jeudi sa conférence de presse annuelle, a été informé.

Série d’attentats

La Russie, qui doit célébrer vendredi la Journée des organes de la sécurité d’Etat, a été le théâtre de nombreux attentats dans les années 2000, en lien avec la guerre de Tchétchénie contre les indépendantistes puis la rébellion islamiste qui a ensanglanté le Caucase du Nord. Le 3 avril 2017, un attentat dans le métro de Saint-Pétersbourg, perpétré par un ressortissant kirghize d’origine ouzbèke, avait fait 14 morts et 53 blessés. Mais dans d’autres cas, comme lors des explosions survenues à Magnitogorsk le 31 décembre 2018, les autorités se sont refusées à parler de terrorisme.

Le 31 octobre 2018, le siège des FSB dans la ville septentrionale d’Arkhanguelsk avait été la cible d’une attaque d’un autre genre. Un adolescent de 17 ans, se déclarant anarchiste et voulant dénoncer la toute-puissance des services de sécurité, s’était fait exploser à l’accueil du bâtiment, se tuant et blessant trois hommes du FSB.

Advertisements

Leave a Reply