Frontières, vaccination obligatoire, pass sanitaire étendu… l’exécutif se donne jusqu’à lundi pour décider – LCI

Spread the love

Le Conseil de défense sanitaire de ce mercredi 7 juillet n’a donné lieu à aucune nouvelle mesure. À son issue, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a indiqué qu’un nouveau serait convoqué lundi 12 juillet, lors duquel le gouvernement devrait examiner une éventuelle vaccination obligatoire pour certaines professions, de possibles restrictions aux frontières et la possibilité d’une extension du pass sanitaire. 

L’exécutif se donne encore quelques jours pour prendre les meilleures décisions possibles alors que “le risque d’une quatrième vague rapide est là” et que “le variant peut gâcher l’été”, a indiqué le porte-parole ce mercredi. Depuis plusieurs jours, “le Premier ministre consulte à propos de la vaccination obligatoire pour certaines professions, l’extension du pass sanitaire ainsi que l’isolement”, a rappelé Gabriel Attal. En effet, ce début de semaine Jean Castex a sollicité tous les groupes parlementaires sur ces sujets ; jeudi, il consultera les élus locaux. Le chef de l’État les a également abordé ce mardi avec les partenaires sociaux reçus à l’Élysée.

Ainsi, lundi prochain, le gouvernement pourrait valider en Conseil de défense sanitaire un projet de loi rendant obligatoire la vaccination pour les soignants et d’autres professions en contact avec le public comme les pompiers. L’objectif est d’aller vite, pour que ce texte puisse être adopté le plus rapidement possible par le Parlement. L’exécutif pourrait également préciser lundi s’il choisit d’étendre le pass sanitaire et de restreindre l’accès à certains commerces ou loisirs aux Français non-vaccinés.

Enfin, d’ici lundi, des discussions devraient s’engager avec certains pays pour parler de restrictions d’accès à la France. Selon les informations de LCI, l’exécutif réfléchit à un renforcement des frontières alors que certains de nos voisins européens comme l’Espagne et le Royaume-Uni connaissent une recrudescence épidémique. “Le Portugal, entre autre, pose problème tant le nombre de cas augmente là-bas et les échanges sont nombreux avec la France, pendant les vacances”, indiquait un proche du chef de l’État mardi.  

Leave a Reply