Bouygues Telecom attaque Free pour « pratiques commerciales trompeuses » sur son offre Freebox Delta. Le FAI estime que son concurrent a volontairement dissimulé le prix du player Devialet (480 euros d’un coup ou 10 euros par mois pendant 48 mois) en présentant son offre. Il estime le préjudice subi à 170 millions d’euros.

freebox delta

Bouygues Telecom a déposé une plainte contre Free auprès du tribunal de commerce de Paris le 31 mai 2019, rapporte L’Express. Il accuse son concurrent de « pratiques commerciales trompeuses« . Dans le viseur : l’offre Freebox Delta lancée par la fialale d’Iliad en décembre 2018 après des années d’attente.

Bouygues Telecom attaque Free sur la Freebox Delta

Principal reproche adressé à Free, le fait que les clients doivent acheter eux-même le player Devialet n’aurait pas été assez mis en avant par le FAI. Le prix affiché en gros caractère ne prenait en effet pas en compte le prix de l’appareil, vendu soit directement 480 euros par mois, soit loué pour 10 euros par mois pendant quatre ans (48 mois). L’UFC-Que Choisir avait d’ailleurs mis en demeure Free à ce sujet quelques jours après le lancement de la Freebox Delta. L’opérateur avait modifié la présentation de l’abonnement pour que celle-ci soit plus honnête envers les consommateurs.

Lire aussi : Freebox Delta : prix trompeurs, frais injustifiés, l’UFC-Que Choisir met en demeure Free

Aujourd’hui, Free distingue toujours le tarif du player Devialet à celui du forfait, mais le coût de la box multimédia est bien plus visible. En tout cas, Bouygues Telecom estime que Free a commis un manquement et que celui-ci lui a causé un préjudice. Il réclame 170 millions d’euros de dédommagement à l’opérateur de Xavier Niel.

Bouygues Telecom rend ainsi la pareille à Free. En 2015, ce dernier avait assigné le premier en justice pour « pratiques de concurrence déloyale ». Free s’insurgeait à l’époque que le prix de 3 euros par mois pour la location de la box et de 8 euros pour le dégroupage indispensable à certains abonnés ne soit pas ne soit pas précisé dans l’offre grand public. Il avait alors estimé le préjudice subi à 275 millions d’euros.

Source : L’Express 

Advertisements
Spread the love

Leave a Reply