France Cyber Maritime : le cyber prend la mer

Spread the love
France Cyber Maritime : le cyber prend la mer

La cybersécurité affecte tous les secteur et le secteur maritime entend bien s’en emparer. Pour répondre à cette problématique, le lancement de l’association France Cyber Maritime a été officialisé aujourd’hui.

Basée à Brest, cette association regroupe « des industriels du secteur maritime civil et de défense, des entreprises de cybersécurité, des associations professionnelles et du monde de l’enseignement supérieur et de la recherche » réunies dans le but de favoriser la prise en compte du risque cyber dans le secteur maritime. Au total, l’association annonce regrouper pour l’instant d’une quinzaine de soutiens et indique se développer en concertation avec l’Anssi et le Secrétariat général de la Mer. La présidence de l’association est confiée à Frédéric Moncany de Saint Aignan.

L’association affiche plusieurs ambitions en la matière, notamment la création d’un CERT maritime, baptisé M-CERT, qui visera à centraliser le traitement des incidents de sécurité du secteur et à partager les informations permettant de mieux appréhender les menaces visant le secteur. L’association travaillera également à favoriser l’émergence « d’une offre de services de cybersécurité adaptés au monde maritime. »

publicité

Pirate Nec Mergitur

La création de cette association n’est pas un pur effet du hasard : le secteur maritime a été durement touché par des attaques informatiques dans le courant de l’année 2020 et dans les années précédentes. Le géant français du transport maritime CMA CGM a ainsi été victime d’une attaque au ransomware au mois de septembre. Avant cela, plusieurs concurrents internationaux ont été touchés par des attaques similaires : on peut ainsi citer le cas célèbre de Maersk, largement affecté par l’épidémie de rançongiciel NotPetya en 2017 : l’impact total de l’attaque avait été estimé à 300 millions de dollars. Le sujet est donc sensible et l’association France Cyber Maritime aura largement matière à travailler pour améliorer la sécurité du secteur maritime.

Leave a Reply