Fitbit : Google finalise son achat pour 2,1 milliards de dollars

Spread the love
Fitbit : Google finalise son achat pour 2,1 milliards de dollars

Après plus d’un an d’examen réglementaire, Google a annoncé ce jeudi avoir officiellement finalisé son achat de 2,1 milliards de dollars de Fitbit, pionnier sur le suivi d’activité physique.

Le géant du web avait rendu public cet accord pour la première fois en novembre 2019. A l’époque, les deux entreprises ont promis de maintenir l’approche de Fitbit en matière de confidentialité et de sécurité des utilisateurs, notamment en ce qui concerne ses pratiques de collecte de données, et se sont engagées à ne jamais utiliser les données de santé de Fitbit pour les annonces Google.

Google réitère ce message maintenant que l’accord est conclu. Dans un article de blog, la société affirme que son intérêt « a toujours porté sur les appareils, pas sur les données », et qu’elle reste engagée à protéger la vie privée des utilisateurs de Fitbit.

publicité

Un premier pas sur le marché de la santé connectée

« Nous avons travaillé avec les régulateurs mondiaux sur une approche qui protège les attentes des consommateurs en matière de vie privée, notamment par une série d’engagements contraignants qui confirment que les données sur la santé et le bien-être des utilisateurs de Fitbit ne seront pas utilisées pour les annonces Google et que ces données seront séparées des autres données des annonces Google. Nous maintiendrons également l’accès aux API Android qui permettent aux appareils comme les bracelets connectés et les montres intelligentes d’interagir avec les smartphones Android, et nous continuerons à permettre aux utilisateurs de Fitbit de choisir de se connecter à des services tiers, afin que qu’ils puissent toujours synchroniser leurs applications santé et fitness préférées avec leur compte Fitbit. Ces engagements seront mis en œuvre à l’échelle mondiale afin que tous les utilisateurs puissent en bénéficier. Nous continuerons également à travailler avec les autorités de régulation du monde entier afin de les assurer que nous respectons ces engagements », explique Google à propos de cette nouvelle acquisition.

Au-delà des appareils et d’une multitude de données de santé, l’accord donne également à Google la propriété de l’entreprise Fitbit dans le domaine de la santé. Bien que l’aspect données d’entreprise de l’accord soit systématiquement minimisé, la combinaison des services cloud, IA et machine learning de Google avec la plateforme d’entreprise de Fitbit permet au géant du web de mettre un pied dans le domaine de la santé.

Google a doublement rappelé l’importance qu’il accorde au matériel dans un article de blog ce jeudi, notant que la combinaison de l’intelligence artificielle, des logiciels et du matériel Fitbit « entraînera une plus grande concurrence dans le domaine des wearables et rendra la prochaine génération d’appareils meilleure et plus abordable ».

Source : ZDNet.com

Leave a Reply