Fiasco “WhatsApp”, Microsoft met en avant Skype

Spread the love

Microsoft profite de la polémique autour de la dernière mise à jour de WhatsApp pour mettre en avant Skype. Une nouvelle fois Facebook se fait remarquer. Le réseau social récupère les données des utilisateurs afin de les monétiser.

Cette annonce a fait grand bruit au point que de nombreux utilisateurs ont décidé (enfin ?) de dire « STOP ». Depuis quelques jours une fuite de la communauté WhatsApp vers d’autres plateformes est observée. Microsoft souhaite naturellement profiter de la situation.

Le géant n’hésite donc pas à “Twitter” afin de mettre en évidence son attachement la protection de la vie privée. Plus particulièrement la firme explique que les données personnelles présentes sous Skype ne sont pas vendues à des tiers.

“Skype respecte votre vie privée. Nous nous engageons à garder vos données personnelles privées et à ne pas vendre à des tiers.”

Le tweet s’adresse clairement aux utilisateurs désirant abandonner WhatsApp.

Signal le grand gagnant du fiasco “WhatsApp”

L’une des plateformes à bénéficier de cet abandon de WhatsApp est Signal. Le service a révélé que ses serveurs ont rencontré des difficultés pour envoyer des codes de vérification.  La raison a été un nombre élevé de créations de nouveaux comptes. A ce sujet il a été expliqué

“L’envoie des codes de vérification sont actuellement en retard en raison d’un grand nombre de demande de création de compte Signal. Nous travaillons pour résoudre ce problème le plus rapidement possible.”

La situation a été résolue ainsi que d’autres problèmes afin de le passage de WhatsApp à Signal devienne une expérience simple et rapide.

“Nous continuons à battre des records de trafic et d’ajouter de la capacité afin d’accueillir  toutes les personnes qui n’apprécient pas les nouvelles conditions de Facebook. Si vous n’avez pas été en mesure de créer un nouveau compte récemment, s’il vous plaît essayer à nouveau. De nouveaux serveurs sont prêts à vous accueillir.”

Leave a Reply