Fêtes clandestines : Airbnb va aider ses super-hôtes à s’équiper d’un détecteur de bruits

Spread the love

Alors que la France est plongée dans un troisième “confinement” depuis le 3 avril dernier, un phénomène semble prendre de plus en plus d’ampleur, il s’agit des fêtes clandestines. Il aura fallu plus d’un an pour que les autorités se penchent sérieusement sur ce problème. Au cours des dernières semaines, le terme “fête clandestine” est devenu omniprésent dans les médias, si bien que ce concept illégal est parvenu jusqu’aux oreilles de Airbnb.

Airbnb participe à cette lutte contre l’incivilité

La célèbre plateforme de location, bien que largement impactée par cette crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, a décidé de venir en aide à ses hôtes pour repérer au plus vite un comportement suspect de la part des locataires. Organiser une fête clandestine dans un Airbnb est plus discret que de l’organiser chez soi, du moins c’est ce que pensent les plus crédules. La société basée à San Francisco vient d’annoncer la mise en place d’une aide financière pour l’achat de détecteurs de bruit.

Airbnb estime que la pandémie a modifié nos comportements pour toujours, l’entreprise s’adapte

Cette subvention concerne un produit bien spécifique vendu par la société Minut. Si pour le moment Airbnb n’a pas communiqué le montant de l’aide financière qui sera apportée aux “super-hôtes” pour effectuer cet achat, nous savons toutefois que ce détecteur de bruit coûte 150 euros, et la société affirme qu’il ne stocke aucun enregistrement audio. Évidemment, les propriétaires devront impérativement signaler la présence d’un tel dispositif aux locataires.

Dans un récent communiqué de presse, Airbnb explique : “Pour les super-hôtes préoccupés par les fêtes, nous proposons des réductions pour l’achat de dispositifs de détection du bruit de la marque Minut. Ces détecteurs les alertent lorsqu’un niveau de décibels préalablement paramétré est atteint. Grâce aux recherches et aux retours de notre communauté d’hôtes, nous avons constaté que cette technologie aide à prévenir les fêtes et à anticiper les problèmes, tout en respectant la vie privée. Ces appareils n’enregistrent ni ne transmettent rien d’autre que les niveaux de bruit réels”.

Depuis août 2020, Airbnb affirme avoir bloqué près de 300 000 réservations en France pour suspection d’organisation de fêtes clandestines.

Leave a Reply