Fermeture de Japan Studio, PlayStation s’éloigne encore un peu plus du Japon

Spread the love

C’est un véritable coup de tonnerre dans l’industrie du jeu vidéo. Sony vient d’annoncer la fermeture de Japan Studio, son plus ancien et emblématique studio. Une grande partie des effectifs a été licencié. L’équipe en interne d’Asobi (Astro Bot) semble rester intacte. Il s’agit d’une décision très inattendue qui a l’effet d’une bombe. Depuis quelques mois, les relations entre PlayStation et le Japon ne semblaient pas très bonnes. Avec ce nouveau coup dur, la fracture semble définitivement actée.

Japan Studio – 1993/2021

Jeux First Party

The Last Guardian, Ape Escape, Knack, Ico, Shadow of the Colossus ou encore Astro Bot, ce sont toutes des licences mythiques de PlayStation et elles sont toutes les œuvres de Japan Studio. Hélas, tout cela sera bientôt de l’histoire ancienne. Sony Interactive Entertainment se prépare à fermer le studio. L’information vient d’être confirmée par VGC il y a quelques minutes seulement.

Ces derniers jours, de nombreux développeurs ont annoncé leur départ du studio sur leur compte Twitter, créant beaucoup d’interrogations autour de ces nombreux départs assez énigmatiques. Aujourd’hui, on trouve enfin réponse à nos questions. Depuis la fin de l’année 2020, ce sont pas moins de cinq gros départs qui se sont succédé :

  • Keiichiro Toyama le réalisateur de Silent Hill et de la série Gravity Rush a annoncé son départ le 23 décembre dernier pour créer son propre studio : Bokeh Game Studio. Cette nouvelle aventure est lancée avec deux anciens membres de Sony Japon à savoir Kazunobu Sato et Junya Okura.
  • Le lendemain de cette annonce, le 24 décembre 2020, c’était Teruyuki Toriyama qui annoncé son départ. L’homme était connu pour être le producteur de Bloodborne et du remake de Demon’s Souls.
  • Cette semaine, ce sont trois autres départs qui se sont enchaînés avec Masaaki Yamagiwa (Bloodborne), Ryo Sogabe (Heavy Rain, Detroit Become Human…) et Brendon Pritchard.

Selon les premières informations recueillies par VGC, Japan Studio n’était pas assez rentable pour Sony. Le studio voulait créer des jeux pour les joueurs japonais, tandis que Sony souhaite concevoir des jeux « mondiaux » et pas se limiter au public japonais. Toujours selon VGC, le sort de Japan Studio serait scellé depuis plus d’un an, après le départ du président Allan Becker.

Japan Studio fut le tout premier studio de développement fondé par Sony Computer Entertainement en 1993, un an avant la sortie de la PlayStation. L’entreprise aura connu 28 belles années avec de nombreux hits sur l’ensemble des consoles Sony, que ce soit la PS1, la PS2, la PS3, les consoles portables PSP et PSVITA ainsi que la PS4 et la PS5.

Leave a Reply