Falcon et le Soldat de l’Hiver : le final de la série Marvel est-il vraiment au niveau ?

Spread the love

Attention, l’article suivant contient des spoilers sur le dernier épisode de la série Falcon et le Soldat de l’Hiver, diffusée sur Disney+. Si vous n’êtes pas à jour, on vous invite plutôt à aller regarder notre présentation du premier épisode de la série. Cet article constitue une critique et reflète l’opinion de son auteur qui n’est donc pas forcément la même que la vôtre. N’hésitez pas à réagir dans les commentaires. 

On y est. Six épisodes plus tard, la série Falcon et le Soldat de l’Hiver a livré son verdict. On sait désormais qui est le nouveau Captain America. Sans trop de surprises, c’est donc Sam Wilson (joué par Anthony Mackie) qui va succéder au super-héros emblématique, avec la bénédiction de son compère Bucky Barnes (Sebastian Stan). Sans super-pouvoirs ni super-force, mais en cumulant la mobilité de Falcon et son entraînement, il doit en théorie incarner l’héritage du super-héros emblématique du MCU des dix premières années (avec Iron-Man).

Est-on vraiment convaincus ? Non. Cet épisode est-il surcoté ? Clairement de notre point de vue. Alors que la série ouvrait des pistes très intéressantes sur les thématiques raciales, mais aussi la question du deuil, l’épisode n’offre au final rien de vraiment satisfaisant. On a l’impression que les studios ont voulu cocher toutes les listes pour en finir rapidement, un sentiment qui était déjà présent dans l’épisode 5. Beaucoup de choses sont survolées, mais rien ne se passe vraiment au cours des 52 minutes de cet épisode 6.

Falcon et le Soldat de l’Hiver, des discours plutôt que des actes

Si une scène doit résumer cet épisode, c’est bien sûr le discours (interminable) de Sam Wilson. Le nouveau Captain America donne une “leçon” aux dirigeants du monde, dans un discours empreint de bons sentiments. La scène de bataille, qui dure quand même plus de 20 minutes, se révèle au final quelque peu décevante, même si elle est sans doute la meilleure partie de l’épisode. Pendant ce temps-là, Bucky Barnes qui s’offre un petit instant confession, semble avoir guéri presque automatiquement de tous ses problèmes.

On sait que Disney et Marvel ont eu des problèmes d’un point de vue de la production à cause du Covid-19. Mais difficile de croire que cela justifie vraiment que cette série accorde au final aussi peu d’importance à son cameo XXL présenté dans l’épisode 5 ou encore à Isaiah Bradley, qui méritait sans doute plus de temps d’écran. La séquence finale dans le musée, trop simpliste, ne rend pas hommage à la complexité de son histoire. Certaines scènes (encore une fois ce discours raté) ne sont absolument pas nécessaires et reflètent plus la pauvreté des dialogues qu’autre chose. Malgré une timide tentative dans la fin de l’épisode, cette série confirme aussi que Marvel ne sait toujours pas quoi faire avec Sharon Carter. Reste à voir si son statut de Power Broker, infiltré au sein du renseignement américain pourra changer la donne. La mort de Karli Morgenthau est tellement ridicule que l’on évitera de s’épancher.

Une saison 2 est-elle au programme pour Falcon et le Soldat de l’Hiver ? Comme pour les autres séries Marvel sur Disney+, la situation semble plutôt incertaine pour l’instant. Et si vous voulez retrouver le programme complet des séries Marvel, cliquez sur ce lien pour avoir le détail de ce qui est prévu sur Disney+.

Disney+

Par : Disney

Leave a Reply