Advertisements

Faits divers | Un TGV déraille entre Strasbourg et Saverne: au moins un blessé grave, plusieurs blessés légers – L’Alsace.fr

Spread the love
Le TGV 2350 qui reliait Colmar à Paris-Est a déraillé entre Ingenheim et Saessolsheim suite à un accident survenu vers 7h45 ce jeudi matin.

“Il y a eu un choc”, témoigne un passager joint par téléphone. Dans le train, le personnel de la SNCF a indiqué que la motrice de cette rame duplex a basculé sur la voie inverse. Le TGV aurait heurté une coulée de boue.

Le conducteur grièvement blessé

Le conducteur du TGV, grièvement blessé, a été extrait de la motrice et évacué par hélicoptère à l’hôpital. Vingt personnes ont été blessées dans l’accident. 

Sous le choc, plusieurs vitres de cette rame duplex, qui transportait environ 300 passagers, ont été brisées. A 8h30 les passagers attendaient dans le calme leur évacuation.

A Ingenheim, le maire a mis la salle des fêtes à disposition pour accueillir les blessés. Joël Dubreuil, sous-préfet de Saverne, est également sur les lieux. Un centre opérationnel départemental a été activé en préfecture. La préfète du Bas-Rhin a activé le plan nombreuses victimes. 

92 sapeurs pompiers et 37 engins sont mobilisés pour porter secours et assistance aux victimes, indique la préfecture du Bas-Rhin.

Le trafic sur la LGV Est perturbé

Le trafic a été interrompu sur cette portion de la LGV Est. Plusieurs TGV au départ et à l’arrivée de Strasbourg affichent des retards conséquents. En revanche, le trafic est normal en gare de Saverne ainsi que sur la voie classique.

Par ailleurs, la RD 667 est bloquée pour permettre l’intervention des secours, indique la préfecture du Bas-Rhin. La population est invitée à éviter le secteur et à laisser la priorité aux véhicules de secours.

Plus d’informations à suivre.

“Le choc a été extrêmement violent”

Le témoignage de Mathieu Schweyer, bloqué dans la rame derrière la motrice (9h)

” Je suis dans le wagon situé derrière a motrice. La motrice a apparemment heurté sur la voie un obstacle, un affaissement de terrain ou une coulée de boue. Le choc a été extrêmement violent, nous roulions à pleine vitesse. La rame a décollé, on a raclé le talus pendant 30’’ à une minute. Notre wagon est resté à peu près stable et s’est posé sur le talus.

Le conducteur est apparemment grièvement blessé, un autre personnel de la SNCF a été blessé par la projection d’un objet, un extincteur je crois.

Dans une wagon il y a une ou deux personnes légèrement blessées, avec des bosses ou des plaies à la tête.

Il y a énormément de secours sur place. Nous sommes bloqués dans le wagon.

Les secours sont arrivés très vite.

Tout le monde est très calme. Le personnel de la SNCF est très pro et agit avec beaucoup de sang-froid.”

Advertisements

Leave a Reply