Facebook veut mettre en lumière ses utilisateurs vaccinés

Spread the love

Des filtres à placer sur sa photo de profil pour soutenir une cause ou faire mention de sa participation au processus électoral. Cette pratique n’est pas nouvelle sur Facebook mais pour la première fois, le réseau social destine la destine à une opération de santé publique. Ainsi, les utilisateurs de la plateforme pourront utiliser des badges pour soutenir la vaccination ou pour indiquer à leurs connaissances qu’ils ont été vaccinés.

La lutte contre la désinformation : un enjeu primordial

La firme de Mark Zuckerberg explique la logique derrière cette démarche dans un billet de blog publié sur le sujet :

Les études montrent que les normes sociales peuvent avoir un impact important sur l’attitude des gens lorsqu’il s’agit de leur santé. Nous savons que les gens sont plus susceptibles de se faire vacciner lorsqu’ils voient beaucoup de proches en qui ils ont confiance qui le font.

Dans des visuels dévoilés par Facebook, on peut ainsi voir certains des slogans utilisés tels que « Faisons nous vacciner, « Nous pouvons le faire ». Au cours des prochaines semaines, la plateforme prévoir même de présenter « dans votre fil d’actualité une compilation de vos amis, de vos proches ou des gens que vous suivez qui ont ajouté les filtres liés à la vaccination contre le Covid-19 ».

Avec cette initiative, le réseau social entend se montrer exemplaire sur un sujet préoccupant. La résistance aux vaccins reste en effet un vrai problème dans certains pays et notamment en France où une importante partie de la population refuse toujours de se faire vacciner.

En la matière, les plateformes sont parfois montrées du doigt en raison des contenus de désinformation qui circulent à ce sujet. Facebook a très tôt décidé d’agir face à ce phénomène. Ainsi, en février dernier, nous évoquions déjà les mesures mises en place et le principe de la tolérance zéro pour les publications fausses et trompeuses qui sont systématiquement supprimées.

Les concurrents ne sont pas en reste à l’image de Twitter qui proscrit toutes les fake news. Notons enfin qu’une alliance regroupant les géants du web dont Google et Facebook, vise à contrer les fausses informations sur les vaccins. Ces entreprises collaborent avec l’organisation britannique Full Fact, qui est spécialisée dans la vérification des faits.

3.6 / 5

108,7 M avis

Leave a Reply