Facebook utilise 100 % d’énergies renouvelables pour ses activités

Spread the love

Objectif atteint pour Facebook. La firme de Mark Zuckerberg vient d’annoncer que « depuis 2020, les opérations de Facebook émettent zéro émissions à effet de serre ». La société veut maintenant aller plus loin et vise la neutralité carbone pour l’ensemble de sa chaîne de valeur d’ici 2030. Ces mesures s’appliqueront aux fournisseurs et aux activités commerciales tels que les voyages et les déplacements de ses employés.

Dans un communiqué, le géant de la Tech a expliqué avoir investi 8 milliards de dollars dans la création de 63 nouvelles centrales éoliennes et solaires : « ces projets soutiennent des dizaines de milliers d’emplois pendant la construction, lorsque des panneaux solaires et des éoliennes sont installés sur place, ainsi que le long de la chaîne d’approvisionnement mondiale pour produire des panneaux solaires et des éoliennes. »

Apple vise la neutralité carbone d’ici 2030

De fait, la plupart des grandes firmes technologiques ont entrepris des efforts pour lutter contre le changement climatique. Selon un rapport publié par BloombergNEF, Google, Facebook, Amazon et Microsoft sont parmi les plus gros acheteurs d’énergies renouvelables. Les chiffres sont très impressionnants et au cours des douze dernières années, ces entreprises ont racheté une quantité d’énergie propre qui équivaut à la capacité énergétique de pays tels que le Vietnam ou la Pologne.

De son côté, Apple a annoncé l’an dernier viser la neutralité carbone d’ici à 2030 sur l’ensemble de ses activités. Pour y parvenir, la marque à la pomme va réduire ses émissions de 75 %, tandis que les 25 % restant seront obtenus via des solutions de captations carbones. L’investissement dans les forêts est notamment privilégié par la firme de Cupertino qui vient d’annoncer un fonds de restauration de 200 millions de dollars à cet effet. Les efforts d’Apple ont même été récemment salués par un rapport de Greepeace. L’ONG écologiste a souligné les efforts de la compagnie en matière d’énergies renouvelables.

Les grandes entreprises technologiques ont en tout cas intérêt à agir. On sait en effet que les dépenses en matière de refroidissement des centres de données pourraient augmenter à un rythme exponentiel en raison de la hausse des températures.

3.6 / 5

109,1 M avis

Leave a Reply