Facebook promet plus de contrôle sur notre fil d’actualité

Spread the love

Hier, Facebook a annoncé de nouvelles fonctionnalités destinées à améliorer le contrôle des utilisateurs sur leur fil d’actualité. On retient en premier lieu le retour du mode chronologique qui était toujours présent mais difficile d’accès.

La plateforme précise d’ailleurs à ce sujet :

La barre de filtrage des flux offre un accès plus facile aux plus récents, ce qui simplifie le basculement entre un fil d’actualités classé par algorithme et un fil trié par ordre chronologique avec les publications les plus récentes en premier.

La fin de l’algorithme tout puissant ?

D’autres options assez bienvenues font leur apparition avec notamment la possibilité de choisir qui peut commenter ses publications : tout le monde, vos amis, ou les profils et pages que vous mentionnez.

Facebook va également vous donner l’opportunité de choisir jusqu’à 30 amis et pages et à les inclure dans vos favoris. Dès lors, leurs contenus apparaîtront toujours en haut du news feed. Si la sélection est suffisamment pertinente, on pourrait dès lors se passer grandement des services de l’algorithme et se contenter des publications de nos proches, de médias, ou de personnes que nous apprécions.

La plateforme promet enfin d’apporter plus d’informations quant aux suggestions de contenus qui apparaissent dans notre fil d’actualité :

Aujourd’hui, nous fournissons également plus de contexte autour du contenu que nous suggérons dans le fil d’actualité en développant “Pourquoi est-ce que je vois cela?”. Cela signifie que vous pourrez appuyer sur les messages des amis, des pages et des groupes que vous suivez, ainsi que sur certains des messages que nous vous suggérons et obtenir plus d’explications sur les raisons pour lesquelles ils apparaissent dans votre fil d’actualité.

Comme l’analysent nos confrères de The Verge, on peut voir ces changements comme une forme de réponse aux critiques du fonctionnement des algorithmes de Facebook. Des attaques ont par exemple porté sur le fait qu’ils étaient en partie responsable de la prolifération de désinformation et de contenus extrémistes. Ces modifications restent limitées et selon le média américain, ces différents modes disparaîtront lorsqu’ils ne sont pas utilisés durant sept jours.

3.6 / 5

108,7 M avis

Leave a Reply