Facebook annonce ses lunettes AR et l’Oculus Quest 2

Spread the love

Facebook a dévoilé son jeu en matière de réalité virtuelle… et augmentée, puisque le réseau social compte lancer une paire de lunettes AR dans le courant de l’année prochaine. Un design qui intéresse aussi Apple, mais les rumeurs autour de ses lunettes les annoncent plutôt pour 2023.

Mark Zuckerberg, impliqué depuis au moins 2016 dans ce projet baptisé « Aria », ne veut pas perdre de temps. Il a ainsi confirmé que Facebook travaillait avec EssilorLuxottica pour la création de ces « smart glasses » qui arboreront la griffe Ray-Ban. Deux modèles sont en développement, une version avec des fonctions basiques, l’autre pleinement fonctionnel avec tous les flonflons de la réalité augmentée.

Des cobayes, employés de Facebook, commenceront à tester en public les différents dispositifs Aria dans les prochains jours. Voici à quoi ressemble le prototype actuel :

Cette paire de lunettes, qui pèse moins de 70 grammes, intègre une batterie d’une capacité de 2,5 Wh (30 heures en veille, 1,5 heure d’enregistrement de données si on comprend bien). Elle fonctionne avec un processeur Snapdragon à plusieurs cœurs sans plus de précision, avec 4 Go de RAM et 128 Go de stockage. Elle est en mesure d’accrocher les réseaux Wi-Fi 5 (IEEE 802.11ac) et le Bluetooth 5.0. Facebook explique que l’appareil n’intègre pas d’écran, il s’agit surtout de faire le plein de données (mais pas dans les magasins et les restaurants).

La version grand public, attendue dès l’année prochaine donc, devra se montrer encore plus discrète et offrir davantage de fonctions AR pour séduire au-delà des glassholes aficionados. Les choses ont l’air d’avancer, pour le meilleur comme pour le pire (qui a vraiment envie de porter un truc Facebook devant les yeux toute la journée ?).

Autre annonce plus orientée vers le grand public cette fois, le lancement de l’Oculus Quest 2 ! Le casque de réalité augmentée autonome (pas besoin d’un PC à la patte, même s’il est toujours possible d’utiliser un ordinateur) est maintenant proposé en précommande au prix de 349 €, soit une centaine d’euros de moins que son prédécesseur. Les livraisons sont prévues à partir du 13 octobre.

L’appareil fonctionne avec une puce Snapdragon XR2, 6 Go de RAM, 64 Go de stockage (une version 256 Go est aussi proposée pour 449 €), un écran 90 Hz d’une définition de 1 832 x 1 920 pour chaque œil, soit 50% de pixels en plus que la première génération. Il s’accompagne de deux contrôleurs revus et améliorés.

Enfin, et c’est moins drôle pour les quelques utilisateurs des Oculus Rift, Facebook a annoncé l’arrêt de cette gamme qui nécessitait un branchement à un PC. Malgré sa nature autonome, le Quest 2 pourra prendre sa place au besoin puisqu’il prend en charge les câbles Oculus Link : les applications et jeux VR sur PC sont généralement plus immersives que celles disponibles pour le Quest 2 tout court.

Leave a Reply