Face aux variants, Delfraissy recommande aux personnes âgées et fragile un “auto-isolement” de deux mois – BFMTV

Spread the love

Pour le président du Conseil scientifique, cette quarantaine individuelle doit rester volontaire.

Invité ce dimanche sir sur l’antenne de BFMTV, le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy a détaillé plusieurs points liés à la pandémie de coronavirus en France. Selon lui, “il faudra probablement aller vers un confinement” en raison des différents variants du Covid-19, qui selon l’infectiologue “changent complètement la donne.”

“C’est à elles de décider”

En outre, toujours selon ce dernier, les prochains mois seront assez durs malgré la vaccination qui ce week-end a dépassé le million de patients inoculés. De fait, Jean-François Delfraissy appelle les Français les plus fragiles à se protéger.

“Il me semble que dans les deux mois qui viennent, la recommandation pour les personnes les plus âgées, les plus fragiles, d’aller vers ce que j’appellerais une forme d’auto-isolement volontaire, voulu de leur part, pour se protéger en particulier vis-à-vis des variants anglais, et peut-être d’autres variants, en attendant qu’elles soient vaccinées”, est une possibilité intéressante, estime-t-il.

Pour autant, l’immunologue est bien conscient que cette décision doit rester individuelle, et soulève plusieurs points éthiques.

“Cela touche à une certaine forme de liberté, sauf que c’est à elles de décider. Cela ne sera jamais obligatoire”, a-t-il ajouté.

Ce n’est pas la première fois que cette hypothèse est évoquée, puisque plusieurs avis du Conseil scientifique proposaient déjà cet auto-confinement.

Leave a Reply