Face à la quatrième vague de Covid-19, l’ARS Paca réactive le “plan blanc” dans la région – Nice-Matin

Spread the love

Alors que la Martinique est reconfinée depuis vendredi et que la Guadeloupe s’apprête à l’être à partir de mercredi soir, le Premier ministre Jean Castex a présidé mardi une réunion de la Cellule interministérielle de crise, décidant du déploiement de 10 lits de réanimation supplémentaires aux Antilles par le service de santé des armées (SSA) à compter de la mi-août, selon Matignon.

Dans l’ensemble de la France, le nombre de malades hospitalisés avec le Covid-19 continue de grimper face à une flambée du variant Delta, selon les chiffres publiés mardi par Santé publique France.

Les services de soins critiques comptaient 1.331 patients (dont 218 admissions en 24 heures) contre 1.232 malades lundi et 978 il y a une semaine.

Le nombre de malades du Covid à l’hôpital est désormais de 7.974, soit 134 de plus que lundi et 837 de plus qu’il y a une semaine. Les admissions sur les dernières 24 heures sont également en hausse, avec 818 patients contre 688 lundi, un chiffre au plus haut depuis la fin mai. La maladie a emporté 57 personnes, selon les chiffres publiés mardi, portant le bilan total de cette épidémie en France à plus de 112.000 décès.

“La circulation virale et plus particulièrement du variant Delta” s’est particulièrement accélérée en Corse “avec un taux d’incidence de 650 pour 100.000 habitants” et de “830 pour 100.000 habitants en Haute-Corse”, a indiqué l’ARS dans un communiqué.

Devant le rebond épidémique partout en France, le gouvernement a annoncé mardi “la réactivation de plusieurs leviers de mobilisation et de soutien aux soignants face au rebond épidémique”, comprenant la majoration des heures supplémentaires de 50% et une compensation exceptionnelle des congés payés non pris pour raisons de service.

L’Agence Régionale de Santé de Provence-Alpes-Côte d’Azur va déclencher le “plan blanc” dans la région. L’ARS l’a annoncé ce mardi soir dans un communiqué. Un dispositif qui permet de rappeler les soignants en congés et de déprogrammer des opérations pour faire face à l’afflux de patients.

Leave a Reply