Evacuations, crues, trafic perturbé… Le point sur les intempéries dans le Var et les Alpes-Maritimes – 20 Minutes

Spread the love
Le fleuve du Loup en crue, à Pont-du-Loup, dans les Alpes-Maritimes, le 23 novembre 2019. — YANN COATSALIOU / AFP

Le Var et les Alpes-Maritimes en alerte rouge jusqu’à 3 heures du matin. Les deux départements subissent depuis samedi matin un épisode méditerranéen d’intempéries, occasionnant de fortes pluies et la montée de plusieurs cours d’eau. Les précipitations devraient s’intensifier avec l’arrivée d’orages. « Les cumuls (de pluie) pour l’ensemble de l’épisode pourront alors atteindre 200 à 250 mm, jusqu’à localement 300 mm dans l’intérieur et l’est du Var », selon Météo France qui prévoit un arrêt des précipitations dimanche.

Plusieurs cours d’eau en crue

Dans le Var, les autorités ont procédé à des évacuations, notamment à Hyères, à Fréjus et à Roquebrune-sur-Agrens. 1.430 foyers y sont encore privés d’électricité.

Le fleuve Argens a été placé au niveau de vigilance maximum par le service de prévision des crues (SPC). Un pic de crue historique est attendu pour la nuit de samedi à dimanche. A Biot, dans les Alpes-Maritimes, le niveau de la Brague est subitement monté suscitant l’inquiétude des habitants. Trois personnes avaient péri lors de précédentes inondations en 2015. A Villeneuve-Loubet, où un camping a été évacué, le niveau et le débit du Loup ont eux aussi fortement augmenté.

Dans le Var comme dans les Alpes-Maritimes, le bord de mer reste à éviter. « Le vent de sud souffle très fort sur le littoral méditerranéen et génère de fortes vagues » vers la côte, rappelle Météo France. A Roquebrune-Cap-Martin, le bord de mer a été totalement fermé à la circulation en début de soirée. À Fréjus, des vagues déferlant sur la route ont également été observées.

Plan ORSEC déclenché dans les Alpes-Maritimes

Dans les Alpes-Maritimes, le plan ORSEC a été déclenché dans la journée de samedi. Ce dispositif, lancé par la préfecture, permet une organisation des secours à l’échelon départemental en cas de catastrophe. Plus de 550 pompiers sont actuellement mobilisés.

La préfecture des Alpes-Maritimes recommande aux habitants de ne pas sortir de chez eux, de ne pas descendre dans les caves et les garages et de n’utiliser son véhicule qu’en cas d’extrême urgence. A Nice, les sirènes ont été déclenchées pour prévenir les habitants. Les centres commerciaux ont fermé à 18h et les spectacles prévus au Conservatoire, à l’Opéra et au Palais Nikaïa sont annulés. À Cannes, dans le quartier de La Bocca, les commerces ont été évacués en fin de journée.

Des points d’hébergement ont été ouverts à Cannes, Grasse, Biot, Pégomas ou encore La Colle-sur-Loup.

Transports perturbés

Conséquence des intempéries, les transports sont très perturbés. Les TGV en provenance de Paris ont terminé leur parcours à Marseille. Dans les Alpes-Maritimes, tous les trains sont à l’arrêt, tandis que les atterrissages sont perturbés à l’aéroport.

Le trafic est interrompu sur plusieurs routes, comme sur l’autoroute A8, coupée entre Fréjus et Antibes. Entre Saint-Laurent-du-Var et Villeneuve-Loubet, la route du bord de mer est fermée. Enfin, plusieurs éboulements ont été rapportés, comme à Barre-sur-Loup ou sur la route de Gilette.

Les départements voisins du Gard, de Haute-Loire, de l’Ardèche, du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône ont quant à eux été placés en vigilance orange.

3 partages

Leave a Reply