Ericsson s’offre Cradlepoint pour 1,1 milliard de dollars

Spread the love
Ericsson s'offre Cradlepoint pour 1,1 milliard de dollars

Ericsson enrichit encore son portefeuille de services dédiés à la 5G. Lancé dans la course à la 5G, l’équipementier suédois a annoncé ce vendredi le rachat de la société américaine Cradlepoint, spécialisée dans les solutions sans fil pour les sociétés, sur la base d’une valeur d’entreprise de 1,1 milliard de dollars. Une belle pioche pour groupe suédois spécialisé dans les équipements de télécommunications, alors que Cradlepoint a enregistré des revenus de l’ordre de 137 millions de dollars en 2019 pour une marge de 61 %.

La direction d’Ericsson s’est réjouie de cette opération, qui lui permettra de se renforcer sur le marché de la 5G pour les entreprises, un segment très porteur qui devrait être au coeur de la croissance de la nouvelle génération de technologies mobiles. Cradlepoint et ses plus de 650 employés seront une filiale autonome d’Ericsson, et resteront basés à Boise, dans l’Idaho, avec des bureaux dans la Silicon Valley, au Royaume-Uni et en Australie. Elle fera partie du secteur des technologies et des nouvelles entreprises d’Ericsson.

Comptant sur un portefeuille de plus de 20 000 clients, 1 500 partenaires de distribution et plus d’un million d’abonnements SaaS, Cradlepoint se décrit comme un fournisseur de “solutions sans fil de pointe pour les réseaux de succursales, de téléphonie mobile et d’Internet des objets”.

publicité

Un levier de croissance important pour Ericsson

La transaction devrait être finalisée avant la fin du quatrième trimestre 2020 et devrait commencer à contribuer au cash-flow d’exploitation en 2022. “Ericsson occupe une position unique pour renforcer la position de leader de Cradlepoint sur le marché des réseaux sans fil de périphérie et des réseaux étendus sans fil”, s’est réjoui le PDG d’Ericsson Börje Ekholm au terme de cette annonce.

Pour rappel, l’équipementier, qui se bat sur le marché de la 5G face au leader chinois Huawei et au finlandais Nokia ainsi qu’au challenger coréen Samsung, a réalisé au deuxième trimestre un bénéfice net de 2,59 milliards de couronnes (soit environ 250 millions d’euros), en hausse de 40% sur un an pour un chiffre d’affaires en légère progression (+1%) à environ 55,6 milliards. Au 17 juillet, la direction d’Ericsson indiquait avoir déployé 54 réseaux 5G, notamment en Chine, et signé 99 contrats commerciaux avec des opérateurs de par le monde. Avec Huawei et Nokia, ils se partagent actuellement près de 80% du marché des réseaux de cinquième génération.

“En combinant l’ampleur de notre accès au marché et les relations établies avec les plus grands opérateurs de téléphonie mobile du monde, nous réalisons un investissement important pour aider nos clients à se développer sur ce marché passionnant”, a précisé la direction de l’équipementier suédois, précisant que l’activité de Cradlepoint continuera à se concentrer sur le marché américain, mais que la filiale a un potentiel important en dehors de l’Amérique.

Leave a Reply