Equinix vise le “point idéal” entre la colocation et le cloud public

Spread the love
Equinix vise le

Plus d’un an après que la crise sanitaire a brusquement poussé les entreprises à accélérer leur transformation numérique, tous les secteurs reconnaissent la valeur d’une infrastructure numérique solide. Toutes les organisations ne sont toutefois pas prêtes à se lancer dans des services de cloud public. L’opérateur de cloud-computing Equinix, surtout connu pour ses activités de colocation, y voit une opportunité de s’adapter et de se développer avec sa clientèle.

“Il y a certaines raisons pour lesquelles le cloud public pourrait ne pas répondre aux besoins des clients”, indique le PDG de la société Charles Meyers, interrogé par ZDNet. “Mais ensuite, ils veulent aussi quelque chose de plus agile et de plus à la demande que ce que fournit la colocation”. La société propose une gamme de services – comme Equinix Metal, une offre de bare metal-as-a-service entièrement automatisée et interconnectée – qui touche “ce point sensible”, explique le dirigeant.

“Il s’agit d’une adaptation de notre modèle commercial qui tente de répondre aux besoins de consommation en tant que service de nos clients”, ajoute ce dernier. “Ce que les gens achètent à Equinix est vraiment similaire – ils veulent notre portée, ils veulent accéder à nos écosystèmes, ils veulent les possibilités d’interconnexion qui sont présentes à Equinix – mais ils les veulent dans un paquet légèrement différent.”

publicité

“Des paquets légèrement différents”

Au-delà d’Equinix Metal, la société identifie de manière sélective les services d’infrastructure qu’elle est en mesure de fournir à ses clients via un modèle basé sur la consommation. Parmi ces services figure Equinix SmartKey, un service de cryptographie et de gestion sécurisée des clés basé sur le modèle SaaS. Il existe également une offre “time as a service” pour les entreprises sensibles à la latence, comme le commerce électronique et les jeux.

Dans le même temps, les relations d’Equinix avec les fournisseurs de clouds publics continuent de se développer. Son solide écosystème de fournisseurs de réseaux, constitué en plus de 20 ans d’activité, a fait de la société un partenaire clé pour les hyperscalers. De plus, Equinix se veut un lien crucial entre le cloud public et l’entreprise, avec une part de marché importante dans les rampes d’accès au cloud. Au cours de son premier trimestre, Equinix a remporté 21 nouveaux contrats on-ramp, soit à peu près le même niveau d’activité on-ramp que pour toute l’année 2020.

Pour mieux servir le marché hyperscale, Equinix a signé un accord, d’une valeur de plus d’un milliard de dollars, avec le fonds souverain de Singapour GIC pour financer conjointement les centres de données Equinix xScale. Ceux-ci répondent aux besoins uniques de déploiement de charges de travail centrales d’un groupe ciblé d’entreprises hyperscale. Depuis lors, les projets de centres de données xScale sont devenus un programme de 3 milliards de dollars, avec des centres de données prévus dans le monde entier.

Equinix réalise également des ventes conjointes avec des fournisseurs de services cloud. Ce qu’ils constatent, c’est que les clients disent : “Oui, nous adoptons absolument le cloud public, c’est une partie essentielle de notre avenir”, explique le patron d’Equinix. “Mais ils ont encore des besoins très importants qui ne sont pas entièrement satisfaits par les services de cloud public…. Nous travaillons conjointement avec le client pour développer une solution de cloud hybride, multi-cloud.”

Source : ZDNet.com

Leave a Reply