Epic Games réalise une nouvelle levée de fonds, et dévoile ses ambitions

Spread the love

Epic Games est société fondée en 1991, bien avant Google, Facebook, ou encore Amazon. Pourtant, il faudra attendre le 25 juillet 2017, et la sortie de la licence Fortnite, pour que le studio de développement et distributeur de jeux vidéo soit enfin connu à sa juste valeur auprès du grand public. Inutile de revenir sur le succès de Fortnite, un jeu qui en mars 2019 dépassait la barre des 250 millions de joueurs.

Aujourd’hui, si Epic Games à toujours tendance à placer Fortnite au centre de ses activités, le studio américain semble avoir encore plus d’ambitions. Fortnite n’est plus la seule licence à succès détenue par Epic, puisque depuis mai 2019 la société a officialisé le rachat du studio Psyonix qui développe notamment Rocket League. Quelques mois plus tard, en août 2020, Epic Games réalise une belle levée de fonds de 1,78 milliard de dollars.

Une nouvelle levée de fonds, avec de nouveaux objectifs

Cette semaine, toujours dans l’objectif de développer toujours plus de nouveaux projets, Epic Games vient d’officialiser une levée de fonds supplémentaire à hauteur d’un milliard de dollars. Parmi les nombreux investisseurs autour de cette table, le studio a notamment reçu un financement de 200 millions de dollars de la part de Sony Group Corporation. À travers cette importante participation, Sony encourage Epic Games à accélérer la création d’expériences sociales connectées basées sur le concept du “Métavers”, un monde virtuel fictif décrit dans le roman Snow Crash de Neal Stephenson.

Suite à ce tour de table, Epic Games est désormais valorisé à 28,7 milliards de dollars. Tim Sweeney, le PDG et fondateur d’Epic Games déclare dans un communiqué : “Leurs investissements contribueront à accélérer notre travail autour de la création d’expériences sociales connectées dans Fortnite, Rocket League et Fall Guys, tout en autonomisant les développeurs et les créateurs de jeux avec Unreal Engine, Epic Online Services et Epic Games Store.”

En parallèle à cela, Epic Games continue sa lutte contre le “monopole” d’Apple, et plus particulièrement de l’App Store.

Leave a Reply