Enseignement à distance : retour à la normale malgré de “nouvelles malveillances”, assure le ministère – franceinfo

Spread the love

Vers la fin du chaos dans les classes virtuelles ? L‘ensemble des services du Centre national d’enseignement à distance (Cned), qui gère le dispositif Ma classe à la maison, est “revenu à la normale”, a assuré le ministère de l’Education nationale, mercredi 7 avril. Si “quelques ralentissements de connexions ont été signalés sans blocage sur l’accès aux services”, “les élèves inscrits sur le dispositif ‘Ma Classe à la maison’ ont pu suivre leurs cours”, a-t-il annoncé dans un communiqué publié au lendemain d’une journée chaotique, marquée par de nombreux bugs et défaillances. L‘enseignement à distance a été généralisé pour quatre jours jusqu’aux vacances de printemps, unifiées à partir du 12 avril, en raison de l’épidémie de Covid-19

Enfin, l’accès aux environnements numériques de travail (ENT), troublé la veille dans les Hauts-de-France, l’Ile-de-France, le Grand Est, la Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie, y a été rétabli. 

Mercredi, la section cybercriminalité du parquet de Paris a annoncé avoir ouvert une enquête après une série d’attaques informatiques contre la plateforme du Cned.

Toutefois, “ces dernières heures, les services du Cned ont été l’objet de nouvelles malveillances”, poursuit le ministère. Comme les attaques survenues mardi, elles ont fait l’objet d’un signalement à l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi). 

Si la fluidité est rétablie pour accéder aux environnements numériques de travail, des ralentissements ont été signalés dans la matinée en Ile-de-France et dans le Grand Est, fait savoir le communiqué. Ainsi, “les accès en Seine-et-Marne sont toujours erratiques”, détaille le ministère, citant des “connexions aux services difficiles et [des] lenteurs constatées”. “Ces désagréments sont en cours de résolution par l’ensemble des partenaires en charge des ENT afin de faciliter la navigation des élèves et des professeurs dans les heures qui viennent.”

Le Snes-FSU, premier syndicat du secondaire, a fait état mercredi matin de “bugs signalés encore en fin de matinée sur les ENT en Normandie, dans le Grand Est, en Ile-de-France et dans les Hauts-de-France”. Le syndicat, de concert avec le Snuipp-FSU, assure que le site Ma classe à la maison “ne fonctionne pas”. “Comme il s’agit d’un dispositif national, cela concerne de fait une grande partie du territoire français”, souligne auprès de l’AFP Sophie Vénétitay, du Snes-FSU. “Si les élèves n’ont pas pu se connecter mardi, puis mercredi, on va perdre des élèves qu’on aurait pu facilement garder avec un système efficace”, s’inquiète-t-elle.

Leave a Reply