Advertisements

En pleine crise du Brexit, Boris Johnson appelle à des élections générales au Royaume-Uni le 12 décembre – Ouest-France

Spread the love

Le Premier ministre britannique a appelé à des élections générales anticipées au Royaume-Uni le 12 décembre. Il devra toutefois obtenir l’accord du parlement.

Boris Johnson veut des élections générales anticipées. | HANNAH MCKAY

  • Boris Johnson veut des élections générales anticipées.
    Boris Johnson veut des élections générales anticipées. | HANNAH MCKAY

Après une nouvelle défaite sur le Brexit mardi 22 octobre, Boris Johnson a appelé ce jeudi à des élections générales anticipées au Royaume-Uni. Le Premier ministre a évoqué la date du 12 décembre dans un entretien à la BBC.

Si le Parlement « veut plus de temps pour étudier » l’accord de Brexit qu’il a conclu avec Bruxelles, « ils (les députés, N.D.L.R.) peuvent l’avoir mais ils doivent approuver des élections générales le 12 décembre », a-t-il déclaré à une semaine de la date prévue pour la sortie de l’Union européenne.

Johnson envoie une lettre à Corbyn

Boris Johnson doit en effet obtenir l’accord des deux tiers des députés. Une mission compliquée alors que le Parti travailliste refuse des élections tant qu’il n’y a pas de garantie sur la sortie de l’Union européenne avec un accord.

Boris Johnson a d’ailleurs reproduit sur son compte Twitter une lettre au chef de l’opposition travailliste Jeremy Corbyn dans laquelle il plaide pour l’organisation d’élections afin de sortir de l’impasse, rappelant au chef du Labour qu’il a plusieurs fois affirmé qu’il appuierait la tenue de législatives anticipées une fois qu’un report aurait été accordé par l’Union européenne.

« Il est de notre devoir de mettre fin à ce cauchemar et de procurer au pays une solution aussitôt que ce sera raisonnablement possible », écrit le Premier ministre britannique. « Ce parlement a refusé de prendre des décisions. Il ne peut pas refuser de laisser les électeurs le remplacer par un Parlement qui peut prendre des décisions », a-t-il ajouté dans cette lettre.

Le Labour « soutiendra des élections une fois que la possibilité d’une sortie sans accord de l’UE sera écartée et si le report le permet », a répliqué la députée travailliste Valerie Vaz devant le parlement.

Jeremy Corbyn attent la décision de l’UE

Jeremy Corbyn, chef de file du parti travailliste britannique, attendra la décision des « Vingt-Sept » sur la demande de report du Brexit avant d’appeler à voter pour ou contre le projet d’élections anticipées du Premier ministre Boris Johnson, a-t-il annoncé jeudi. « Le principe est le suivant : retirez le ‘no deal’ de la table. L’Union Européenne répond demain, nous pourrons alors nous décider », a-t-il déclaré à la presse.

La BBC avait auparavant annoncé qu’il appellerait les députés de son groupe à s’abstenir lors du vote de lundi sur le scrutin anticipé.

Le programme approuvé par les députés

Par ailleurs, les députés britanniques ont approuvé jeudi le programme du gouvernement de Boris Johnson, apportant une victoire inattendue pour le Premier ministre conservateur au Parlement à une semaine de la date prévue du Brexit.

Remporté par 310 voix contre 294, ce vote se tenait après le discours programme lu par la reine Elizabeth II le 14 octobre, détaillant les lignes de la politique du gouvernement de Boris Johnson.

Partager cet article Boris Johnson veut des élections générales anticipées.

En pleine crise du Brexit, Boris Johnson appelle à des élections générales au Royaume-Uni le 12 décembreOuest-France.fr

Advertisements

Leave a Reply