En images : un jour et une nuit de mobilisation contre le premier violent feu de l’été en Gironde – Sud Ouest

Spread the love

“Le feu n’est pas totalement maîtrisé”, a déclaré le sous-préfet de Langon Eric Suzanne à minuit le lundi 27 juillet.

La disparition du vent au coucher du soleil a bien aidé les soldats du feu qui ont contenu l’incendie toute la nuit dans un périmètre de 200 hectares.

200 hectares de broussailles et de jeunes pins sont partis en fumée.
200 hectares de broussailles et de jeunes pins sont partis en fumée.  © Crédit photo : Stephane Lartigue
Les flammes ont blessé quatre pompiers et brûlé deux véhicules du Sdis.
Les flammes ont blessé quatre pompiers et brûlé deux véhicules du Sdis.  © Crédit photo : Arnaud Dejeans
Quatre avions ont lutté contre les flammes. Ici un avion Dash capable de transporter 10 000 litres d'eau.
Quatre avions ont lutté contre les flammes. Ici un avion Dash capable de transporter 10 000 litres d’eau.  © Crédit photo : Stephane Lartigue
Un épais brouillard de fumée a recouvert cette partie des Landes girondines pendant de longues heures. L'odeur de brûlé se sentait jusqu'à Villandraut à 20 kilomètres de l'incendie.
Un épais brouillard de fumée a recouvert cette partie des Landes girondines pendant de longues heures. L’odeur de brûlé se sentait jusqu’à Villandraut à 20 kilomètres de l’incendie.  © Crédit photo : Arnaud Dejeans
Les pompiers sont intervenus dans les jardins des habitations, comme ici au quartier de la Grave Taupière à Le Tuzan.
Les pompiers sont intervenus dans les jardins des habitations, comme ici au quartier de la Grave Taupière à Le Tuzan.  © Crédit photo : Arnaud Dejeans
Le sous-préfet Eric Suzanne a coordonné l'intervention. L'objectif des secouristes : préserver les maisons.
Le sous-préfet Eric Suzanne a coordonné l’intervention. L’objectif des secouristes : préserver les maisons.  © Crédit photo : Arnaud Dejeans
La nouvelle maire de Le Tuzan, Christiane Benich, a tenté de convaincre certains habitants d'évacuer leur habitation à cause du risque des fumée.
La nouvelle maire de Le Tuzan, Christiane Benich, a tenté de convaincre certains habitants d’évacuer leur habitation à cause du risque des fumée.  © Crédit photo : Arnaud Dejeans
Une soixantaine de véhicules a été mobilisée. C'est un gros déploiement.
Une soixantaine de véhicules a été mobilisée. C’est un gros déploiement.  © Crédit photo : Stephane Lartigue
Les habitants de ce village des Landes de Gascogne ont eu très peur. Mais aucun civil n'a été blessé.
Les habitants de ce village des Landes de Gascogne ont eu très peur. Mais aucun civil n’a été blessé.  © Crédit photo : Stephane Lartigue
Les pompiers ont réussi à préserver les habitations. La centrale photovoltaïque de Saint-Symphorien a été touchée.
Les pompiers ont réussi à préserver les habitations. La centrale photovoltaïque de Saint-Symphorien a été touchée.  © Crédit photo : Stephane Lartigue
La salle des fêtes de Saint-Symphorien a été réquisitionnée pour accueillir une vingtaine de personnes évacuées.
La salle des fêtes de Saint-Symphorien a été réquisitionnée pour accueillir une vingtaine de personnes évacuées.  © Crédit photo : Arnaud Dejeans
Le maire de Saint-Symphorien a ouvert la salle communale aux personnes évacuées. La dernière fois, c'était lors de la tempête de 1999.
Le maire de Saint-Symphorien a ouvert la salle communale aux personnes évacuées. La dernière fois, c’était lors de la tempête de 1999.  © Crédit photo : Arnaud Dejeans
Les gendarmes de la compagnie ont été mobilisés. Une enquête est ouverte pour déterminer les causes de l'incendie. La thèse du mégot jeté est privilégiée.
Les gendarmes de la compagnie ont été mobilisés. Une enquête est ouverte pour déterminer les causes de l’incendie. La thèse du mégot jeté est privilégiée.  © Crédit photo : Arnaud Dejeans
Scène surréaliste vers 1 heure du matin. 20 pêcheurs de carpes venus de Hollande, d'Angleterre et d'Allemagne ont été évacués du bord du lac de Curton et ont été logés en urgence dans la salle communale de Saint-Symphorien.
Scène surréaliste vers 1 heure du matin. 20 pêcheurs de carpes venus de Hollande, d’Angleterre et d’Allemagne ont été évacués du bord du lac de Curton et ont été logés en urgence dans la salle communale de Saint-Symphorien.  © Crédit photo : Arnaud Dejeans

Leave a Reply