EN IMAGES. L’ouragan Ida balaie la Louisiane et plonge la Nouvelle-Orléans dans le noir – franceinfo

Spread the love

Ida est arrivée et a tout balayé. L’ouragan de catégorie 4, désormais rétrogradé en catégorie 1, a touché la Louisiane (Etats-Unis), a annoncé le Centre américain des ouragans (NHC) dimanche 29 août, à 11h55 heure locale (18h55 en France). Qualifié d’“extrêmement dangereux” par le NHC, il a charrié des vents atteignant parfois 240 km/h.

Toits envolés, pelouses et arbres arrachés, Ida a causé d’impressionnants dégâts sur son passage. Lundi, plus d’un million d’Américains de Louisiane étaient privés d’électricité. Retour en images sur cette catastrophe arrivée seize ans après Katrina.

Le Centre américain des ouragans avait mis en garde contre le “risque mortel” créé par l’ouragan et avait exhorté les résidents des zones affectées à “prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger leur vie et leurs biens”. A 19 heures, dimanche, des vents de 195 km/h étaient enregistrés. La violence des rafales a notamment arraché des toits de bâtiments à Houma ou encore celui de l’hôpital Lady of the Sea à Galliano, au sud de l’Etat. Ces vents ont même arraché des pelouses, comme à Morgan City, à l’ouest de la Nouvelle-Orléans.

La ville de Houma, au sud-ouest de la Nouvelle-Orléans, a été balayée par des rafales. Au moment de son arrivée sur les côtes de l’Etat, l’ouragan entraînait des vents à 160 km/h, soulevant des murs d’eau.

Les vents ont aussi provoqué un bruit assourdissant, “terrifiant”, selon les personnes qui ont capturé les images et les ont diffusées sur Twitter.

Au total, près d’un million de foyers étaient privés d’électricité dimanche soir à travers la Louisiane, selon le site spécialisé poweroutage.us. “Nous n’avons plus d’électricité maintenant dans toute la ville ! C’est le moment de rester dans vos endroits sûrs. Ce n’est pas le moment de sortir !!” a déclaré lundi la maire de La Nouvelle-Orléans, LaToya Cantrell.

Lorsque ces puissants phénomènes météorologiques se produisent, les journalistes météo sont en première ligne et prennent parfois quelques risques pour obtenir des images de l’ouragan. Ainsi, Al Roker de la chaîne NBC a essuyé d’énormes vagues à la Nouvelle-Orléans. Mike Theiss, de la chaîne National Geographic, était à Houma et luttait contre les éléments.

Alors que la Louisiane était balayée par les vents et la pluie, un passage dans l’œil du cyclone, filmé dimanche matin par une équipe de recherche, tranche avec la violence des éléments sur terre. Sur les images relayées par le Centre américain des ouragans, l‘avion est entouré de nuages ​​de tous côtés. Une quiétude relative qui renvoie aux images capturées depuis l’ISS par Thomas Pesquet dimanche qui montrait l’importance de l’ouragan qui se dirigeait vers les Etats-Unis.

Leave a Reply