En France, le déploiement de la fibre optique atteint des niveaux records

Spread the love
En France, le déploiement de la fibre optique atteint des niveaux records

Reconfinement oblige, les Français se sont rués sur la fibre optique au cours d’un troisième trimestre record. Selon les derniers chiffres de l’Arcep, la croissance du nombre d’abonnements à très haut débit (c’est-à-dire d’un débit maximum descendant supérieur ou égal à 30 Mbit/s) s’est encore intensifié de juillet à fin septembre, pour un niveau proche d’un million d’accès supplémentaires.

Résultat : la France compte aujourd’hui 13,6 millions d’abonnements à très haut débit, soit 45 % de l’ensemble des accès internet sur le territoire français (+ 9 points en un an) et 50 % du nombre de locaux éligibles au très haut débit, en croissance de 3 points en un an. La progression du nombre d’abonnements à très haut débit est en quasi-totalité imputable au FttH, qui remporte tous les suffrages, que ce soit auprès du grand public ou des professionnels.

Un succès que l’on retrouve dans les chiffres : près de 3 millions d’accès supplémentaires ont été activés en un an, portant leur nombre à 9,2 millions au 30 septembre dernier. Aujourd’hui, la fibre optique représente plus des deux tiers du nombre total d’accès à très haut débit. Et si les abonnements à haut débit restent encore la majorité et comptent 16,7 millions d’abonnements, cela ne devrait pas durer, comme l’assure l’Arcep, qui note une contraction plus rapide du nombre de ces accès haut débit, de l’ordre de – 2,2 millions en un an, contre contre – 1,8 million en 2019.

publicité

27,2 millions de locaux exigibles au très haut débit

Au total, la France comptait début octobre 30,3 millions d’abonnements à haut et très haut débit, un chiffre en hausse de 2,3 % sur un an (+ 685 000). Ce qui devrait permettre à l’Hexagone de revenir dans le giron des pays moteurs en termes de connectivité à très haut débit.

Au cours du troisième trimestre 2020, qui devient le second meilleur trimestre enregistré dans l’histoire par l’Arcep, plus de 1,4 million de locaux supplémentaires ont été rendus raccordables au FttH, soit environ 23 % de plus qu’en 2019. « Près de 3,9 millions de lignes ont d’ores et déjà été déployées au cours de l’année 2020, et ce malgré la situation sanitaire », se félicite-t-on du côté du gendarme des télécoms.

Et de pointer qu’au 30 septembre dernier, 22,3 millions de locaux étaient éligibles aux offres FttH, soit une hausse de 33 % en un an. Particularité de cette année, la majorité de la croissance des accès FttH s’effectue de plus en plus en zone moyennement dense (dite AMII), où près de 900 000 locaux ont été raccordés de juillet à septembre dernier. En zone d’initiative publique (majoritairement des zones rurales), le troisième trimestre 2020 constitue désormais le second meilleur trimestre jamais enregistré, avec 450 000 locaux supplémentaires raccordés au très haut débit.

Au total, à la fin du troisième trimestre 2020, 27,2 millions de locaux étaient éligibles à des services à très haut débit, toutes technologies confondues, dont 20,4 millions en dehors des zones très denses. Des chiffres qui devraient contribuer à redonner le sourire, en cette période morose, à tous les promoteurs du développement du très haut débit sur l’ensemble du territoire.

Leave a Reply