EN DIRECT – Zelensky affirme que l’Ukraine est “toujours prête” à des pourparlers avec la Russie – BFMTV

Volodymyr Zelensky assure que l’Ukraine est “toujours prête” à des pourparlers avec la Russie

L’Ukraine est “toujours prête” à mener des pourparlers avec la Russie, au point mort après la découverte d’atrocités dans des villes ukrainiennes libérées, a déclaré samedi le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

“Nous sommes prêts à nous battre et chercher parallèlement des voies diplomatiques pour arrêter cette guerre. Pour l’instant, nous envisageons parallèlement un dialogue”, a assuré le président ukrainien au cours d’une conférence de presse avec le chancelier autrichien Karl Nehammer.

Ce dernier est en visite à Kiev et à Boutcha, près de la capitale ukrainienne, devenue un symbole des atrocités de l’invasion russe.

Berlin dit être arrivé à “une limite” concernant ses livraisons d’armes à l’Ukraine

L’Allemagne a quasiment épuisé ses possibilités d’approvisionner l’Ukraine en matériel tiré des réserves de son armée. Berlin planche désormais sur des livraisons effectuées directement par l’industrie de l’armement, a déclaré ce samedi la ministre allemande de la Défense Christine Lambrecht.

“Pour les livraisons provenant des stocks de la Bundeswehr, je dois dire honnêtement que nous sommes entre-temps arrivés à une limite”, a-t-elle indiqué.

Car le pays doit maintenir sa capacité d’action et être en mesure de “garantir la défense du pays et de l’Alliance (l’Otan, ndlr)”.

>> Lire notre article complet

Des objets ayant appartenu aux soldats russes à Tchernobyl présentent d’inquiétants taux de radiation

Une équipe de journalistes de CNN a pu se rendre sur le site de l’ancienne centrale de Tchernobyl, théâtre de la plus grave catastrophe nucléaire en 1986, aux côtés des ministres ukrainiens de l’Intérieur et de l’Énergie.

Les Russes, qui ont quitté la centrale après l’avoir occupé depuis le 24 février, semblent avoir commis de graves négligences avec les mesures de sécurité qui s’imposent dans ce lieu. Les autorités ukrainiennes ont déjà d’ailleurs indiqué que leur départ peut s’expliquer par une contamination élevée aux radiations.

Les journalistes de CNN se sont rendus à l’étage de la centrale qui était occupé par les soldats russes. Les affaires de ces derniers présentent d’importants taux de radiation.

À proximité de la Forêt rouge, la zone la plus contaminée au monde, une ration alimentaire russe a été découverte. Elle présente un taux de radiation 50 fois supérieur aux normales.

Les évacuations se poursuivent à Kramatorsk, au lendemain de l’attaque sur la gare

Comme ont pu le constater des journalistes de l’Agence France Presse sur place, les opérations d’évacuation de civils se poursuivaient ce samedi à Kramatorsk, au lendemain de l’attaque sur la gare qui a fait au moins 52 morts.

Des mini-bus et des camionnettes sont venus récupérer des dizaines de rescapés du bombardement ayant passé la nuit dans une église du centre-ville.

Certains font le choix de fuir vers les territories prorusses, alors que grandissent les craintes d’une opération de grande envergure menée par Moscou sur le Donbass.

>> Lire notre article complet

Le point sur la situation à 13h

La Russie a réorganisé son commandement militaire en Ukraine. Une source officielle occidentale a révélé à la BBC que l’armée russe avait connu une importante réorganisation en Ukraine. C’est désormais le général Alexander Dvornikov qui dirige l’invasion. Il a notamment servi en Syrie.

Plus de 4,4 millions d’Ukrainiens ont fui leur pays, d’après l’ONU. Le Haut commissariat aux réfugiés a révélé ce samedi que l’Europe n’avait pas connu un tel flot de réfugiés depuis la Deuxième guerre mondiale. 90% des réfugiés sont des femmes et des enfants.

Kiev s’attend à obtenir le statut de candidat à l’Union européenne d’ici juin. La vice-Première ministre ukrainienne Olha Stefanychyna a annoncé que ce statut devrait bientôt être donné à l’Ukraine, après qu’Ursula von der Leyen, la président de la Commission européenne, a remis à Volodymyr Zelensky le questionnaire d’adhésion à l’UE vendredi.

Deux tableaux de la collection Morozov vont rester en France. L’un des deux tableaux, qui étaient exposés depuis septembre à la Fondation Louis Vuitton, à Paris, appartient à un oligarque russe visé par les sanctions européennes.

L’ONU annonce que plus de 4,4 millions d’Ukrainiens ont fui leur pays depuis le début de la guerre

Plus de 4,4 millions de réfugiés ukrainiens ont fui leur pays depuis l’invasion ordonnée par le président russe Vladimir Poutine le 24 février, selon les chiffres du Haut commissariat aux réfugiés (HCR).

Le HCR recensait exactement 4.441.663 réfugiés ukrainiens samedi. Ce sont 59.347 de plus que lors du précédent pointage vendredi. L’Europe n’a pas connu un tel flot de réfugiés depuis la Deuxième guerre mondiale.

Quelque 90% de ceux qui ont fui l’Ukraine sont des femmes et des enfants.

Moscou accuse Youtube d’avoir bloqué le compte de la chaîne parlementaire russe

Des responsables russes ont accusé ce samedi le service de vidéo Youtube d’avoir bloqué le compte de la chaîne parlementaire russe, promettant des représailles qui font craindre un blocage du service sur le sol russe.

Le président de la Douma, Viatcheslav Volodine, a affirmé que la chaîne Youtube de la chambre basse du Parlement russe, “Douma-TV”, avait été bloquée, dénonçant une mesure de Washington violant “les droits” des Russes.

“Les Etats-Unis veulent avoir le monopole de la diffusion de l’information”, a-t-il lancé, sur son compte Telegram. “Nous ne pouvons pas permettre cela.”

>> Lire notre article complet

Deux tableaux de la collection Morozov, dont celui d’un oligarque russe, resteront en France

Exposée depuis septembre à Paris dans le cadre d’une exposition organisée à la Fondation Louis Vuitton, deux tableaux de la collection Morozov vont rester en France, a annoncé le ministère de la Culture.

Le premier “restera en France tant que son propriétaire, un oligarque russe, demeurera visé par une mesure de gel d’avoirs”, a-t-on fait savoir rue de Valois.

Le second appartient au musée ukrainien des Beaux-arts de Dnipropetrovsk. Il restera en France “jusqu’à ce que la situation du pays permette son retour en sécurité”.

>> Lire notre article complet

Demande d’adhésion à l’UE: Kiev s’attend à obtenir le statut de pays candidat d’ici juin

Olha Stefanychyna, la vice-Première ministre ukrainienne en charge de l’intégration européenne, a indiqué sur Twitter que Kiev s’attendait à obtenir le statut de pays candidat à une adhésion à l’Union européenne d’ici juin.

“Nous avons déjà fait beaucoup de travail en amont, donc nous sommes prêts à aller vite. Nous nous attendons à obtenir le statut de candidat en juin. Cela fait partie de notre victoire contre l’agresseur russe qui veut inverser le chemin démocratique qu’a entrepris l’Ukraine”, a-t-elle écrit sur Twitter.

Vendredi, en visite à Kiev, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a remis au président ukrainien Volodymyr Zelensky le questionnaire nécessaire à une demande d’adhésion à l’Union européenne.

La Russie a réorganisé son commandement militaire en Ukraine

Une source officielle occidentale a révélé à la BBC que la Russie avait réorganisé sa chaîne de commandement militaire en Ukraine. C’est dorénavant le général Alexander Dvornikov qui dirige l’invasion.

“Ce commandant a gagné beaucoup d’expérience lors des opérations russes en Syrie. Nous nous attendons donc à voir une amélioration du commandement et du contrôle des troupes”, indique la source au média britannique.

Au 45e jour de l’invasion de l’Ukraine, la Russie n’a pas réussi à atteindre ses principaux objectifs militaires. Après avoir tenté de capturer la capitale Kiev, les troupes russes concentrent désormais leur action sur le Donbass.

Les images d’une maternité dévastée dans le district de Boutcha

Une maternité située dans le district de Boutcha a été la cible d’intenses bombardements russes, comme le témoignent les images qu’a pu se procurer BFMTV.

La maternité a été attaquée alors que des patients se trouvaient toujours à l’intérieur. Elle est située dans le district de Boutcha, où ont été découvertes le week-end dernier des rues jonchées de cadavres et des fosses communes.

L’armée russe s’est depuis retirée de cette zone située dans la banlieue proche de Kiev. Moscou concentre dorénavant son offensive sur le Donbass.

Le gouverneur de la région de Louhansk appelle à intensifier les évacuations

Serhiy Haïdaï, le gouverneur de la région de Louhansk, a appelé à intensifier les opérations d’évacuation partant de sa région, alors que l’armée russe y intensifie ses opérations militaires.

La région de Louhansk se situe dans le Donbass, qui constitue aujourd’hui l’objectif militaire principal de l’armée russe.

“Les Russes rassemblent des troupes pour une offensive et nous voyons une augmentation des bombardements”, a indiqué Serhiy Haïdaï lors d’un entretien télévisé.

Ajoutant qu’environ 30% de la population du territoire n’avaient pas encore été évacué.

Le point sur la situation à 9h

Zelensky appelle à “une réponse mondiale ferme” après l’attaque sur Kramatorsk. Le président ukrainien a évoqué sur Facebook sa volonté d’amener devant un tribunal l’attaque qui a causé la mort d’au moins 52 personnes vendredi sur la gare de cette ville, située dans le Donbass.

10 couloirs humanitaires ouverts ce samedi. La Vice-première ministre ukrainienne a indiqué que parmi les 10 couloirs ouverts, tous destinés à évacuer les civils des zones assiégées, un doit partir de Marioupol.

Un renforcement des opérations russes attendu dans l’est et le sud de l’Ukraine. Le renseignement britannique s’attend à voir monter en intensité l’offensive russe autour du Donbass. Tout en précisant que les forces russes voyaient actuellement leurs plans contrariés par la résistance ukrainienne.

176 enfants ukrainiens sont morts depuis le début de la guerre. Cette information a été partagée ce samedi par le ministère de l’Intérieur ukrainien. Le communiqué précise également que 324 enfants ont été blessés depuis le début de l’offensive.

10 couloirs humanitaires ouverts ce samedi

La Vice-première ministre ukrainienne Iryna Verechtchouk a indiqué que 10 couloirs humanitaires destinés à évacuer des civils des régions ukrainiennes assiégées allaient être ouverts ce samedi.

Un de ces couloirs concerne Marioupol, cette ville située au bord de la mer d’Azov, assiégée depuis les premiers jours de l’offensive par l’armée russe.

Le renseignement britannique s’attend à un renforcement des opérations militaires russes dans le sud et l’est de l’Ukraine

Dans un nouveau bulletin publié ce samedi sur Twitter, les services de renseignement britanniques ont indiqué que les opérations militaires russes se concentraient désormais sur le Donbass, ainsi que sur Marioupol et Mykolaïv.

Ces activités sont soutenues par “des tirs continus de missiles de croisière en Ukraine par les forces navales russes”. Londres s’attend ainsi à voir les opérations aériennes russes monter en intensité dans le sud et l’est de l’Ukraine.

“Néanmoins, les ambitions russes d’établir un couloir terrestre entre la Crimée et le Donbass continuent d’être contrariées par la résistance ukrainienne”, souligne le communiqué.

Kiev déclare que 176 enfants ukrainiens sont morts depuis le début de la guerre

Dans un communiqué dévoilé ce matin sur Twitter, le ministère ukrainien de l’Intérieur a indiqué que 176 enfants sont morts depuis le début de l’invasion russe de l’Ukraine.

324 autres enfants ont de leurs côtés été blessés.

Volodymyr Zelensky appelle à une “réponse mondiale ferme” après l’attaque sur la gare de Kramatorsk

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est exprimé dans la nuit de vendredi à samedi concernant l’attaque russe qui a fait au moins 52 morts sur la gare de Kramatorsk.

“Comme le massacre à Boutcha, comme beaucoup d’autres crimes de guerre russes, le missile qui a frappé Kramatorsk doit être présenté devant un tribunal, qui devra avoir lieu”, a indiqué le chef d’État ukrainien.

Il a également appelé à une “réponse mondiale ferme” après ce nouveau drame.

>> Lire notre article complet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *