EN DIRECT – Tempête Ciara : 15.000 foyers toujours privés d’électricité, 12 départements en alerte orange | LCI – LCI

Spread the love








EN DIRECT – Tempête Ciara : 15.000 foyers toujours privés d’électricité, 12 départements en alerte orange | LCI

































Météo

MÉTÉO – La tempête hivernale Ciara a continué à frapper la France et une partie du nord de l’Europe lundi. Douze départements étaient toujours placés en vigilance orange lundi soir, dont la Corse, où des vents dépassant les 200 km/h ont attisé un incendie. Retrouvez les prévisions détaillées et les dernières informations.

FIN DE VIGILANCE EN LOIRE-ATLANTIQUE

Météo France annonce une fin de suivi d’alerte orange pour la Loire-Atlantique. Reste néanmoins en vigilance orange : Alpes-Maritimes (06), Corse-du-Sud (2A), Haute-Corse (2B), Côtes-d’Armor (22), Finistère (29), Ille-et-Vilaine (35), Manche (50), Morbihan (56), Pas-de-Calais (62), Seine-Maritime (76) et Somme (80).

ELECTRICITÉ 

D’après Enedis, à 21h, 15 000 foyers sont toujours privés d’électricité suite à la tempête Ciara et à un nouveau coup de vent en fin de journée. Les équipes restent mobilisées sur le terrain. Le prochain point de situation aura lieu à 9h, demain matin. 

TRANSPORTS EN CORSE 

L’activité portuaire est suspendue toute la journée dans les ports de Bastia et d’Ile Rousse. S’agissant du trafic aérien, aujourd’hui, tous les vols à destination de Calvi ont été déroutés sur l’aéroport de Bastia-Poretta et les vols aux départs de Bastia sont suspendus jusqu’à demain en milieu de matinée, au plus tôt. “Il est fortement recommandé de se rapprocher des compagnies ariennes pour plus d’informations”, explique la Préfecture.

La circulation des véhicules de transport en commun de personnes et la circulation de véhicules de transport de marchandises d’un PTAC supérieur à 3,5 tonnes est interdite pour raisons de sécurité sur l’ensemble du réseau routier de la Haute-Corse du lundi 10 février 2020 à minuit jusqu’au mardi 11 février 2020 à minuit. Le service des transports scolaires sera interrompu demain toute la journée. Les établissements scolaires accueilleront les élèves.

INCENDIE EN CORSE

En Corse, le vent attise un incendie, démarré à ma mi-journée et qui prend de l’ampleur à Pietracorba, dans le Cap Corse. Vers 16H00 il avait déjà parcouru plus de 50 hectares, poussé par des vents tourbillonnants avec des pointes à 140 km/h, compliquant la tache des secours engagés.

ELECTRICITÉ 

Environ 40.000 foyers sont toujours privés d’électricité ce lundi soir, un chiffre en recul par rapport au pic de 130.000 foyers touchés par des coupures en début de matinée, a annoncé Enedis.

Selon le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, les foyers privés de courant se trouvent principalement en Normandie, dans les Hauts-de-France et dans le Grand Est.

Les équipes “sont toujours sur le terrain, avec du renfort de techniciens d’urgence venant de régions voisines”, assure Enedis. “Près de 4.000 salariés Enedis et d’entreprises partenaires restent mobilisés”.

HAUTE-CORSE 

La préfecture de Haute-Corse interdit la circulation des véhicules de transport de personnes et de marchandise (de plus de 3,5 tonnes) sur l’ensemble du réseau routier du département à partir de minuit. 

COUPURES DE COURANT

Selon Enedis, 40.000 foyers restaient privés d’électricité à 18h, principalement en Normandie, dans les Hauts-de-France et le Grand Est. 

SOMME 

Une tornade a frappé le nord d’Amiens cet après-midi, faisant d’importants dégâts, comme en témoignent ces images.

INCENDIES

D’autres départs de feu ont été signalés dans le sud des Alpes de Haute-Provence, près de la commune d’Annot.

ELECTRICITÉ

Selon Enedis, le nombre de foyers privés d’électricité serait désormais de 50 000.

VIGILANCE ORANGE

L’agglomération de Bastia, en Haute-Corse, a conseillé ces dernières heures de limiter ses déplacements et de ne pas se balader sur le littoral en raison des vents violents frappant la région. Les transports scolaires ne seront pas assurés mardi 11 février dans l’agglomération bastiaise.

CE QUI VOUS ATTEND DANS LES PROCHAINES HEURES 

Météo France a mis à jour son bulletin de vigilance. La vigilance demeure dans les Alpes-Maritimes (06), la Corse-du-Sud (2A), la Haute-Corse (2B), les Côtes-d’Armor (22), le Finistère (29), l’Ille-et-Vilaine (35), la Loire-Atlantique (44), la Manche (50), le Morbihan (56), le Pas-de-Calais (62), la Seine-Maritime (76) et la Somme (80). Restez donc très vigilants, notamment en Corse, dans les Alpes-Maritimes ainsi que sur la Manche et la Bretagne. 

En Corse, les vents d’ouest sud-ouest continuent de souffler violemment avec des rafales de 150 à 200 km/h de la Balagne au Cap Corse et vers Sagro. Ces vents violents perdureront la nuit prochaine et jusqu’en début de matinée de mardi, les rafales atteignent et dépassent temporairement les 200 km/h. Du côté de Bastia, le vent va se renforcer. Les rafales ponctuelles atteignent en soirée de lundi et dans la nuit 130 à 160 km/h. Ces vents faibliront progressivement mardi en fin d’après-midi. Sur le nord de l’île, cette tempête s’annonce au moins aussi violente sinon plus que la récente tempête du mardi 4 février. Sur le relief, le vent d’ouest se renforce progressivement en fin d’après-midi de lundi atteignant en rafales 100 à 120 km/h. Le plus fort est attendu dans la nuit de lundi à mardi et mardi matin avec des rafales de 130 à 160 km/h. Les fortes rafales s’étendront alors au littoral Est de l’île, de Porto-Vecchio à Solenzara avec des rafales de 130 à 150 km/h. Ces vents faibliront mardi après-midi.

Dans les Alpes-Maritimes, et plus précisément dans l’arrière-pays, le vent de nord-ouest reste rafaleux atteignant par moments 110 à 130 km/h. Le vent se renforcera ce lundi soir avec des rafales encore plus violentes atteignant fréquemment 130 à 150 km/h. Ces vents violents perdurent toute la nuit jusqu’ à mardi matin. Sur le littoral, les rafales atteindront 90 à 110 km/h.

Dans l’Ouest et le Nord, un flux rapide et perturbé d’Ouest se maintient sur la Manche et autour de la Bretagne. Ils pourraient entraîner des phénomènes de vagues-submersion. 

BILAN 

La tempête Ciara a fait au moins trois morts en Europe après avoir déjà blessé plusieurs personnes, entraîné des centaines d’annulations de centaines de vols et de trains et privé des milliers de foyers d’électricité.

Un homme a été tué dans sa voiture dimanche après-midi par un arbre sur une autoroute au sud-ouest de Londres, a annoncé la police lundi. En Pologne, une femme et sa fille ont été tuées par une toiture emportée par des rafales de près de 100 km/h.

En Allemagne, deux femmes ont été grièvement blessées par un arbre à Sarrebruck, et l’une d’elles était entre la vie et la mort, a indiqué la police dans la nuit tandis qu’un adolescent de 16 ans a été blessé à la tête par une branche d’arbre 

FORTE HOULE 

Dans le Pas-de-Calais, la houle est toujours très forte. Prudence. 

CORSE

Alors que des rafales à 201 km/h y ont été relevées, un incendie s’est déclenché au Cap Corse, dans le secteur de Pietracorbara (Haute-Corse), dans le nord de l’île de Beauté. Selon Corse Matin, plus de cinquante hectares de végétation sont pour l’heure partis en fumée. 

GRAND EST 

Un arbre s’est arraché du sol dans le Grand Est et s’est effondré sur le toit d’une maison. C’est une des principales conséquences du passage de Ciara dans la région française. Tour d’horizon.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

ESPACES VERTS FERMÉS À PARIS

La ville de Paris annonce la fermeture de tous les espaces verts (parcs, jardin, squares et cimetières) ce lundi après-midi en raison des vents violents attendus.

REPORTAGE

Des coupures d’électricité en pagaille, des bourrasques dans tous les sens… Ciara s’est fait particulièrement sentir dans le Nord du pays, ce dimanche. Reportage.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

ELECTRICITÉ

Enedis a communiqué ce lundi sur le nombre de foyers privés d’électricité suite à la tempête Ciara. À 12h30, ils étaient au nombre de 90.000. Selon le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, les foyers privés de courant se trouvent principalement en Bretagne, en Normandie, dans les Hauts-de-France et dans le Grand Est.

BILAN DES SECOURS DANS LE PAS-DE-CALAIS 

Les équipes du Sdis du Pas-de-Calais ont enregistré 557 interventions (essentiellement des chutes de fils électriques, chutes d’arbres, de tuiles ou de cheminées). Le Codis, pour sa part, a reçu 2759 appels depuis dimanche 7h. Les services de police ont assisté les pompiers à 48 reprises, un chiffre qui s’élève à 88 pour la gendarmerie. Aucun incident notable n’est toutefois à signaler dans le département, hormis des quelques chutes d’arbres.

L’ÎLE-DE-FRANCE TOUCHÉE AUSSI 

La tempête Ciara a balayé la région Île-de-France, occasionnant des chutes d’arbres et quelques dégâts. Cela a aussi engendré des conséquences sur les réseaux SNCF et RATP, notamment le trafic des RER et des Transiliens perturbés depuis le début de la matinée.

Tempête Ciara : chutes d’arbres, coupures d’électricité et transports perturbés… l’Île-de-France n’a pas été épargnée

COUPURES D’ÉLECTRICITÉ

COUPURES D’ÉLECTRICITÉ

COUPURES D’ÉLECTRICITÉ

COUPURES D’ÉLECTRICITÉ

PONTS FERMÉS DANS LE CALVADOS

La préfecture du Calvados annonce la fermeture des ponts de Tancarville et de Normandie “dans les deux sens de circulation” pour les véhicules, les piétons et les deux roues.

UN HOMME MEURT APRÈS UNE CHUTE DE SON TOIT 

Selon Le Parisien, alors que la tempête Ciara faisait rage, un homme est tombé de son toit à Acqueville, un petit village du Calvados. Son épouse a alerté les secours qui, lors de leur arrivée sur place, se seraient retrouvés face à trois rottweilers “agressifs” et “incontrôlables”. Le parquet de Caen, sollicité en raison de l’urgence d’intervenir pour secourir le sexagénaire, aurait autorisé les militaires à neutraliser les chiens pour accéder à la propriété. 

Après être finalement arrivés l’endroit où le sexagénaire était tombé, les gendarmes ont constaté son décès. D’après le quotidien francilien, ils auraient relevé des traces de morsures sur le visage de l’homme, qui a fait une chute de trois mètres. Une autopsie devrait rapidement être ordonnée pour éclaircir les circonstances de la mort.

DES RAFALES SUR LES PISTES

Après la moitié nord, les Alpes et la Corse seront à leurs tours touchées par la tempête Ciara à partir de cet après-midi. Les domaines skiables du sud des Alpes seront les plus concernés alors que les rafales souffleront jusqu’à 200 km/h sur l’île de beauté.

Tempête Ciara : rafales à 130 km/h attendues cet après-midi dans les Alpes, 200 km/h en Corse

Urgent

MÉTÉO FRANCE

Selon le dernier bulletin émis par Météo France ce lundi à 11h, 13 départements restent en vigilance orange aux vents violents et vagues-submersion. Les Ardennes (08), l’Aube (10), la Côte-d’Or (21), le Doubs (25), la Marne (51), la Haute-Marne (52), la Meurthe-et-Moselle (54), la Meuse (55), la Moselle (57), le Bas-Rhin (67), le Haut-Rhin (68), la Haute-Saône (70), les Vosges (88), l’Yonne (89) et le Territoire-de-Belfort (90) sortent de la vigilance.

ÉCOLES FERMÉES EN MOSELLE

Les écoles d’Henriville, Tenteling, Grundviller et Heckenransbach sont fermées pour cause de coupures d’électricité, rapporte ce lundi matin la préfecture de Moselle.

DEUX BLESSÉS DANS LE HAUT-RHIN

Au moins deux personnes ont été légèrement blessées dans le Haut-Rhin, fait savoir la préfecture. Elles ont été prises en charge par les secours dépêchés sur place. 

TRANSPORTS EN MOSELLE

La préfecture de la Moselle indique que les lignes TER, qui relient Forbach à Sarrebruck et Sarrebruck à Metz, sont interrompues jusqu’à ce lundi 15h. La circulation des lignes TER, entre Bar-le-Duc et Metz, entre Thionville et Longwy, entre Metz et Sarreguemines et entre Strasbourg et Sarreguemines, a elle été rétablie dans la matinée.

TROIS BLESSÉS EN ALLEMAGNE

Deux femmes ont été grièvement blessées par un arbre à Sarrebruck et l’une d’elles était entre la vie et la mort, a indiqué la police tandis qu’un adolescent de 16 ans a été blessé à la tête par une branche d’arbre à Paderborn. À Francfort, une grue de chantier a percuté le toit de la cathédrale a expliqué la police sans être en mesure de détailler l’ampleur des dégâts.

COUPURES D’ÉLECTRICITÉ

À 9h, 130.000 foyers sont toujours sans électricité après le passage de Ciara en Bretagne, Normandie, Hauts-de-France et Grand-Est. Enedis prévoit un point sur la situation à 13h.

Urgent

MÉTÉO FRANCE

Il n’y a plus “que” 27 départements en vigilance orange. Le littoral du Morbihan, de la Loire-Atlantique, du Finistère, des Côtes-d’Armor, de l’Ille-et-Vilaine, de la Manche, de la Seine-Maritime, de la Somme et du Pas-de-Calais est toujours placé en vigilance orange pour vagues-submersion. La vigilance pour vents violents est maintenu pour la grande partie des départements du Nord et de l’Est de la France, ainsi que la Corse et les Alpes-Maritimes. 

TRANSPORTS EN COMMUN

Toujours aucun TER dans les Hauts-de-France ce lundi matin. Le trafic SNCF est fortement perturbé dans le Grand-Est et en Normandie. Les transports en commun sont suspendus en Meurthe-et-Moselle et restent perturbés dans la Meuse et en Corse.

REPRISE DU TRAFIC DES FERRIES

Le trafic des ferries entre Calais et Douvres a repris ce lundi matin, malgré une mer toujours agitée après avoir été interrompue dimanche à cause du passage de la tempête Ciara, a constaté un correspondant de l’AFP. Certains bateaux devaient toutefois être assistés par des remorqueurs pour effectuer leurs manœuvres portuaires.

UN AVION DÉROUTÉ

Un vol Lyon à Brest a été dérouté vers Rennes dimanche en raison des vents violents de la tempête Ciara, selon France Bleu. Le pilote de la compagnie aérienne a tenté par deux fois d’atterrir à Brest, en vain. “On a cru mourir”, a raconté un passager.

UN MORT À DRANCY

Un quadragénaire s’est tué en chutant de sa trottinette dimanche après-midi à Drancy, en Seine-Saint-Denis. Si les circonstances de l’accident restent à déterminer, ce décès pourrait être lié aux rafales de vent dues à la tempête Ciara, a fait savoir une source policière à l’AFP.

TRANSPORTS EN ÎLE-DE-FRANCE

Le trafic des transports en commun connaît quelques ralentissements ce lundi matin en Île-de-France. Les lignes de RER A, B, C, D et E et les lignes de train H, J, K, L, N, P, R et U sont perturbées en raison de la tempête Ciara. La ligne 4 du tram est également impactée.

Pour en savoir plus sur les conditions de circulation, rendez-vous ici

COUPURES D’ÉLECTRICITÉ

Selon Enedis à LCI, 130.000 foyers sont actuellement privés d’électricité en raison du passage de la tempête Ciara. Les régions les plus touchées par les coupures sont la Bretagne, la Normandie, les Hauts-de-France, le Grand Est, l’Île-de-France et le Centre.

La tempête hivernal Ciara – qualifiée de forte tempête par Météo France – a déferlé sur la France ce dimanche. Des vents  tempétueux ont commencé à toucher une très large moitié nord du pays. Ce lundi à la mi-journée, Météo France ne plaçait plus que 13 départements en alerte en raison des vents mais aussi des vagues submersion pour les départements côtiers : Calvados (14), Haute-Corse (2A), Corse du Sud (2B), Côtes-d’Armor (22), Eure (27), Finistère (29), Loire-Atlantique (44), Manche (50), Morbihan (56), Seine-Maritime (76), Pas-de-Calais (62), Somme (80).

Suivez dans le live ci-dessous les dernières informations sur la tempête en cours. Si vous ne parvenez pas à lire ce live, cliquez ici. 

L’une des caractéristiques de cette tempête, dont sa force est assez commune à cette période de l’année, est sa durée. En effet, comme la dépression Ciara est extrêmement vaste (plus de 1500 km) et circule assez lentement, les vents violents souffleront pendant une douzaine d’heures en un même lieu. En Île-de-France, les 100 km/h ont été approchés, atteints voire dépassés 

entre dimanche 18h et lundi 6h alors que la période tempétueuse s’étend de dimanche 21h à lundi 9h en Champagne-Ardenne. Dans les Hauts-de-France, plus proches de la dépression Ciara, les vents violents débuteront dès dimanche 12h et jusqu’à lundi matin, soit durant 18 heures consécutives ! Cette durée anormalement longue laisse craindre des dégâts sur les infrastructures.

 “On attend, dès la matinée ou le début d’après-midi suivant les départements, des rafales de 60 à 90 km/h, localement des pointes avoisinant les 100 km/h. Puis à partir de ce dimanche après-midi, les rafales de vent vont s’intensifier et se généraliser sur les régions du Nord-Ouest du pays. Ces rafales atteindront 100 à 120 km/h dans l’intérieur, ponctuellement davantage. 110 à 140 km/h sont attendus sur les régions littorales et près des frontières nord. Ces violentes rafales de vent vont ensuite s’étendre à toute une partie Nord de la France, Grand-Est compris, avant la fin de nuit prochaine de dimanche à lundi. Sur le relief des Vosges, des rafales à 160 km/h sont possibles. ” 

Attention aux chutes d’arbres

Phénomène aggravant,  dans un contexte de sols détrempés, notamment suite aux récentes crues, des chutes d’arbres sont à craindre. Attention également au vagues submersion sur le littoral : la période à risque sur le littoral de la Somme et de Seine-Maritime est valable à partir de 21h dimanche jusqu’à lundi à 6h au moins (pleine mer vers 00h). Sur le littoral de la Manche, la période à risque pour la vigilance vagues-submersion de niveau orange est valable à partir de 18 h jusque lundi 6h au moins (pleine mer dimanche vers 20h).

Sur le même sujet

Et aussi


Leave a Reply