EN DIRECT – Rassemblements anti-pass sanitaire: plus de 20.000 manifestants dans le Sud-Est – BFMTV

Spread the love

4800 participants à Marseille selon la préfecture de police

4800 manifestants ont défilé à Marseille ce samedi, selon la préfecture de police des Bouches-du-Rhône à BFMTV.

Trois policiers blessés à Paris

Trois policiers ont été blessés à Paris au cours de l’une des manifestations, selon une information de la police à BFMTV.

Des journalistes pris à partie à Marseille

Des journalistes de France 3 et BFMTV ont été pris à partie par des manifestants à Marseille. Les policiers ont dû intervenir au moins une fois, a déclaré la préfecture des Bouches-du-Rhône à BFMTV.

La préfète de police, Frédérique Camilleri a déclaré condamner fermement ces actes.

Des incidents ont eu lieu devant la préfecture au cours de la manifestation: tentative de franchir le barriérage et nombreux jets de projectile. Les policiers ont dû faire usage de la force pour les repousser, une personne a été interpellée pour jets de projectiles, jusque-là.

La situation se tend place de la République à Paris

Des gazs lacrymogènes ont été utilisés place de la République à Paris dans l’après-midi, où des heurts ont éclaté.

Plusieurs centaines de manifestations protestant contre le pass sanitiaire sont présents sur place, quelques uns ont jeté des projectiles à destination des forces de l’ordre.

Une journaliste de BFMTV sur place explique avoir vu des manifestants blessés au visage.

Le point sur les manifestations dans le Sud-Est

Plus de 20.000 personnes ont manifesté samedi dans le Sud-Est de la France contre l’obligation vaccinale, la généralisation du pass sanitaire et l’action du gouvernement dans des cortèges hétéroclites réunissant également des Gilets jaunes et des antivaccins.

À Nice, la manifestation a réuni 6500 personnes selon la police, a indiqué l’AFP. Un chiffre lègèrement plus élevé que la semaine dernière où les protestataires étaient 6000.

Dans le centre-ville d’Aix-en-Provence, plus de 2200 personnes se sont rassemblées. Elles étaient 3000 à Avignon selon la police.

À Montpellier, la manifestation a réuni 8.500 personnes, selon la préfecture, un chiffre en forte augmentation par rapport aux 5500 d’il y a une semaine.

Des milliers de manifestants rassemblés aussi à La Réunion

Malgré l’instauration du confinement sur l’île, des manifestants contre le pass sanitaire se sont réunis à La Réunion. Ils étaient plus de 2000 à Saint-Pierre selon La 1ere. Un autre rassemblement a lieu à Saint-Denis.

Des images des manifestations à Toulouse, Nantes et Nancy

Des manifestations anti-pass sanitaire ont également lieu dans plusieurs villes de France comme Toulouse, Nantes ou Nancy.

À Toulouse, des milliers de manifestants se sont réunis.

À Nantes, les manifestants sont environ 2500.

À Nancy, ils sont plusieurs centaines à manifester contre le pass sanitaire.

Une manifestation non-autorisée en cours à Lyon

Une manifestation non-autorisée est en cours à Lyon place Bellecour, et rassemble environ un millier de personnes, selon un envoyé de BFMTV sur place, qui note des tensions.

Les autorités avaient annoncé cette semaine qu’elles interdisaient la manifestation dans plusieurs quartiers de Lyon, notamment sur une grande partie de la Presqu’île.

Une autre manifestation, autorisée cette fois, s’est élancée en début d’après-midi du parvis Renée-Richard pour gagner la place Jean-Macé, comme le note Le Progrès.

Des manifestations ont débuté à Lille et Marseille

À 14h, deux manifestations se sont également élancées de Lille et de Marseille.

L’une est partie de la Place de la République à Lille, l’autre du Vieux Port à Marseille.

À Marseille, quelques tensions se sont produites aux abords de la Préfecture de Police des Bouches du Rhône. Des jets de projectiles ainsi que des tirs de gaz lacrymogènes ont eu lieu pendant quelques secondes. La situation s’est rapidement calmée. Le cortège est reparti.

Une tentative de départ en cortège sauvage arrêtée à Paris

Une source policière a indiqué à BFMTV qu’une tentative de départ d’un cortège sauvage a eu lieu aux alentours de 14h.

Les forces de l’ordre sont intervenues pour l’arrêter. Le dispositif de sécurité a été resserré pour éviter que le cortège sauvage ne reparte.

Les manifestants sont rassemblés sur les quatre points de départ déclarés à Paris

Selon une source à la préfecture de police de Paris, les manifestants sont rassemblés sur les quatre points de départ déclarés.

Pour rappel, un cortège doit s’élancer de la place du Palais Royal (1er arrondissement) à la place Pierre Laroque (7e arrondissement).

En parallèle, à partir de 14h trois rassemblements se mettront en marche: l’un partant de la place Joachim du Bellay pour se rendre place du Palais Royal, l’autre de Villiers à Bastille, et un dernier allant de Montparnasse au ministère de la Santé, à 14h30, organisé par Florian Philippot, président du mouvement Les Patriotes.

De nombreux manifestants réunis à Villiers, à Paris

A Paris, à la station de métro Villiers – l’un des quatre points de départs des manifestation parisiennes – de nombreuses personnes sont déjà rassemblées, avec des gilets jaunes dans leurs rangs, dont Jérôme Rodriguez.

Elles doivent s’élancer à 14h pour rejoindre la place de la Bastille.

Des manifestants rassemblés devant l’hôpital Edouard Herriot, à Lyon

A Lyon, des manifestants sont rassemblés devant l’hôpital Edouard Herriot. Des soignants y font grève depuis jeudi, non pas contre la sérum anti-covid, mais contre la vaccination obligatoire pour le corps de métier.

Dans l’après-midi, ils doivent rejoindre les cortèges qui marcheront contre l’extension du pass sanitaire, à 14h00.

Les forces de l’ordre déployées autour des Champs-Elysées pour empêcher les manifestants d’y accéder

Un dispositif de forces de l’ordre a été déployé tôt ce samedi matin sur les Champs-Elysées et va resté mobiliser toute la journée pour éviter les débordements lors des manifestations contre l’extension du pass sanitaire.

Le but des autorités est d’empêcher les manifestants de rejoindre cette avenue, emblématique en 2018 au moment des rassemblements de gilets jaunes.

Le préfet de police, Didier Lallement, a inspecté ce matin le dispostif mis en place, plus conséquent que le week-end dernier. 3000 forces de l’ordre sont mobilisées sur le terrain.

Troisième dose de vaccin: “On sera probablement obligés de le faire”, selon un médecin généraliste

A l’heure où des pays occidentaux s’efforcent de vacciner un maximum de leur population avec deux doses contre le Covid-19, Israël a lancé vendredi une campagne en faveur d’une troisième dose de vaccin pour les plus de 60 ans.

En France, le seuil de 50% de sa population entièrement vaccinée a été dépassé mardi, un niveau toutefois encore éloigné du seuil d’immunité collective évalué à environ 90% avec le nouveau variant Delta.

Selon le médecin généraliste, Pascal Dureau, dans l’Hexagone l’hypothèse d’une troisième dose de vaccin est “un peu anticipée, mais on sera probablement obligés de le faire”.

Des centaines de milliers de personnes reconfinées en Chine à cause du variant Delta

Si le variant Delta inquiète les autorités françaises, entraînant la mise en place des mesures récemment annoncées, cette mutation préoccupe également la Chine. Ce samedi, deux nouveaux territoires, incluant une ville de 31 millions d’habitants, présentent des foyers épidémiques du variant à l’occasion de la résurgence la plus importante du Covid-19 depuis des mois dans le pays.

Des centaines de milliers de personnes sont désormais confinées dans la province du Jiangsu, dont Nankin est la capitale. La ville a soumis ses 9,2 millions d’habitants à deux dépistages.

Quatre manifestations déclarées à Paris

A Paris, quatre manifestations ont été déclarées en préfecture. Un premier rassemblement est prévu de 12h à 19h entre la place du Palais Royal (1er arrondissement) et la place Pierre Laroque (7e arrondissement).

En parallèle, à partir de 14h trois cortèges se mettront en marche: l’un partant de la place Joachim du Bellay pour se rendre place du Palais Royal, l’autre de Villiers à Bastille, et un dernier allant de Montparnasse au ministère de la Santé, organisé par Florian Philippot, président du mouvement Les Patriotes.

Quatre manifestations ont été déclarées pour ce samedi 31 juillet à Paris.
Quatre manifestations ont été déclarées pour ce samedi 31 juillet à Paris. © BFMTV

Pour contenir les éventuels troubles à l’ordre public – qui avaient émaillés les manifestations des gilets jaunes -, 3000 policiers et gendarmes seront mobilisés à Paris ce samedi.

Des rassemblements attendus dans toute la France

Plus d’une centaine d’appels à manifester à Melun, Toulon, Douai ou encore Dunkerque, ont été lancés sur Facebook et Twitter.

Plus de 150.000 manifestants sont attendus dans l’Hexagone

La mobilisation contre l’extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire pour certaines professions ne devrait pas faiblir samedi en France. Plus de 150.000 manifestants sont attendus ce samedi dans l’Hexagone, selon les autorités, après avoir rassemblé 161.000 personnes la semaine dernière et 110.000 une semaine plus tôt.

>>> A lire aussi: Manifestations anti-pass sanitaire: à quoi faut-il s’attendre ce samedi?

Leave a Reply