EN DIRECT – Qui seront les ministres du gouvernement Castex ? Suivez les dernières informations sur le remaniement – LCI

Spread the love








EN DIRECT – Qui seront les ministres du gouvernement Castex ? Suivez les dernières informations sur le remaniement | LCI

































Politique

MATIGNON – Le nouveau Premier ministre Jean Castex s’apprête à nommer le gouvernement qui incarnera “le nouveau chemin” souhaité par Emmanuel Macron pour les 2 prochaines années. Un “gouvernement de mission” qui sera dévoilé ce lundi. Suivez les annonces en direct.

LE NOUVEAU GOUVERNEMENT, C’EST POUR AUJOURD’HUI “AVEC UNE VINGTAINE DE MINISTRES”

Selon nos informations, l’annonce du gouvernement aura lieu ce lundi. Elle pourrait se faire en deux temps et ne concernera d’abord qu’une vingtaine de ministres et ministres délégués. Puis dans un second temps les secrétaires d’Etat.

Par ailleurs, Jean Castex doit recevoir lundi à 19 heures à Matignon les députés et les sénateurs de la majorité.

LA LISTE DU FUTUR GOUVERNEMENT ARRÊTÉE

Selon le journaliste de LCI présent à Matignon, la liste des ministres du gouvernement Castex a été arrêtée. 

Le Premier ministre est toujours à Matignon, il n’a pas quitté son ministère de la matinée.

CASTEX AU SÉNAT À 14H30

Le Premier ministre rencontrera à 14h30 le président du Sénat Gérard Larcher, puis le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand et le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE) Patrick Bernasconi. Matignon a indiqué à LCI qu’il s’agissait pour Jean Castex de prendre “contact”. 

LA CHRONIQUE DE JEAN-MICHEL APATHIE

Quels ministres devraient rester, qui est inquiété ? Dans sa chronique du matin, Jean-Michel Apathie estime que Bruno Le Maire, Olivier Véran et Marlène Schiappa n’ont pas de soucis à se faire, contrairement à Nicole Belloubet, Muriel Pénicaud ou Elisabeth Borne.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

“UNE POLITIQUE PLUS JUSTE” POUR MACRON

Laurent Berger ne sait pas si “Emmanuel Macron peut se réinventer” : “Je lui demande de faire une politique plus juste, plus performante sur l’aspect écologique (…) On ne parle pas assez de la pauvreté qui augmente massivement dans notre pays, j’aimerais plus d’empathie et qu’il prenne en compte les plus délaissés de la société”

“UNE LOGIQUE DE DIALOGUE, UNE CONFÉRENCE SOCIALE”

“Je veux que Jean Castex soit dans une logique de dialogue, qu’il organise une conférence sociale” poursuit Laurent Berger. “Je ne refuse pas sa main tendue (dans son interview au JDD) mais je ne vois pas la main tendue sur la réforme des retraites (…) Quand le Premier ministre nous invitera pour en parler, on ira. La réponse de la CFDT est, pour l’instant, qu’il n’y a pas à discuter d’une réforme des retraites en ce moment, c’est pas le moment. Le vrai sujet de la rentrée, c’est la question du chômage, de l’emploi… La question des retraites n’est pas la question prioritaire du moment à cause de la crise du covid (…) Jean Castex a toujours été correct dans ses relations avec les syndicats (…) il faudra voir la configuration du gouvernement pour savoir à qui on aura affaire.”

LAURENT BERGER SUR JEAN CASTEX

Invité politique d’Elizabeth Martichoux ce lundi, Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, commente la nomination de Jean Castex comme Premier ministre : “Je ne suis ni dans la défiance, ni dans la confiance, je suis dans l’attente. Je ne suis pas dans un parti politique pour avoir un jugement, je suis un responsable syndical. Ce qui m’importe, c’est la politique qui va être menée et ce qui est sûr, c’est qu’un homme de droite arrive à Matignon. La vraie question est de savoir s’il va se saisir des questions économiques, écologiques, sur l’emploi des jeunes…”

VISITE DE JEAN CASTEX DANS UN COMMISSARIAT 

Le nouveau Premier Ministre était en visite dans un commissariat, ce dimanche soir, pour assurer les policiers du “soutien du gouvernement de la République. 

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

RÉACTION DE MATTHIEU ORPHELIN

Interrogé sur France Inter, le député du Maine-et-Loire estime que “ç’aurait été un signal fort de mettre un écologiste comme Premier ministre. Il va falloir dès son premier discours des annonces très fortes sur l’écologie et la solidarité”. 

RÉACTION D’ERIC WOERTH

Invité sur France 2 à donner son sentiment sur la nomination de Jean Castex et le remaniement annoncé, Eric Woerth, Député de l’Oise et Président de la commission des Finances : “Je n’attends pas grand chose (…) Il y aura des têtes nouvelles et d’autres qui vont disparaître. J’attends qu’on nous fasse sortir de cette période extrêmement troublée. La France est aujourd’hui chamboulée, il faut redonner du sens à l’action du gouvernement”

Jean Castex sera-t-il effacé dans ce rôle ? “Tous les rôles ont essayé d’abaisser le PM dès lors que celui-ci monte dans les sondages (…) On revient à une verticalité qui se veut plus forte (…) Le parlement doit être plus écouté”. 

Quels seront, selon lui, les défis de Jean Castex ? “Donner de la constance et faire aboutir les réformes (…) Réformer la réforme des retraites, garder l’universalité et la rendre plus pratique, augmenter l’âge de départ à la retraite, la durée de cotisation (…) J’attends de ce gouvernement, de l’audace”.

EXPLICATIONS

La nomination de nouvelles personnalités au sein du gouvernement Castex s’accompagne d’une étape cruciale de vérification du patrimoine et des revenus de ces prétendants, qui doivent fournir deux déclarations à la Haute autorité pour la vie publique, au début et à la fin de leur mission. Quelles sont les éléments portés à la connaissance du public ?

Patrimoine, conflit d’intérêts, impôts… Que vérifie-t-on chez les futurs (et les anciens) ministres ?

REMANIEMENT

Dans quelques heures, le gouvernement de Jean Castex devrait être présenté depuis l’Élysée.

Pour “reconstruire” le pays, Emmanuel Macron veut un “gouvernement de rassemblement”

SORTIE SURPRISE DE JEAN CASTEX

Le nouveau Premier ministre s’affirme comme un homme de terrain. Au lendemain de son premier déplacement dans une entreprise de l’Essonne, Jean Castex effectue actuellement une visite au commissariat de la Courneuve (Seine-Saint-Denis), pour afficher son soutien aux forces de l’ordre. 

“Les questions de sécurité publique sont parmi mes toutes premières préoccupations”, a-t-il notamment déclaré face aux policiers présents, selon nos informations. “Je sais que vous attendez de nous des actes, ils viendront”, leur a-t-il également promis.

FIN DE L’ENTRETIEN /MACRON/CASTEX

Jean Castex, qui était arrivé il y a un peu plus de deux heures à l’Elysée pour mettre au point avec Emmanuel Macron les derniers réglages sur le nouveau gouvernement, vient de quitter le Palais.

ULTIMES ARBITRAGES

Adrien Gindre, chef du service politique de TF1, fait le point sur les dernières informations sur le gouvernement attendu demain :

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

CASTEX

Jean Castex de retour à l’Elysée ce soir. Le Premier ministre devrait reprendre le travail avec Emmanuel Macron pour peaufiner la future équipe gouvernementale.

Pour “reconstruire” le pays, Emmanuel Macron veut un “gouvernement de rassemblement”

“ON A EU L’ACTE II IL Y A MÊME PAS UN AN”

Le secrétaire général de la CGT exprime ses doutes sur le “nouveau chemin” souhaité par Emmanuel Macron.  

“LE MOT ‘CONCERTATION’ ON L’A BEAUCOUP ENTENDU”

“Le mot “concertation”, on l’a déjà beaucoup entendu”, déclare  Philippe Martinez en référence  la promesse de Jean Castex de lancer “un nouveau pacte social”.

MACRON

Le chef de l’Etat s’exprimera le 14 juillet, avant le discours de politique générale de son Premier ministre.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

MACRON

Emmanuel Macron s’exprimera le 14 juillet, “probablement dans le cadre d’un entretien à la télévision”, annonce son entourage. Une tradition présidentielle que l’actuel chef de l’Etat avait supprimée jusqu’ici.

Selon la même source, la déclaration de politique générale du Premier ministre suivra “quelques jours après”. Un changement de calendrier, puisque cette déclaration de Jean Castex était initialement prévue pour mercredi prochain. 

ROYAL

L’ex-ministre socialiste Ségolène Royal affirme à l’AFP avoir été contactée pour entrer au gouvernement. “J’ai été appelée par un proche du Président, samedi”, assure-t-elle. “J’ai été très aimable, respectueuse […] J’ai dit, su c’est pour mener une politique plus sociale, plus écologiste, plus démocratique, faites-moi une proposition. Et nous en sommes là”, ajoute-t-elle. 

Une source proche du chef de l’Etat assure au contraire à l’AFP que l’ancienne ministre n’a “jamais été appelée”. 

En réponse, Ségolène Royal a assuré à l’AFP, copies de SMS à l’appui, avoir été contactée par le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian (ex-PS).

Info tf1/lci

LE NOUVEAU GOUVERNEMENT, C’EST POUR AUJOURD’HUI “AVEC UNE VINGTAINE DE MINISTRES”

Selon nos informations, l’annonce du gouvernement aura lieu ce lundi. Elle pourrait se faire en deux temps et ne concernera d’abord qu’une vingtaine de ministres et ministres délégués. Puis dans un second temps les secrétaires d’Etat.

Par ailleurs, Jean Castex doit recevoir lundi à 19 heures à Matignon les députés et les sénateurs de la majorité.

PIOLLE/GRAND JURY

Eric Piolle, maire EELV réélu à Grenoble, est l’invité du Grand Jury LCI-RTL-Le Figaro. Il réagit à la nomination de Jean Castex à Matignon. 

“Un homme qui est né dans le pays de D’Artagnan ne peut pas être foncièrement mauvais. Macron passe d’un proche de Juppé à un proche de Sarkozy. L’écologie n’est pas dans le radar de Jean Castex.”

Emmanuel Macron “est un néo-libéral qui a choisi d’absorber la droite”, assure Eric Piolle. 

“L’expérience de Nicolas Hulot a montré qu’on ne peut pas saupoudrer l’écologie dans un gouvernement néo-libéral. On travaillera avec ce gouvernement, mais le cap fixé par Emmanuel Macron depuis 2017 n’est pas celui de l’écologie.”

EN VIDÉO

L’ex-Premier ministre Edouard Philippe a été réélu maire du Havre. Son 1er discours de maire est à revoir ici. 

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>
Info tf1/lci

LES SCÉNARIOS DU REMANIEMENT : NOS DERNIÈRES INFOS

L’heure et la date de l’annonce du nouveau gouvernement ne sont pas encore fixées.  La forme de cette annonce non plus n’est pas encore arrêtée, sous forme d’un communiqué ou sur le perron de Matignon. 

Selon nos informations, l’hypothèse d’une annonce en deux temps – ministres dans un premier temps, puis secrétaires d’Etat, n’est pas exclue.  Les vérifications de la haute-autorité de la vie publique sont en effet “un peu longues” et une annonce en deux temps permettrait à Matignon de rendre public une première liste rapidement. 

NOUVEAUX (ET ANCIENS) MINISTRES PASSÉS AU CRIBLE

Le patrimoine des ministres est passé au crible avant leur nomination. Mais il l’est aussi après leur départ. Les explication du Me Jean-Baptiste Soufron, avocat de l’association Anticor. 

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

EN COULISSES

Le nouveau duo de l’exécutif formé par Emmanuel Macron et Jean Castex est à l’oeuvre pour mettre en place un nouveau gouvernement. Un exercice particulièrement complexe qui doit tenir compte de trois critères indispensables.

Changement de gouvernement : comment se déroulent les tractations en coulisses ?

JEAN CASTEX VEUT “ALLER VITE”

Retraites, relocalisation, formation… le nouveau Premier ministre veut imposer son rythme et aller “vite”. Voici ce qu’il faut retenir de son interview au JDD. 

Le fait est que l’épidémie a changé la donne. La France se retrouve face à  deux défis : la crise sanitaire, dont je souligne qu’elle n’est pas terminée et  qu’elle nous oblige à rester très vigilants  ; la reconstruction de notre  économie et la protection des Français, en amortissant les impacts immédiats sur leur quotidien et en aidant à la survie des entreprises”, affirme l’ancien  “Monsieur déconfinement” dans un entretien au JDD.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

CASTEX : “MA PERSONNALITÉ N’EST PAS SOLUBLE DANS LE TERME COLLABORATEUR”

Après son interview au 20H de TF1 vendredi, Jean Castex s’exprime ce dimanche dans Le JDD. Un long entretien au cours duquel le nouveau Premier ministre redonne ses priorités (relance de l’économie, écologie, préservation de l’ordre républicain…) et promet une “évolution de la méthode” : “Elle passera par le dialogue, la mobilisation de tous, l’obsession de la mise en œuvre concrète de ce sur quoi nous nous engageons, la conviction que plus on agit près du terrain, plus on est efficace”, dit-il.

Alors que certains estiment qu’en nommant ce haut fonctionnaire inconnu du grand public, Emmanuel Macron réduit l’hôte de Matignon au rang de simple collaborateur, Jean Castex balaie ce qualificatif d’un revers de main : “Quand vous aurez appris à me connaître, vous verrez que ma personnalité n’est pas soluble dans le terme de ‘collaborateur’”.

A propos du timing de la formation du gouvernement, le Premier ministre estime que “le plus vite sera le mieux” et que ce qui lui importe, “c’est l’opérationnalité des ministres”.

LE TEMPS PRESSE

Le nouveau duo de l’exécutif formé par Emmanuel Macron et Jean Castex est à l’oeuvre pour mettre en place un nouveau gouvernement. Un exercice particulièrement complexe qui doit tenir compte de trois critères indispensables.

Changement de gouvernement : comment se déroulent les tractations en coulisses ?

LE PLAN CASTEX

Invité du 20H de TF1 vendredi soir, le nouveau Premier ministre Jean Castex a évoqué les grands chantiers qui attendent son gouvernement. En tête de liste, un plan de relance pour sauver l’économie et la réconciliation avec les partenaires sociaux.

Les quatre grands chantiers de Jean Castex

CASTEX

REVOIR – La déclaration du Premier ministre à l’issue de son premier déplacement, dans l’Essonne. 

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

CASTEX

Première déclaration de Jean Castex à l’issue de sa visite d’une entreprise touchée par la crise sanitaire. “Il y aura un fort accent sur l’apprentissage et l’insertion par l’activité économique”, promet le Premier ministre. 

“C’est vers les solutions les plus territoriales que nous devons aller”

“La crise sanitaire n’est pas terminée et la crise économique et sociale commence”, prévient Jean Castex.

CASTEX

“Je suis un homme des territoires”, lance Jean Castex à son arrivée sur le site du groupe X-FAB, à Corbeil-Essonnes, à l’attention des élus départementaux venus l’accueillir pour son premier déplacement de terrain.

CASTEX

Après environ deux heures d’entretien avec Emmanuel Macron, Jean Castex quitte l’Elysée. Le convoi se met en route pour Corbeil-Essonnes, pour le premier déplacement officiel du nouveau Premier ministre.

TUBIANA PAS NOMMÉE

Son nom a été évoqué à plusieurs reprises. Pourtant, Laurence Tubiana, diplomate et figure de la Cop21 et de la Convention citoyenne, n’a “pas eu de contacts” en vue d’entrer au gouvernement, affirme-t-elle à l’AFP.

Elle adresse en revanche des piques à l’exécutif, après la nomination de Jean Castex. “Je ne crois plus à politique des petits pas” en matière environnementale, prévient-elle. “Je ne connais pas Jean Castex. C’est un homme sans doute sérieux et responsable, mais pas une figure de référence dans les domaines qui me mobilisent.” 

PREMIER DÉPLACEMENT

Jean Castex effectuera son premier déplacement comme Premier ministre samedi après-midi dans l’Essonne, annonce un communiqué de Matignon. 

Il rendra visite aux dirigeants et aux salariés du site de production de semi-conducteurs du groupe X-FAB, à Corbeil-Essonnes.

Urgent

ELYSEE

Jean Castex est arrivé à l’Elysée, peu après 13 heures. 

REMANIEMENT

“Il va y avoir, durant deux jours, un exercice qui va ressembler à un rubik’s cube”, explique Pierre-René Lemas, ancien secrétaire général de l’Elysée sous François Hollande. 

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

OUVERTURE A DROITE

Des ténors LR pourraient-ils rejoindre le gouvernement de Jean Castex ? “En début de mandat, oui, mais pas à 18 mois d’une campagne présidentielle”, estimait le sénateur LR des Hauts-de-Seine Roger Karoutchi, samedi sur LCI. “Là, je ne vois pas de grande leader de droite entrer au gouvernement.”

PS

“Je ne connais pas le nouveau Premier ministre Jean Castex, mais il ressemble diablement au précédent”, a jugé samedi le patron du PS Olivier Faure sur France Inter. “L’un avait soutenu Juppé et l’autre Fillon. Un homme de droite remplace un homme de droite. Le jour d’après c’est le jour d’avant.”

REMANIEMENT

La démission d’Edouard Philippe marque la première étape du remaniement qui devrait modifier en profondeur l’exécutif dans les jours à venir.

Un nouveau gouvernement dès demain ? Après la nomination de Jean Castex, le scénario des prochaines heures

CASTEX

“Avant de donner les solutions, je souhaite que l’on en discute avec la Nation, avec les partenaires sociaux, dans les territoires” a déclaré Jean Castex après sa première intervention télévisée sur TF1 ce vendredi soir.

CHOIX

“J’aimerais que ce soit une femme” avait pourtant déclaré Emmanuel Macron en mars 2017, avant le premier tour de la présidentielle.

28 ans après Edith Cresson, toujours pas de femme Première ministre…

Ce que le choix de Castex dit du “chemin” que Macron veut faire prendre à son quinquennat

CASTEX

“J’ai vu le Premier ministre à l’oeuvre depuis début avril, dans des condition dramatiques. J’ai vu un homme tout à sa tâche, dévoué” a-t-il réagi concernant l’ouverture d’une enquête judiciaire sur la gestion de la crise du coronavirus contre Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran.

Toute l’info sur

Le gouvernement du nouveau Premier ministre Jean Castex

Formation du gouvernement Castex : suivez les dernières informationsQui est Jean Castex, le successeur d’Edouard Philippe ?
Une semaine après la défaite de La République en marche et la belle performance des écologistes au deuxième tour des élections municipales, c’est l’heure du remaniement. Edouard Philippe a ainsi remis la démission de son gouvernement à Emmanuel Macron, a annoncé l’Elysée dans la matinée, vendredi 3 juillet. A la mi-journée, l’identité de son successeur était donnée : il s’agit du maire de Prades, membre des Républicains et connu pour avoir été le “monsieur déconfinement” d’Emmanuel Macron.

Sur le même sujet

Et aussi


Leave a Reply