EN DIRECT – Procès Sarkozy: une expertise médicale demandée pour Gilbert Azibert, l’audience suspendue jusqu’à jeudi – BFMTV

Spread the love

L’avocat de Gilbert Azibert estime “inenvisageable” que son client soit jugé par visioconférence

L’avocat de Gilbert Azibert a salué la décision du tribunal de suspendre l’audience jusqu’à jeudi dans l’attente de l’expertise d’un médecin sur l’état de santé de son client.

“Il est juste que le tribunal s’entoure de l’avis d’un expert”, a indiqué Me Allegrini.

L’avocat a par ailleurs estimé “inenvisageable” que son client soit entendu en visioconférence, comme l’a réclamé le procureur de la République.

“Mon client souhaite comparaître devant ses juges, il veut défendre son innocence et son honneur”, insiste-t-il.

Une expertise médicale demandée, l’audience suspendue jusqu’à jeudi

Le tribunal a demandé une expertise médicale pour Gilbert Azibert et savoir s’il est ou non en capacité d’assister à son procès. L’expertise doit permettre de statuer sur la durée éventuelle des soins que Gilbert Azibert doit recevoir.

Le médecin a 48 heures pour rendre son expertise, le procès reprendra jeudi.

“Ce préjudice doit être réparé”, dit l’avocat de Paul Bismuth

L’avocat du véritable Paul Bismuth a expliqué pourquoi son client s’était constitué partie civile.

“Ce préjudice doit être réparé”, dit Frédérik Canoy.

L’avocat s’interroge: “Qui a eu cette folle idée d’utiliser le prénom de son copain de classe?” Me Canoy met ça sur le compte de la “précipitation”, la “bêtise, je ne comprends pas”, dit-il encore.

L’avocate de Nicolas Sarkozy ne s’oppose pas à la demande de renvoi

L’avocate de Nicolas Sarkozy ne s’est pas opposé à la demande de renvoi déposée par Gilbert Azibert. Elle a expliqué qu’en tant qu’avocate, elle ne peut se prononcer contre une telle requête si elle est justifiée par une raison sanitaire. Me Jacqueline Laffont a également dit qu’elle ne pourrait “jamais” cautionner une décision qui imposerait la comparution d’un prévenu par visoconférence.

Me Laffont a toutefois fait valoir que Nicolas Sarkozy était “présent” et “prêt” à se défendre.

Gilbert Azibert tient à venir s’expliquer devant le tribunal

A l’ouverture de l’audience, l’avocat de Gilbert Azibert défend la demande de renvoi déposée par son client. Me Dominique Allegrini explique que ce dernier souffre depuis une dizaine d’années de problèmes cardiaques, respiratoires, et d’hypertension. Ses médecins lui ont très fortement déconseillé de quitter Bordeaux, où il vit, du fait du Covid-19.

Gilbert Azibert tient absolument à être présent lors de son procès pour s’expliquer devant le tribunal, affirme son avocat. Il refuse d’être représenté par son avocat.

Le parquet propose qu’il soit jugé en visioconférence.

Paul Bismuth se constitue partie civile

Paul Bismuth, l’ancien camarade de promotion de Thierry Herzog, se constitue partie civile. Il considère que le fait que son nom soit associé à cette affaire lui a porté préjudice.

Patrick Sassoust, magistrat à la cour de cassation et qui avait renseigné, peut-être à son insu, son collègue Gilbert Azibert, va être appelé à témoigner.

Nicolas Sarkozy est arrivé au tribunal

Nicolas Sarkozy est arrivé au tribunal de Paris. Il est actuellement dans la salle aux côtés de son avocate Me Jacquline Laffont. L’ancien président discute avec Thierry Herzog et Me Temime, son avocat.

Les avocats venus soutenir leur confrère Thierry Herzog

Des avocats sont venus soutenir leur confrère Thierry Herzog, jugé aux côtés de son client et ami Nicolas Sarkozy pour corruption. Ils dénoncent un problème juridique.

Ils sont venus soutenir “personnellement et professionnellement” Me Thierry Herzog afin de venir défendre “le secret des conversations avocat-client”, disent-ils au micro de BFMTV. Pour eux, ce procès est “une atteinte profonde à notre profession”.

“Il y a un domaine dans lequel la conversation doit être couverte par le secret, c’est la conversation entre un avocat et son client”, explique l’un d’eux.

Une demande de renvoi déposée par Gilbert Azibert

Gilbert Azibert sera absent cet après-midi. L’ancien haut magistrat Gilbert Azibert âgé de 73 ans a déposé une demande de renvoi, en raison de son état de santé.

Il a produit un certificat médical au tribunal.

Cette demande sera débattue au début de l’audience.

Nicolas Sarkozy jugé pour corruption

L’ancien président de la République est jugé à partir d’aujourd’hui par le tribunal correctionnel de PAris pour corruption. Il s’agit de l’affaire “Bismuth” du nom d’un ancien camarade de Thierry Herzog, l’avocat de Nicolas Sarkozy.

Ce dernier avait utilisé ce nom pour ouvrir une ligne téléphonique confidentielle afin d’échanger avec son conseil. Les deux hommes sont soupçonnés d’avoir tenté d’obtenir des informations de la part de Gilbert Azibert, un ancien haut magistrat, à l’époque en poste à la cour de Cassation, dans une autre affaire judiciaire concernant l’ancien président.

C’est la deuxième fois qu’un ancien chef d’Etat est jugé pendant la Ve République.

Leave a Reply