EN DIRECT – Procès Fillon : le tribunal se penche sur l’emploi de Penelope Fillon à la Revue des Deux Mondes – LCI

PENELOPE FILLON DE RETOUR À LA BARRE

La présidente :”Ce contrat est signé le 2 mai 2012, entre les deux tours de l’élection présidentielle, quelle était votre activité à Matignon

Penelope Fillon :”Je n’avais pas d’activité officielle. J’accompagnais quelques fois mon mari et j’apportais parfois le courrier. J’avais repris des études de littérature anglais”. 

La présidente :”Votre mari a dit que vous étiez psychologiquement déstabilisée au sortir de Matignon

Penelope Fillon : “Ca ne m’a pas déstabilisée de quitter Matignon, j’ai déjà dit que je  n’étais pas d’accord avec cette expression. Oui, Matignon c’est intense, mais je n’étais pas déstabilisée en sachant que j’allais devoir le quitter”.

La présidente :”Pourquoi le contrat à Revue des deux Mondes est sous le nom de Clarke et pas Fillon.” Pourquoi le contrat stipulait qu’elle devait rédiger ses fiches de lecture avec ses initiales et son nom de jeune fille “P.C” (Penelope Clarke). 

Penelope Fillon: “Je ne sais pas peut être que Monsieur de Lacharrière a préféré ça par discrétion mais ce n’est pas mon exigence. Je ne voulais pas gêner mon mari si mon travail était épouvantable”.

En plus des fiches de lecture, Penelope Fillon devait aussi donner des conseils stratégiques pour faire évoluer le magasine. “Cette revue est une revue très intellectuelle. Monsieur de Lacharrière souhaitait que les ventes augmentent, il voulait un lectorat plus varié. Il pensait que mon point de vue étranger pouvait être utile”.

Présidente : “Mr de Lacharrière dit extrêmement attaché à cette revue, qu’elle ne doit pas pas rapporter de l’argent mais qu’elle contribue au rayonnement de la France et il voulait de meilleures ventes.”

Présidente :” sur les rendez-vous, vous évoquez des rendez-vous d’une heure”.

En tout, Penelope Fillon a eu “cinq-six-sept réunions” à son domicile avec Marc Ladreit de Lacharrière. Il n’y a eu aucun compte-rendu écrit. Puis les rendez-vous se sont espacés  de plus en plus. Ensuite on ne la sollicite plus, elle dit qu’elle n’ose pas relancer, Monsieur de Lacharrière, pour ne pas le déranger. Puis elle finit par démissionner en décembre 2013. Il n’existe aucun compte-rendu de ces réunions. 

Présidente :”Comment avez-vous organisé votre travail, à partir de juillet 2012 vous avez un contrat d’assistante parlementaire?

Penelope Fillon: “Je m’organisais tard le soir, ou tôt le matin, le week-end. C’est très variable je pouvais m’organiser comme je voulais”.

Concernant la signature des articles, la secrétaire de la revue a indiqué que Penelope Fillon écrivait sous pseudo avec ses initiales. Deux fiches de lectures ont été publiées dans la Revue des deux Mondes.

La présidente s’étonne que Penelope Fillon n’ait jamais rencontré par ailleurs l’équipe de la revue au cours de sa collaboration. “C’est dommage”, juge Nathalie Gavarino.

Leave a Reply