EN DIRECT – Présidentielle J-6: Marine Le Pen dénonce les “outrances et les fake news” de Gabriel Attal – BFMTV

Marine Le Pen dit qu’elle va “travailler” chez elle en vue du débat de l’entre-deux-tours

Interrogée sur sa préparation du débat de l’entre-deux-tours avec Emmanuel Macron mercredi, Marine Le Pen a déclaré qu’elle aller “travailler (…) chez (elle)”.

“Il n’y a pas un seul candidat à la présidentielle qui ne prépare pas un débat, si on vous dit l’inverse c’est qu’on vous ment”, a lancé la candidate du Rassemblement national sur France Bleu Normandie. “Je vais travailler mon débat, chez moi, de manière tout à fait normale”, a-t-elle ajouté.

Ehpad: Marine Le Pen évoque la possibilité de “structures mutualistes”

“Il pourrait y avoir très bien des structures mutualistes” pour les Ehpad, a déclaré Marine Le Pen ce lundi sur France Bleu Normandie, évoquant la nécessité des contrôles. Une proposition qu’elle avait déjà formulé.

“Il faut aussi qu’il y ait un médecin coordinateur, il faut aussi qu’il y ait une infirmière 24 heures sur 24”, a poursuivi la candidate d’extrême droite. “Ça n’est pas le cas dans tous les Ehpad”, a-t-elle ajouté.

Marine Le Pen réitère son souhait d’un “gouvernement d’union nationale”

Sur France Bleu Normandie ce lundi, Marine Le Pen a réitéré son souhait d’un “gouvernement d’union nationale”, avec, si elle était élue présidente de la République, des personnalités issues “très certainement de la droite et très certainement de la gauche”. Elle assure vouloir “prendre le meilleur de la droite et le meilleur de la gauche”.

“La France entière est un désert médical”, juge Marine Le Pen

Interviewée sur France Bleu Normandie ce lundi, Marine Le Pen a jugé qu’il n’y avait pas que la ruralité qui était confrontée au manque de soignants.

“La France entière est un désert médical, il ne faut pas croire que c’est que dans la ruralité”, a lancé la candidate d’extrême droite ce lundi, jugeant que l’Île-de-France, comme l’hôpital et les écoles étaient “un désert médical”.

Appel de Valérie Pécresse: elle a récolté 1,4 million d’euros sur les 5 millions nécessaires

Valérie Pécresse qui a lancé un appel aux dons le 11 avril dernier a récolté 1,4 million d’euros d’après son entourage.

“C’est un fort élan mais le compte n’y est pas”, avancent ses proches alors que l’ex candidate a besoin de 5 millions d’euros.

La somme correspond au prêt qu’a fait la représentante des LR à la présidentielle.

Marine Le Pen dénonce “les invectives et les outrances” de Gabriel Attal

A trois jours du débat de l’entre-deux-tours, Marine Le Pen espère qu’il ne sera pas “une succession d’invectives, de fake news, d’outrances” en citant Gabriel Attal.

Le porte-parole du gouvernement a eu un vif échange avec Jordan Bardella ce dimanche sur France inter, jugeant que la Russie était “partout dans le programme” du RN.

“Macron se planquait à l’Elysée”: Aliot dénonce la campagne de premier de tour du président

Alors qu’Emmanuel Macron a estimé ce matin que Marine Le Pen était “planquée”, Louis Aliot lui répond.

“On assume le fait d’avoir fait une campagne depuis huit mois sur le terrain pendant que Monsieur Macron se planquait à l’Elysée derrière sa politique étrangère”, avance le maire RN de Perpignan.

“Campagne de diffamation”: Laurent Jacobelli dénonce la stratégie d’Emmanuel Macron

A trois jours du débat de l’entre-deux tours, les proches de Marine Le Pen haussent le ton contre Emmanuel Macron.

“C’est un candidat pochette-surprise. Il a dit votez pour ma bonne mine. Et bien, on a vu, merci. Et puis, on a vu la violence des mots, des gestes et d’une campagne d’une grande diffamation”, juge Laurent Jacobelli, le porte-parole de la candidate ce matin sur CNEWS.

Emmanuel Macron compare Marine Le Pen Le Pen à Viktor Orbán sur ses projets constitutionnels

Alors que Marine Le Pen veut multiplier le recours aux référendums en cas d’élection, Emmanuel Macron réfute cette vision.

“J’ai un clivage profond avec la candidate d’extrême droite. Je suis pour réformer la Constitution en respectant la Constitution. Elle, elle propose une réforme de la Constitution sans respecter la Constitution. Ça se fait très bien en Hongrie, ça se fait à la main”, dénonce le président ce matin sur France culture.

“Une présidentielle, ça ne vaut pas un changement de régime. Une fois élue, son implicite, c’est qu’elle estime qu’elle est supérieure à la Constitution, c’est grave”, juge encore le candidat.

Borne nommée à Matignon en cas de second mandat de Macron? “Ce n’est pas du tout le sujet du moment”, balaye l’intéressée

Alors que plusieurs articles de presse font état de rumeurs selon lesquelles la ministre du Travail Élisabeth Borne pourrait être nommée à Matignon en cas de second mandat d’Emmanuel Macron, l’intéressée a balayé l’hypothèse ce lundi:

“Je crois que ce n’est pas du tout le sujet du moment, on a un deuxième tour dans quelques jours, moi je suis vraiment concentrée sur la réélection d’Emmanuel Macron, c’est vraiment un moment crucial je pense pour notre pays, pour notre démocratie, pour les Français”, a botté en touche la ministre sur BFMTV-RMC.

“On veut équilibrer le système de retraites”, défend Élisabeth Borne

“On veut équilibrer le système de retraites. Contrairement à Marine Le Pen, on n’essaie pas de faire croire aux Français qu’on pourrait travailler moins longtemps sans payer plus d’impôts ou sans avoir des pensions plus basses”, a taclé la ministre du Travail Élisabeth Borne ce lundi, invitée de BFMTV-RMC.

“Évidemment, on tient compte de la situation de ceux qui ont commencé à travailler tôt”, a ajouté la ministre pour défendre la réforme des retraites voulue par le président-candidat Emmanuel Macron.

Violences policières: Emmanuel Macron ne connaît “aucun policier qui s’engage pour affronter le peuple”

Emmanuel Macron est revenu sur les affrontements entre les Gilets jaunes et les forces de l’ordre.

“Est-ce qu’il était nécessaire que pendant tant de semaines, tant de compatriotes estimaient que sortir, casser avec des armes (…) était la chose à faire ? Je ne connais aucun gendarme, aucun policier qui s’engage pour affronter le peuple”, juge le président ce matin sur France culture.

“C’est comme s’il y a eu des cohortes de policiers qui ont déboulé dans la rue avec des LBD (quand j’entends parler de violences policières”, avance encore le candidat.

353 Gilets jaunes ont été blessés à la tête, dont 30 éborgnés, d’après le décompte du journaliste David Dufresne.

“Je n’ai pas suffisamment pensé l’écologie”, reconnaît le président

Emmanuel Macron continue son offensive sur les thématiques écologiques alors qu’il cherche à convaincre les électeurs de Jean-Luc Mélenchon.

“J’ai évolué sur la pensée de l’écologie, je n’ai pas suffisamment pensé là-dessus. J’ai besoin de connaître la théorie pour pouvoir, après, construire une vision”, explique le président ce matin sur France culture.

“La candidate d’extrême droite se planque”, accuse Emmanuel Macron

Le président-candidat porte un regard sévère sur son adversaire alors qu’il laboure le terrain ces derniers jours.

“La candidate d’extrême droite se planque du peuple. Beaucoup de gens qui défendent le peuple, finalement, on les voit rarement discuter avec le peuple. Ils ont une violence verbale qui surprendrait s’ils allaient au contact”, juge Emmanuel Macron ce lundi sur France culture.

Emmanuel Macron reconnaît “beaucoup d’angoisse et de fatigue” parmi les Français

Le président revient longuement sur le contexte de l’élection, à 6 jours du premier tour, dans une interview à France culture.

“Il y a beaucoup d’angoisse et de fatigue. C’est ce subtrat profond dans lequel on va vivre dans les prochaines années et qui structure cette campagne. (…) On a vécu pendant 2 ans l’impensable avec la pandémie, et avec le retour de la guerre en Europe”, avance Emmanuel Macron ce matin sur la radio publique.

Marine Le Pen se rendra à Caen

Pour cette dernière ligne droite avant le second tour, la candidate du RN se rend aujourd’hui à Caen. Marine Le Pen n’a obtenu que 11% des voix dans cette ville du Calvados, derrière Emmanuel Macron (32%) et Jean-Luc Mélenchon (28%).

Elle a jusqu’ici concentré ses déplacements sur des terres qui ont massivement voté pour elle. Après un meeting à Avignon jeudi, qui a plébiscité la France insoumise au premier tour, Marine Le Pen veut donc aller à la rencontre des Français qui ne lui sont pas favorables.

Bonjour à toutes et à tous

Bienvenue dans ce live politique du lundi 18 avril.

Au menu des matinales ce matin:

​07h40 France Culture : Emmanuel Macron

07h50 RMC : Agnès Pannier-Runacher et Philippe Ballard

08h15 Cnews : Clément Beaune et Laurent Jacobelli

08h19 RFI : Jérôme Rivière

08h20 France Inter : Louis Aliot

09h15 Sud Radio : David Rachline

13h00 France Bleu Normandie : Marine Le Pen

Leave a Reply

Discover more from Ultimatepocket

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading