EN DIRECT – “Nous reviendrons d’une manière ou d’une autre”, promet Donald Trump pour son dernier discours – LCI

Spread the love

TRUMP GRACIE BANNON

Quelques heures avant la fin de son mandat, le futur ex-locataire du bureau ovale a accordé son pardon présidentiel à Steve Bannon, éminence grise de sa campagne de 2016  et qui fut ensuite son conseiller à la Maison Blanche avant de tomber en disgrâce. 

Accusé d’avoir détourné des fonds prétendument destinés à la construction d’un mur à la frontière États-Unis-Mexique, l’ancien conseiller de Donald Trump a obtenu la clémence du président. Steve Bannon risque une peine de 40 ans prison. S’il était condamné, la grâce présidentielle annulerait de fait les charges portées contre lui.

Ces derniers mois, Donald Trump a déjà utilisé ce pouvoir présidentiel à plusieurs reprises. Au total, 73 collaborateurs et proches en ont bénéficié, selon un communiqué de la Maison Blanche. Par ailleurs, les peines de 70 autres personnes ont été allégées, est-il également précisé. 

À noter, enfin, que Donald Trump ne s’est pas gracié lui-même comme attendu, ni son avocat Rudy Giuliani, ni aucun conseiller en exercice. La justice suivra donc son cours les concernant. La Maison Blanche a rendu publique la liste complète des 143 pardons et peines commuées par le président sortant.

Leave a Reply