EN DIRECT – Mort de VGE : Boris Johnson salue “un grand modernisateur de la France” – LCI

Spread the love

“1974, UNE PARTIE DE CAMPAGNE” LE FILM QUE VGE NE VOULAIT PAS VOIR

Raymond Depardon avait consacré un documentaire magistral à Valéry Giscard d’Estaing, sur sa campagne présidentielle de 1974, censuré jusqu’à sa première diffusion, en 2002. Pour quelles raisons ? “C’est un mystère” affirme le documentariste ce jeudi sur LCI. 

“Giscard a toujours dit que ce film était très violent” raconte-t-il. “Parce que j’avais pas filmé ses discours, or ses discours ne m’intéressaient pas (…) ce n’était pas ce film que je voulais faire (…) Il y a des moments très intimes en grand angle, très proche, avec le son synchrone, c’était nouveau. C’était comme le magnétophone à l’époque et ça devait être violent de s’entendre.”

“Il y a une chose qu’on oublie un peu, c’est qu’à l’époque, les présidents n’interdisaient pas l’image mais le son direct”, rappelle Raymond Depardon. “Ce qui est révolutionnaire dans ce film, c’est le son. Je pense que Valéry Giscard d’Estaing a été troublé par le son.”

Leave a Reply