EN DIRECT – Météo – Les pistes de l’Aéroport d’Ajaccio submergées par la crue de la Gravona ont été fermées – Un homme porté disparu en Méditerranée – 15 départements en vigilance orange – VIDEO – Le Blog de Jean-Marc Morandini

Spread the love

17h56: Après le passage de la tempête Elsa hier, moins de 10 000 foyers sont encore privés d’électricité à 17h30 ce samedi, principalement en Auvergne-Rhône-Alpes.

17h21: Laurent Marcangeli, le Maire d’Ajaccio, confie sur FranceInfo:”La ville n’est pas en état d’ébullition mais autour de la ville, tous les cours d’eau sont sortis de leur lit. Par ailleurs, les prévisions météo à la fin de journée sont très mauvaises, ce qui a amené la préfecture à prendre une décision de boucler la ville à partir de 21 heures. On ne pourra pas rentrer ou sortir d’Ajaccio à partir de 21 heures. On sera dans un état où des policiers seront à l’entrée et la sortie de la ville. C’est une mesure assez exceptionnelle. C’est une mesure d’urgence extrême, dans un principe de précaution. Les prévisions de la nuit sont assez terribles ne serait-ce que pour l’accès à la ville. “

17h13: La préfecture de Corse annonce également que les accès à la ville d’Ajaccio seront fermés cette nuit:

17h11: La préfecture annonce que suite aux intempéries, tous les aéroports de Corse seront fermés demain

16h15: Météo France place 15 départements en vigilance orange vent, pluie-inondation et vagues-submersion

15h16:  Les commerçants du marché de Noël d’Ajaccio ont obligation de fermer avant 15h

15h15: Les pistes de l’aéroport d’Ajaccio submergées par la crue de la Gravona. “L’eau est passée par dessus les digues. On est sur un cas de crue centennale”, indiqué Alain Charrier, secrétaire général de la préfecture de Corse-du-Sud. La Sécurité civile publie d’ailleurs une photo des pistes:

14h26: LE POINT SUR LA SITUATION A 14h30

Un homme disparu en Méditerranée après avoir chuté d’un voilier, l’aéroport d’Ajaccio fermé en raison des inondations et quelques routes coupées: le Sud-Est a été de nouveau frappé par de fortes pluies entre vendredi et samedi.

Après avoir subi deux violents “épisodes méditerranéens” qui ont fait 14 morts en un mois, la Côte d’Azur, la Provence et la Corse ont été à nouveau touchées par des pluies abondantes et des vents forts vendredi.

Près de Marseille, dans le golfe de Fos-sur-Mer, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage en Méditerranée a signalé vers 19h15 vendredi deux hommes à la mer à la suite d’une chute d’un voilier, a indiqué la préfecture maritime de Toulon dans un communiqué.

Les secouristes, aidés d’un hélicoptère de la Marine nationale, ont retrouvé l’un des deux accroché à une bouée, en hypothermie. Le deuxième homme est toujours porté disparu, même si la situation météo s’est largement améliorée.

En Corse, des pluies abondantes ont touché la Corse-du-Sud vendredi faisant gonfler la rivière Gravona qui a son embouchure dans le Golfe d’Ajaccio, près de l’aéroport.

“L’eau est passée par dessus les digues de l’aéroport d’Ajaccio. Nous allons procéder dans les prochaines minutes à sa fermeture”, a indiqué à l’AFP Alain Charrier, secrétaire général de la préfecture de Corse-du-Sud. “On est sur un cas de crue centennale”, a-t-il ajouté.

Des dizaines de passagers qui attendaient samedi de partir vers Marseille ou Paris pour les fêtes de fin d’année ont été informés qu’ils devaient rentrer chez eux car il y a de l’eau sur la piste, a constaté un photographe de l’AFP sur place. L’aéroport est en cours de fermeture, a-t-il confirmé.

Même s’il ne pleut plus à l’heure actuelle près d’Ajaccio, la vigilance reste de mise sur plusieurs routes proches de cours d’eau où l’eau continue de monter, a ajouté M. Charrier.

La Haute-Corse est elle en vigilance orange pour un “épisode de vent violent à partir de la seconde partie” de la nuit de samedi à dimanche, a mis en garde Météo France dans son dernier bulletin samedi.

Sur la Côte d’Azur, où la vigilance orange a été levée sur les Alpes-Maritimes et le Var, “l’épisode a été plus léger qu’on l’aurait pensé”, a toutefois indiqué à l’AFP une source de gendarmerie samedi.

Dans les Alpes-Maritimes, les pompiers ont effectué 149 interventions vendredi, notamment pour des éboulements au-dessus de Menton. “Il y a eu de grosses coulées de boue, des terrains qui se sont effondrés, mais rien de comparable avec les dernières fois”, ont indiqué les pompiers à l’AFP.

Samedi matin, la gendarmerie a fait part de la découverte du corps d’un homme, recherché depuis début décembre, dans un cours d’eau près de Mandelieu-La-Napoule (Alpes-Maritimes), portant à quatorze le nombre de morts dans des intempéries dans la région en un mois.

Plusieurs routes ont été coupées à la circulation: sur l’A8, la sortie 47 (Villeneuve-Loubet) reste fermée pour une durée indéterminée.

L’accès aux stations de ski Isola 2000 et Auron était toujours fermé samedi matin, alors que débutent les vacances de Noël.

A l’aéroport de Nice, fermé une partie de la journée de vendredi, des retards étaient toujours signalés samedi. Outre les vigilances oranges en Corse, Météo France a aussi mis en garde contre des risques d’inondations dans les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse et le Gard.

13h54: Météo France vient de replacer la Corse en vigilance orange “pluie-inondation” et jaune “vent violent” et “vague-submersion” jusqu’à demain dimanche. 

13h50: Après l’évacuation et la fermeture de l’aéroport Napoléon Bonaparte d’Ajaccio, la préfecture redoute une situation “extrêmement critique”. Sur franceinfo Alain Charrier, le secrétaire général de la préfecture de Corse du Sud, explique: “Nous avons pour objectif de mettre en sécurité l’ensemble des personnes de l’aéroport mais aussi de mettre en sécurité les passagers des voitures qui souhaitent arriver à Ajaccio malgré les routes inondées”, 

“Je demande aux automobilistes de ne pas accéder à Ajaccio en ce moment car ils auront des difficultés pour en sortir. Ce serait prendre beaucoup de risque. Parce que la situation est vraiment très délicate”, ajoute-t-il.

Avant de préciser que pour le moment, il “n’y a que de blessés légers ni de victime grave” en Corse du Sud.

12h30: Les champs à l’entrée d’Ajaccio en Corse sont complètement inondés. Un éleveur est venu évacuer son troupeau

12h20: Enedis indique qu’à 11h30, “14 500 foyers sont privés d’électricité suite à la tempête Elsa. Ce soir, plus de 95% des foyers seront réalimentés grâce à la mobilisation des équipes.”

12h18: L’aéroport d’Ajaccio a été évacué et fermé en fin de matinée. La route pour s’y rendre est inondée.Sur Twitter, Air Corsica indique: “Suite dernières prévisions météo, l’ensemble des aéroports Corses risquent d’être inaccessibles aux décollages et aux atterrissages ce 22/12. Nous vous recommandons fortement de reporter votre voyage au 21/12 ou au 23/12 sans frais auprès du point de vente émetteur !”

11h07: Un homme est recherché ce samedi 21 décembre dans le golfe de Fos-sur-mer dans les Bouches-du-Rhône, porté disparu après avoir chuté d’un voilier hier soir.

Le CrossMed (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage en  Méditerranée) a signalé vers 19h15 hier soir deux hommes à la mer à la suite d’une chute d’un voilier, a indiqué la préfecture maritime de Toulon dans un communiqué.  

À l’aide d’un hélicoptère Dragon et de deux bateaux, les secouristes ont retrouvé un des deux hommes en hypothermie, accroché à une bouée, et un troisième passager encore à bord du voilier. 

10h21: Sept nouveaux départements sont placés en vigilance orange, par Météo-France dans son bulletin de 10h, portant à 18 départements placés en vigilance orange. Il s’agit de : Ariège (09), Corse-du-Sud (2A), Haute-Corse (2B), Haute-Garonne (31), Hautes-Pyrénées (65), Tarn (81) et Tarn-et-Garonne (82).

09h19: A 9 heures, 16 000 foyers sont privés d’électricité, principalement en région Auvergne-Rhône-Alpes, annonce Enedis. Plus de 1 500 salariés d’Enedis et des entreprises partenaires sont mobilisés sur le terrain. 

06h46: Météo France place 11 départements en vigilance orange. 7 pour vent violent, 3 pour risque d’inondation et un pour vent violent et inondation. Début de suivi pour : Charente (16), Charente-Maritime (17), Dordogne (24), Gers (32), Gironde (33), Landes (40), Lot-et-Garonne (47) et Pyrénées-Atlantiques (64). En fin d’après-midi de samedi, un régime de fréquentes averses s’établit par le nord-ouest et le vent se renforce progressivement pour souffler en rafales de plus en plus violentes au cours de la nuit sur la bordure sud de la dépression “Fabien” qui circule sur le nord du pays .

Ces violentes rafales touchent d’abord la Charente-Maritime et la Gironde, puis s’étendent vers les Landes, la Dordogne et le Lot-et-Garonne pour atteindre le Gers et les Pyrénées-Atlantiques en milieu de nuit. Les rafales attendues sont de 100 à 120 km/h dans l’intérieur des terres, pouvant atteindre 130 à 140 km/h près des côtes, voire un peu plus en bord de mer, avec un maximum entre 22h et 04 h du matin. A noter que sur les autres départements, on pourra observer de très fortes rafales voisines de 100 km/h voire un peu plus sous grains mais de manière plus localisée et sur une durée plus brève.

Phénomènes aggravants : dans un contexte de sols détrempés, des chutes d’arbres sont encore à craindre

La tempête “Fabien” circulent très rapidement: elle est prévue ce soir en entrée de Manche engendrant des vents violents sur le sud du golfe de Gascogne. Ces vents tempétueux génèrent progressivement de très fortes vagues au large dans le golfe de Gascogne qui vont se propager vers le littoral atlantique la nuit prochaine. Ces conditions vont se maintenir au moins jusqu’à dimanche matin. Les forts déferlements attendus, combinés à une surélévation significative du niveau de la mer (fortes surcotes), risquent d’engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral de la Gironde, et plus particulièrement dans le bassin d’Arcachon.

L’intensité du phénomène est plus marquée au moment de la pleine mer de la nuit de samedi à dimanche.

05h30: Ce samedi matin verra un retour au calme très temporaire avec un temps sec et plus ou moins ensoleillé. Pour profiter des plus larges éclaircies, il faudra se diriger vers le pourtour méditerranéen. Seule la Corse conservera un ciel chaotique avec des averses dans une ambiance encore très ventée puisque les rafales atteindront 100 km/h. De bonnes bourrasques concerneront également les côtes de l’ouest avec des pointes à 70 km/h. Elles se renforceront nettement durant l’après-midi, atteignant alors dans la moitié ouest 80 km/h et même 100 km/h dans les terres bretonnes.

Sur le littoral, les 100 km/h pourront être dépassés sur les caps exposés. Ce vent turbulent s’accompagnera d’une nouvelle perturbation active avec des pluies copieuses à son passage. Plus on se dirigera vers l’est, plus le soleil brillera, y compris en Corse, mais avec beaucoup de vent. La nuit de samedi à dimanche est donc surveillée de près en raison du creusement d’une dépression dans l’ouest. Baptisée Fabien, elle générera une tempête sur le littoral atlantique, en Nouvelle-Aquitaine et sur une partie de l’Occitanie.

Les rafales pourront alors atteindre 120 à 140 km/h sur les côtes et 100 à 110 km/h dans les terres, parfois 120 km/h sur le relief et vers le Roussillon. Dimanche matin, les vents tempétueux se décaleront vers les régions méditerranéennes avec des pointes à 110-120 km/h sur les côtes et 140 à 160 km/h sur les caps exposés de la Corse. Une vigilance orange sera émise par Météo-France samedi matin.

Leave a Reply