Advertisements

EN DIRECT – Martinez : “Nous tiendrons jusqu’au retrait” de la réforme des retraites | LCI – LCI

Spread the love








EN DIRECT – Martinez : “Nous tiendrons jusqu’au retrait” de la réforme des retraites | LCI

































Social

Toute L’info sur

Les grèves de décembre 2019 contre la réforme des retraites

MOBILISATION – Edouard Philippe dévoilera l’intégralité du projet de réforme des retraites mercredi 11 décembre. Son ambition : sauver la mise en place d’un “régime par points” quitte à faire d’importantes concessions. Face à lui, l’opposition des syndicats s’inscrit dans la durée avec une nouvelle épreuve de force en vue mardi, et, d’ici là, des perturbations considérables dans les transports. Suivez les dernières infos.

COMMERÇANTS

Sur LCI, Francis Palombi, le président de la Fédération des commerçants de France, commente une situation qu’il juge “extrêmement grave” après un nouveau week-end désastreux pour les petits commerces. Le gouvernement doit “faire cesser” ce qu’il juge être “une véritable catastrophe”. “Nous sommes pris en otages. Les commerçant n’en peuvent plus”, indique-t-il. Il réclame des compensations à l’État.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

COMMERÇANTS

À l’approche des fêtes de Noël, les professionnels du commerce craignent que le mouvement de grève perturbe les courses de fin d’année. L’inquiétude est de mise chez eux.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

SNCF

La SNCF craint le pire en Île-de-France. Elle demande aux usagers de ne pas se rendre en gare ce lundi 9 décembre. Selon la compagnie ferroviaire, l’affluence sera très dangereuse. Elle demande à ceux qui le peuvent “d’annuler leurs déplacements”.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

GALÈRE

Après un week-end de galère dans les transports, les usagers se préparent à retourner au travail lundi. Les conditions de circulation ne devraient pas s’améliorer, au contraire. Comment s’organisent-ils ? LCI est allé à leur rencontre avant la reprise.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

EXÉCUTIF

Le président Emmanuel Macron et son Premier ministre Édouard Philippe réuniront ce dimanche soir à l’Élysée les ministres concernés par le projet de réforme des retraites, a indiqué à l’AFP l’entourage du président, confirmant une information du Parisien. Il s’agira d’une “réunion de travail avec le Premier ministre et les ministres concernés” en vue de la “préparation des échéances du début et milieu de semaine”, a expliqué cette source. 

VRAI OU FAUX

Infox : la France a-t-elle le meilleur système de retraites au monde ?

QUI VEUT QUOI ?

Certains sont intégralement opposés à la réforme par points. D’autres n’y sont pas totalement défavorables. CFDT, CGT, Sud, FO… qui dit quoi sur la réforme des retraites ?

Réforme des retraites : les syndicats vont-ils dans le même sens ?

SONDAGE

Toujours selon le JDD, le soutien au mouvement contre les retraites reste majoritaire. Il est de 53% selon l’enquête IFOP publiée par l’hebdomadaire, contre 46% la semaine précédente.

MATIGNON

La réponse d’Edouard Philippe au JDD ne devrait pas satisfaire le patron de la CGT. “Je suis déterminé à mener la réforme à on terme et très soucieux de le faire en respectant les gens et en répondant à leurs inquiétudes”, a notamment dit le chef du gouvernemeNt.

“Si on ne fait pas une réforme profonde, sérieuse, progressive aujourd’hui, quelqu’un d’autre en fera une demain brutale, vraiment brutale”, a-t-il assuré par ailleurs, prévenant qu’il n’y aurait pas “d’annonce magique” dans la présentation du projet de loi de mercredi, mais “beaucoup de détails”.

CGT

Dans une interview au JDD, le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez s’est félicité du “très beau succès” de la mobilisation du 5 décembre. “Le mouvement a été encore plus fort que ce qu’on attendait”. Maintenant, assure-t-il, “la balle est dans le camp du gouvernement”, qui doit présenter mercredi 11 décembre dans son intégralité le projet de loi de réforme des retraites. Opposé au régime par points, dans lequel il ne trouve “rien de bon”, Martinez entend garder l’actuel, “le meilleur du monde”, et “l’améliorer”. Et d’assurer : “Nous tiendrons jusqu’au retrait”.

CULTURE

Théâtres et musées étaient pour partie fermés, ce samedi, et cela devrait se prolonger ce week-end. L’opéra de Paris a ainsi annoncé l’annulation de “Lear, Le Prince Igor et Bastien et Bastienne”, ce samedi, tandis que la Comédie-Française en faisait de même pour “La Puce à l’oreille”, qui devait être jouée à 20h30 ce samedi et à 14h ce dimanche.

Côté musées, le Louvre a prévenu que plusieurs salles serraient “exceptionnellement fermées”, tandis que le musée d’Orsay a fermé une heure plus tôt que d’habitude.

CRITIQUE

“Catastrophique” : c’est le regard que porte Xavier Bertrand au sujet de la méthode employée par le gouvernement sur la question des retraites. Au coeur des critiques de l’ex-ministre sarkozyste, interviewé par Le Parisien, le fait que “le président lui-même a semé le trouble en tergiversant sur l’âge pivot, puis en évoquant la clause du grand-père. Il a réussi à faire peur à 30 millions d’actifs !”

Le président de la région Hauts-de-France mesure bien l’étendue du dilemme qui se pose au Président : “Les Français sont prêts à des mesures courageuses, mais ils veulent une réforme juste. Là, ils pensent qu’ils vont devoir travailler plus longtemps pour toucher moins de pension et ça, c’est inacceptable”.

RENDEZ-VOUS

En attendant, au gouvernement, c’est branle-bas de combat. Selon plusieurs sources, le Premier ministre comme le Président vont recevoir plusieurs ministres concernés par la réforme, demain. Préparation pour la journée de mobilisation de mardi et derniers arbitrages concernant la présentation de la réforme dans son intégralité, au lendemain de ladite mobilisation.

NEGOCIATION

S’adressant à Marianne, le patron de la CFDT Cheminots Didier Aubert a indiqué au gouvernement la voie à suivre pour faire revenir ses adhérents à leurs trains : “Si le gouvernement accepte la clause du grand-père, c’est-à-dire que les 130.000 cheminots sous statut basculent dans le futur régime universel par points, sur la base du volontariat, lorsqu’ils s’atteignent 52 ou 57 ans, nous sommes prêts à faire rouler les trains”. 

Une progressivité dans la réforme qui fait penser au discours d’Edouard Philippe, sur le perron de Matignon, le 6 décembre, quand il avait reconnu “qu’il ne serait pas raisonnable, acceptable et juste de changer les règles en cours de partie pour des femmes et des hommes qui ont fait des choix de vie et d’investissements sur le fondement d’un régime”.

La satisfaction de la CFDT coûterait cher au gouvernement, lui qui ne voulait pas entendre parler de la clause du grand-père, qui veut qu’une réforme ne s’applique qu’aux nouveaux entrants, mais elle aurait un impact non négligeable : la CFDT Cheminots est majoritaire chez les conducteurs.

GILETS JAUNES

Ils ne sont que quelques dizaines, mais il reste encore, en ce début de soirée, des Gilets jaunes dans les rues de Paris. Aux abords de la rue de Rivoli, non loin de l’hôtel de Ville, ils se sont confrontés aux policiers. Selon un journaliste présent sur palce, deux policiers ont été pris à partie devant la Mairie et ont fait usage d’une grenade de désencerclement pour disperser des manifestants qui leur lançaient des projectiles.

PREVISIONS SNCF

Grève : très peu de trains, TER et RER ce lundi, “l’affluence en gare très dangereuse”, avertit la SNCF

MANIFESTATIONS

Différentes mobilisations ont eu lieu à travers la France. Les autorités, qu’il s’agisse de la police ou des préfectures, ont compté environ un millier de manifestants à Paris,  2.800 à Nantes, 1.800 à Marseille, 1.200 à Caen, 800 à Lille et au Havre, 700 à Lyon, 670 à Rouen…

PREVISIONS DIMANCHE

Grève : le trafic “fortement perturbé” dimanche à la RATP, le RER A à l’arrêt

FORUM DES HALLES

Les images que nous recevons, tournées en direct, de l’intérieur du forum des Halles, font état de scènes ubuesques, où des dizaines de CRS croisent des clients dans les escalators.

PARIS

Une cinquantaine de Gilets jaunes se sont introduits dans le forum des Halles, là où se concentrent des milliers de clients venus faire leurs courses de Noël.

RATP

Le trafic serait “fortement perturbé” ce dimanche en raison de la poursuite du mouvement de grève contre la réforme des retraites. 

Les lignes 1 et 14 du métro parisien, qui sont automatisées, seront les seules à fonctionner normalement. Les autres seront fermées. 

La ligne A du RER sera également complètement à l’arrêt. Un seul RER B sur trois circulera de 12 heures à 18 heures depuis Massy-Palaiseau et Robinson, et l’interconnexion sera suspendu à la gare du Nord, précise la régie.

Le trafic sera plus stable pour les tramways, avec une circulation allant d’un tram sur deux sur la ligne 1 à quatre tram sur cinq sur la ligne 8.

CGT

Le gouvernement “fait tout pour que la mobilisation et les grèves durent”, a estimé le patron de la CGT, Philippe Martinez, durant la manifestation à Paris. 

Il a déploré qu’Edouard Philippe ait “parlé pour préciser un certain nombre de choses”, vendredi, sans dire “qu’il retirait son projet”

MARSEILLE

Près de 1800 personnes ont manifesté à Marseille à l’appel de la CGT, selon la préfecture de police. Le chef de file de LFI, Jean-Luc Mélenchon, figurait en tête du cortège rejoint par quelques Gilets jaunes

NANTES

Près de 2000 manifestants ont défilé à Nantes, dont une centaine de Gilets jaunes et des individus “d’ultra gauche”, indique une source policière à LCI, durant une mobilisation contre la réforme des retraites et la précarité.

Une grue de chantier a été incendiée et les vitrines de plusieurs commerces brisées, selon la même source. Au moins une personne a été interpellée, selon un bilan provisoire.

Selon Ouest-France, la CGT a appelé à 15h30 à quitter la manifestation en raison des affrontements devant la préfecture.

Selon un photographe de l’AFP, des manifestants non identifiés ont bloqué une rue du centre, volé des parasols sur une terrasse, des planches de bois et des chaises, qu’ils ont lancés sur les CRS. Des abribus et du mobilier urbain, ont également été saccagés et à 16 heures un important nuage de lacrymogène était visible au niveau du “Miroir d’eau” où les forces de l’ordre cherchaient à repousser les manifestants.

GILETS JAUNES

L’ordre a été donné aux manifestants, bloqués par les forces de l’ordre, de se disperser au niveau du boulevard Lefebvre (15e arrondissement), mais des Gilets jaunes souhaitent poursuivre leur cortège

10 DECEMBRE

Le préfet de police de Paris Didier Lallement a pris samedi un arrêté interdisant tout rassemblement “de personnes se revendiquant des gilets jaunes” sur les Champs-Elysées et le périmètre avoisinant, pour la journée d’action du 10 décembre contre la réforme des retraites.

Un autre arrêté prévoit la fermeture des commerces situés sur le parcours de la manifestation du 10 décembre, entre la place Vauban (10e) et la place Denfert-Rochereau (14e)

GILETS JAUNES

VIDEO – Des individus vont au contact des forces de l’ordre pour les affronter, durant la manifestation des Gilets jaunes à Paris

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

MELENCHON

VIDEO – Le député LFI Jean-Luc Mélenchon : “J’appelle à la mobilisation et j’appelle mes amis à observer une stricte non-violence dans ces manifestations”

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

GILETS JAUNES

VIDEO – Tensions à Paris alors qu’un groupe de Gilets jaunes voulait quitter le cortège pour rejoindre celui de la CGT

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

GILETS JAUNES

Plusieurs dizaines de Gilets jaunes sont partis de Bercy (12e arrondissement de Paris), selon le parcours déclaré à la préfecture de police. Certains d’entre eux souhaitaient toutefois rejoindre un autre cortège, celui de la CGT qui manifeste contre la précarité à Montparnasse, mais ils ont été bloqués par les forces de l’ordre qui les enjoignent de rester dans l’itinéraire autorisé

CHEMINOTS

À l’issue d’une réunion, qui s’est tenue ce samedi matin, l’intersyndicale appelle “au renforcement du mouvement” à partir de lundi 9 décembre “pour matérialiser auprès du gouvernement” que les cheminots ne veulent pas du système de retraites par points. 

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

ROUTIERS

Les routiers “protestent contre le matraquage fiscal”, explique sur LCI Jean-Michel Laurent, patron de Trans TP.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

HÔTELLERIE

Les hôtels de Lyon sont loin de faire le plein, alors qu’il est habituellement impossible de trouver une chambre en ville pendant le long week-end de la Fête des lumières, dénoncent samedi les professionnels, qui l’expliquent par l’impact des grèves. “Globalement, on est entre -10% et -15% au niveau des réservations, mais cela peut atteindre -30% pour certains hôtels”, indique Laurent Duc, président national du syndicat professionnel Umih et exploitant d’un établissement à Villeurbanne.

GILETS JAUNES

Des Gilets jaunes sont réunis à proximité du ministère de l’Économie et des Finances, d’où ils doivent partir pour rejoindre la porte de Versailles.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

SOLIDARITÉ

Pour permettre aux grévistes de poursuivre le mouvement, outre les “caisses de grève” dont disposent les syndicats, des cagnottes en ligne s’organisent sur les réseaux sociaux. 

Réforme des retraites : 620.000 € collectés en 2 jours, le succès des cagnottes en ligne pour les grévistes

ROUTIERS

Interrogé sur LCI, Alexis Gibergues, le président de l’OTRE Île-de-France, explique les raisons de la colère des routiers. Il assure qu’ils ne veulent se faire entendre par le gouvernement, sans pour autant “embêter les particuliers”.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

GALÈRE

À la gare de l’Est, les usagers se débrouillent comme ils peuvent pour se déplacer ce samedi. C’est le cas de Camille, une étudiante qui attend son train.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

ROUTIERS

Un barrage filtrant s’installe au péage de Toulouse-Sud.

ROUTIERS

L’A1 est bloquée en direction de Paris. Une centaine de poids lourds sont déjà arrêtés. Les manifestants sont situés en amont de la sortie 16.

ROUTIERS

Une opération escargot des routiers avec barrages filtrants est en cours sur l’A36 dans les deux sens Montbéliard-Belfort. La voie de gauche est laissée libre pour les véhicules légers et de secours.

ROUTIERS

À Aix-en-Provence et en direction de Lyon, des poids lourds bloquent l’A8 en menant une opération escargot. Le trafic autoroutier est dévié.

BLOCAGES

Les routiers montent au créneau contre la hausse de la fiscalité du gazole. Une quinzaine de barrages filtrants sont installés dans toute la France ce samedi.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

CAGNOTTES

Quelques cagnottes s’organisent au sein du mouvement social contre la réforme des retraites. L’objectif : permettre aux grévistes de durer le plus longtemps possible.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

STEFANINI

Interrogé par Le Point, Patrick Stefanini, l’ancien directeur de cabinet adjoint d’Alain Juppé lors des grandes grèves de 1995, n’y va pas avec le dos de la cuillère en parlant du Haut-commissaire aux retraites.  “Jean-Paul Delevoye, il ne fait pas le poids. Il ajoute à la confusion intellectuelle. Le gouvernement porte une grande réforme, présentée comme systémique par le président, prépare la grève, et l’homme censé porter la concertation va à la télé pour dire en substance : “Au final, notre pays est comparable aux autres pays démographiques, ça va être la déroute et il faudra faire appel à une immigration massive pour payer nos systèmes de retraites.” Quel aveu, c’est inouï !”, dénonce-t-il. “On ne pouvait pas rêver mieux dans le rôle d’un ministre qui ne croit pas à sa réforme. (…) On ne comprend rien à ce que raconte Jean-Paul Delevoye, il n’a rien apaisé du tout.”

GALÈRE

Ce samedi matin, le trafic est toujours fortement perturbé. Les usagers prennent leur mal en patience en attendant de pouvoir monter un train.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

RER B

Après le calme plat jeudi, les Franciliens ont repris les transports en commun vendredi, provoquant des scènes de cohue, notamment Gare du Nord.

PARIS

Vendredi, nous avons sillonné dans la capitale à la rencontre des touristes étrangers confrontés au tumulte social. Leurs réactions.

Grève contre la réforme des retraites : à Paris, les touristes aussi sont obligés de marcher

BORDEAUX

Les transports ont fonctionné normalement vendredi. Bus, tramway, la ville n’a connu aucune perturbation. Voici pourquoi.

Grève contre la réforme des retraites : pourquoi tout roule à Bordeaux ?

IDF : LA SNCF DEMANDE D’ÉVITER LES TRAINS DE BANLIEUE LUNDI

La SNCF a appelé vendredi soir les Franciliens à éviter les trains de banlieue lundi 9 décembre, au cinquième jour de la grève des transports, car l’affluence attendue pourrait rendre les gares dangereuses.

“On se dit que lundi, il y aura plus d’affluence qu’aujourd’hui”, a expliqué le directeur général de SNCF Transilien, Alain Krakovitch, sur Twitter et auprès de l’AFP. “Comme lundi le nombre de trains qui circuleront sera à peu près équivalent à celui d’aujourd’hui – peut-être un petit peu plus mais pas beaucoup plus – on pense que si on ne communique pas de façon très puissante à nos clients qu’il ne faut pas venir en gare, on risque d’avoir un problème de sécurité”, a-t-il ajouté.

S’il “est encore trop tôt pour des prévisions de trafic détaillées”, qui ne seront communiquées que dimanche après-midi, la SNCF dit prévoir pour lundi au maximum 4 trains par heure sur certaines lignes de RER contre 20 habituellement. “Nous recommandons aux voyageurs qui le peuvent d’annuler ou de reporter leurs déplacements”, a insisté Alain Krakovitch.

ALTERCATIONS ENTRE POMPIERS ET POLICIERS

La journée de mobilisation contre la réforme des retraites a donné lieu à plusieurs reprises à un face à face tendu entre des pompiers et les forces de l’ordre. Certaines séquences ont été visionnées des dizaines de milliers de fois sur les réseaux sociaux. Nous avons retrouvé les pompiers concernés :

Tensions dans les manifestations du 5 décembre à Paris et Lille : des pompiers racontent

Le bras-de-fer s’annonçait musclé et il l’a été. Au moins 800.000 personnes sont descendues dans la rue jeudi partout en France et des secteurs entiers d’activité ont tourné au ralenti dans le cadre d’une mobilisation massive contre la réforme 

des retraites, promesse phare du quinquennat d’Emmanuel Macron, avec des incidents dans la capitale.

La CGT annonçait elle plus de 1,5 million de manifestants dans tout le pays et 250.000 à Paris. Le ministère de l’Intérieur a recensé de son côté 806.000 manifestants, dont 65.000 dans la capitale. 

Vers une poursuite de la grève

Les syndicats de la RATP et de la SNCF ainsi que ceux des transports aériens, ont annoncé avant même la fin des manifestations que le mouvement se poursuivrait ce vendredi 6 décembre et même jusqu’au lundi 9 décembre au soir, inclus.

“On ne pense pas qu’il y aura une amélioration significative demain” dans les transports publics, a déclaré la ministre de la Transition Écologique, Élisabeth Borne. A la RATP, la reconduction du mouvement a été votée en assemblées générales. 

Lire aussi

Suivez toutes les dernières informations sur la grève, les manifestations et les blocages dans notre module ci-dessous. 

Sur le même sujet

Et aussi

Advertisements

Leave a Reply