EN DIRECT – Le nombre journalier de contaminations retrouve son niveau de début mai – LCI

Spread the love








EN DIRECT – Le nombre journalier de contaminations retrouve son niveau de début mai | LCI































Santé

PANDEMIE – Alors que le Covid-19 continue de faire des ravages dans le monde, la France fait face à une reprise de l’épidémie. Vendredi, Jean Castex a annoncé de nouvelles mesures depuis l’aéroport de Roissy. Suivez les dernières infos et actualités sur l’épidémie.

BILAN FRANCE

“La circulation virale est en nette augmentation en France avec un R à 1,3″,  prévient ce soir la Direction générale de la Santé qui observe qu'”avec un nombre de cas journaliers supérieur à 1 000, nous sommes revenus à des niveaux comparables à ceux de la fin de la période du confinement”. Ainsi, 1.130 nouveaux cas ont été diagnostiqués en 24 heures, selon Santé publique France. C’est la deuxième hausse consécutive supérieure à 1 000 cas.

30.192 personnes sont décédées depuis le début de l’épidémie, soit 10 de plus qu’hier. 5.720 malades sont actuellement hospitalisés, dont 410 en réanimation (26 de moins qu’hier). 11 nouveaux clusters ont été identifiés en France ces dernières 24 heures : au total, 215 foyers sont actifs à ce jour, dont 127 en cours d’investigation. 

LISTE ROUGE

La France renforce son dispositif de dépistage du coronavirus, avec des tests rendus obligatoires pour les voyageurs en provenance de 16 pays classés “rouge”. En voici la liste et la situation dans chacun d’entre eux.

Coronavirus : quels sont les 16 pays sur la “liste rouge” de la France

Urgent

BILAN FRANCE

“La circulation virale est en nette augmentation en France avec un R à 1,3″,  prévient ce soir la Direction générale de la Santé qui observe qu'”avec un nombre de cas journaliers supérieur à 1 000, nous sommes revenus à des niveaux comparables à ceux de la fin de la période du confinement”. Ainsi, 1.130 nouveaux cas ont été diagnostiqués en 24 heures, selon Santé publique France. C’est la deuxième hausse consécutive supérieure à 1 000 cas.

30.192 personnes sont décédées depuis le début de l’épidémie, soit 10 de plus qu’hier. 5.720 malades sont actuellement hospitalisés, dont 410 en réanimation (26 de moins qu’hier). 11 nouveaux clusters ont été identifiés en France ces dernières 24 heures : au total, 215 foyers sont actifs à ce jour, dont 127 en cours d’investigation. 

LISTE ROUGE

En quoi consiste les nouvelles mesures concernant les frontières, annoncées par Jean Castex ?

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

PR JUVIN / LISTE ROUGE

Sur LCI, le Pr Philippe Juvin, chef des urgences de l’hôpital Georges Pompidou, se “réjouit” de la mise en place de cette fameuse liste rouge obligeant les arrivants de 16 pays à se faire tester. Mais avoue ne pas comprendre pourquoi la France et l’Allemagne ne se sont pas mis d’accord sur le même nombre de pays sous surveillance -Berlin ayant fixé une liste bien plus large. “Il faut se féliciter qu’enfin une décision a été prise en France, la situation devenait absurde”, estime toutefois le médecin.

PRIME COVID

Environ 70 étudiants de la fac de médecine de Saint-Etienne vont devoir rendre leur prime Covid de 1 500 euros, accordée par erreur par le CHU local. “Des ajustements doivent être effectués pour certains à qui elle a été versée par erreur fin juin”, a expliqué à l’AFP Juliette Andrès, directrice des affaires médicales du CHU. Au Progrès (article abonnés), les étudiants concernés ont confié leur déception.

BOITES DE NUIT

Le ministre délégué aux PME, Alain Griset, a annoncé ce vendredi 24 juillet que les établissements du monde de la nuit pourront bénéficier d’aides financières.

Discothèques : l’Etat annonce une aide mais ferme la porte à une réouverture rapide

MAYENNE

En Mayenne, département où le virus circule plus qu’ailleurs, les demandes de changement de plaques d’immatriculation se multiplient, constate France 3 Pays de la Loire auprès des centres auto. Par peur d’être stigmatisés, voire que leur véhicule soit dégradé, les Mayennais s’empressent de changer leur numéro de département (53) avant de partir en vacances.

HAUTS-DE-SEINE

Un centre de loisirs de Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine) a été fermé vendredi par précaution après que le fils d’une animatrice a été testé positif au Covid-19, a appris l’AFP auprès de la mairie. L’alerte a été donnée la veille dans la soirée par cette animatrice. 

“Dans la foulée et par précaution, nous avons contacté toutes les familles ainsi que le personnel du centre afin qu’ils restent chez eux en attendant de pouvoir se faire tester”, a indiqué le maire Rémi Muzeau. L’Agence régionale de santé (ARS) doit se charger d’organiser le dépistage dans les prochains jours.

CHAMPIONNAT TCHÈQUE

La saison d’été du championnat tchèque de football a été officiellement close de manière anticipée à cause de l’épidémie, a annoncé la Ligue tchèque de football (LFA). “Après la mise en quarantaine du club d’Opava, il n’est plus possible de terminer la saison actuelle dans les délais fixés”, a indiqué le président du comité de la LFA, Dusan Svoboda.

Jean Castex recommande “vivement” aux Français d’éviter la Catalogne

MALI

Le Mali a annoncé la réouverture de ses frontières aériennes à partir de samedi et de ses frontières terrestres le 31 juillet, après quatre mois de fermeture pour endiguer l’épidémie. Le couvre-feu nocturne décrété fin mars a été levé le 9 mai dans le pays. 

LISTE ROUGE

Dans le détail, la preuve d’un test négatif datant de moins de 72 heures sera obligatoire au départ pour les voyageurs en provenance des Emirats arabes Unis, des Etats-Unis, du Bahreïn et du Panama. Le dépistage se fera à l’arrivée en France pour les passagers arrivant d’Afrique du Sud, du Koweït, du Qatar, d’Israël, du Brésil, du Pérou, de Serbie, d’Algérie, de Turquie, de Madagascar, d’Inde et d’Oman. 

Cette liste rouge n’est pas définitive et a vocation à être modifiée régulièrement. La mesure doit être en vigueur le 1er août au plus tard. 

BILAN MONDIAL

Covid-19 : le point sur la pandémie dans le monde

Urgent

LISTE ROUGE

Voici les 16 pays sur “liste rouge” où les voyageurs devront présenter un test négatif au départ ou se faire dépister à l’arrivée : Emirats Arabes Unis, États Unis, Bahreïn, Panama, Afrique du Sud, Koweït, Qatar, Israël, Brésil, Pérou, Serbie, Algérie, Turquie, Madagascar, Inde, Oman

Pour les pays qui ne peuvent procéder à un dépistage en 72 heures, la France prévoit de tester les passagers à leur arrivée en France, comme Jean Castex l’a évoqué en parlant de généraliser les tests à l’arrivée.

JEAN CASTEX / CATALOGNE

Jean Castex recommande aux Français de ne pas se rendre en Catalogne, région espagnole où l’épidémie n’est pas sous contrôle. 

JEAN CASTEX / DÉPISTAGE AÉROPORTS 

Le Premier ministre s’exprime depuis l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle et évoque une “liste rouge” de 16 pays étrangers “où la circulation virale est forte” : “Pour l’ensemble de ces pays, il a été décidé que pour les voyageurs seront tenus de disposer d’un test attestant qu’ils ne sont pas porteur du virus pour embarquer dans les avions correspondants.”

“Nous avons décidé de généraliser les tests à l’arrivée. C’est ce dispositif qui est en train de se mettre en place, qui va monter en puissance pour être opérationnel ces prochains jours, au plus tard le 1er août.” 

Pour l’aéroport de Roissy, le dépistage va concerner environ 3 000 personnes par jour. En cas de test positif, le passager sera placé en quatorzaine. Les ports seront également soumis à ce dispositif, indique Jean Castex. 

IRAN 

215 nouveaux décès ont été recensés en 24 heures par les autorités iraniennes. Avec 15.289 morts liés au Covid-19, le pays est le plus touché du Moyen-Orient et fait face depuis le mois de juin à une nette hausse de la mortalité. Mardi, un nouveau record a été enregistré avec 229 décès supplémentaires. 

ALLEMAGNE

L’Allemagne proposera des tests gratuits de Covid-19 aux voyageurs de retour dans le pays et installera des centres de dépistage aux aéroports pour les personnes en provenance de zones à risque, ont décidé vendredi les ministres régionaux de la santé.

Une obligation de test est encore à l’étude mais les personnes ayant séjourné dans une zone à risque, soit 130 pays actuellement, doivent s’isoler 14 jours ou bien jusqu’à l’obtention d’un résultat négatif, a expliqué le ministre de la Santé de Berlin. Les voyageurs en provenance des autres pays pourront se faire tester gratuitement dans des centres, ailleurs qu’à l’aéroport.

LE COVID DÉTECTÉ PAR DES CHIENS RENIFLEURS ?

Des équipes de pompiers et de gendarmes ont déployé à Porto-Vecchio un dispositif qui doit permettre de détecter des cas de Covid-19 grâce à des chiens renifleurs, des malinois. 

“Les chiens ont été entraînés à reconnaître l’odeur du Covid dans la sueur”, détaille à l’AFP Bruno Maestracci, directeur du Sis 2 : “Nous appliquons des compresses sous le bras de volontaires. Sous l’autre bras, nous mettons des tubes qui seront eux transmis à l’université de Corse, à Corte, avec laquelle nous avons un partenariat afin de réaliser des analyses scientifiques”. Evoquant l’utilisation de compresses, il précise: “On ne souhaite pas que les chiens reniflent les gens, notamment pour des raisons éthiques. Certaines personnes ont par ailleurs peur des chiens”.

Selon Marie-Hélène Lecenne, directrice de l’Agence régionale de santé de Corse, à l’origine de cette campagne à Porto-Vecchio, plus de 300 personnes se sont portées volontaires pour se faire tester, soit par PCR, soit par les chiens, soit via les deux méthodes, entre mercredi et lundi prochain. Le résultat final de cette campagne sera connu en début de semaine prochaine. 

CASTEX EST ARRIVÉ À ROISSY

Le Premier ministre Jean Castex, accompagné du ministre de la Santé Olivier Véran et du ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, est arrivé à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. 

Il se fait présenter les modalités d’accès en aérogare et les dispositifs sanitaires accompagnant les passagers. Il doit aussi échanger avec les équipes en charge des prises de température et du dépistage des voyageurs.

Il devrait s’exprimer aux alentours de 16 heures, et peut-être faire des annonces.

NORVEGE

La Norvège a de nouveau imposé vendredi des restrictions sur les voyages avec l’Espagne, destination touristique prisée des Norvégiens, où le virus progresse fortement.

La décision du pays nordique signifie que les personnes en provenance ou de retour d’Espagne seront, à compter de minuit (22H00 GMT), soumises une obligation de quarantaine de dix jours en entrant sur le sol norvégien.

SCHLUMBERGER

Le géant des services pétroliers Schlumberger, qui a accusé une nouvelle perte nette de 3,43 milliards de dollars au second trimestre, prévoit la suppression de 21.000 emplois, soit un quart de ses effectifs, indique le groupe dans son communiqué de résultats trimestiels.

Après un premier trimestre dans le rouge, lié à la crise du secteur pétrolier sur fond de Covid-19, la multinationale basée à Houston annonce des charges incluant notamment des indemnités d’un milliard de dollars, “liées à une réduction de main d’œuvre de plus de 21.000 employés”.

TROIS CAS POSITIFS AU FC NANTES

Le club de football de Nantes (Ligue 1) a annoncé vendredi que trois personnes ont été testées positif au Covid-19, dont un joueur. “Les tests réalisés avant le match face à Anderlecht révèlent deux cas positifs au Covid-19 au sein du groupe professionnel dont un joueur Marcus Coco”, a indiqué le club sur son site internet. 

“Un personnel administratif proche de l’effectif professionnel étant aussi positif, un renforcement des mesures sanitaires va être appliqué au sein du club”, poursuit le communiqué.

Le club de Loire-Atlantique est donc “dans l’obligation de se déplacer en Belgique avec un groupe réduit” et “seules les personnes testées négatives seront du déplacement”, précise le communiqué. Les “canaris” doivent disputer un match amical contre Anderlecht samedi à 15H00. 

TESTS SALIVAIRES

Alors que la demande de tests augmente en France, les tests salivaires apparaissent comme une alternative. Mais pour les autorités sanitaires, leur manque de fiabilité est un frein en vue d’une commercialisation dans l’Hexagone.

Tests salivaires : pourquoi ne sont-ils toujours pas fiables ?

CINÉMA

Après la Warner avec “Tenet”, Disney et Paramount viennent de retirer plusieurs grosses productions comme “Mulan” et “Top Gun 2” de leur calendrier 2020 en raison de la pandémie de coronavirus qui paralyse les cinémas américains. Et rien ne dit qu’on les verra en France avant plusieurs mois…

Et si on ne revoyait aucun blockbuster américain au cinéma avant 2021 ?

VERS DES MIGRATIONS “MASSIVES” ?

Le bilan économique dévastateur de la pandémie de Covid-19 dans le monde risque de déclencher de nouvelles vagues de migrations une fois les frontières rouvertes, a averti le chef de la Croix-Rouge.

“Nous observons de plus en plus, dans de nombreux pays, les effets secondaires de la pandémie sur les moyens de subsistance et la situation alimentaire”, a déclaré Jagan Chapagain, secrétaire général de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), dans un entretien à l’AFP.

Les mesures de confinement et les fermetures de frontières mises en place pour stopper le virus ont détruit les moyens de subsistance des populations dans de nombreux pays et pourraient entraîner des millions de personnes supplémentaires dans la pauvreté.

AIDE POUR LES DISCOTHÈQUES

Le ministre délégué aux PME, Alain Griset, a annoncé vendredi des aides financières pour les discothèques, fermées depuis quatre mois pour cause de pandémie et qui exhortaient le gouvernement à lui octroyer un “plan de sauvetage”.

A l’issue d’une réunion avec les représentants du monde de la nuit, le ministre a confirmé qu'”il n’y a pas de date prévue de réouverture” des établissements du secteur, tout en dévoilant un dispositif de prise en charge des frais fixes des établissements festifs.

AIDE AUX PETITS REFUGES POUR ANIMAUX

La Fondation 30 millions d’amis va venir en aide aux petits refuges “à l’agonie” en raison de la crise du Covid-19 avec une enveloppe de près de 1,3 million d’euros pour les animaux abandonnés, a-t-elle annoncé vendredi à l’AFP.

“Avec le confinement, tous les petits refuges sont à la peine. Ils ont demandé en vain au gouvernement de les aider. Il y a eu des gros chèques pour les zoos et les cirques mais pas pour eux”, déplore Reha Hutin, la présidente de la Fondation qui va octroyer cet été une aide de 1.294.941 euros à 215 refuges pour chiens et chats ainsi qu’à 13 refuges pour équidés, répartis sur toute la France.

BOND DU VIRUS CHEZ LES 15-44 ANS EN NOUVELLE-AQUITAINE

Le Covid-19 “gagne du terrain, en particulier chez les 15-44 ans” en Nouvelle-Aquitaine, s’inquiète vendredi l’Agence régionale de santé (ARS) dans un communiqué.

L’ARS relève “une évolution de la situation préoccupante qui témoigne de la circulation active du virus” en Nouvelle-Aquitaine, une région très touristique, “avec un bond chez les 15-44 ans”.

Le taux d’incidence (nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants) dans cette tranche d’âge “est passé de 1,1 début juin à 4,1 la semaine du 13-18 juillet (contre 2,6 chez les 75 ans et plus)”, précise l’ARS. 

UN JOUEUR DE LA D2 ESPAGNOLE A L’HOPITAL

Un joueur de Fuenlabrada, équipe de D2 espagnole qui est confinée à La Corogne depuis lundi après la découverte de cas de nouveau coronavirus, a été transféré à l’hôpital “par précaution”, a annoncé Fuenlabrada vendredi.

“Ce (vendredi) matin, un joueur du CF Fuenlabrada s’est senti indisposé et a été transféré vers l’hôpital de La Corogne. Il n’a rien de grave, mais il a été décidé de le transférer à l’hôpital par précaution”, a informé le club dans un communiqué diffusé vendredi à la mi-journée, demandant aux médias de ne pas révéler l’identité du joueur.

RELÂCHEMENT

En France, le nombre de cas poursuivait son augmentation avec “plus de 1.000” jeudi et “10 nouveaux foyers” d’infection, selon la direction générale de la santé (DGS). Première explication : le relâchement des comportements.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

CARTE

Retrouvez, pays par pays, le nombre de cas dans le monde

CARTE – Coronavirus : le nombre de cas dans le monde, pays par pays

LA MAYENNE EN “VULNÉRABILITÉ ÉLEVÉE”

Le département de la Mayenne était toujours placé en “vulnérabilité élevée” vendredi, le seul en France métropolitaine, et les indicateurs invitent “à la prudence”, a prévenu l’Agence régionale de santé (ARS) des Pays de la Loire.

“La Mayenne est toujours placée en vulnérabilité élevée par rapport aux indicateurs qui nous invitent à la prudence et à l’action”, a déclaré le directeur général de l’ARS Pays de la Loire, Jean-Jacques Coiplet, lors d’une visio-conférence de presse. 

TRAFIC DE MÉDICAMENTS

Si le confinement, consécutif à la pandémie de Covid-19, a mis un gros coup de frein aux activités des trafiquants de drogue, il a, en parallèle, indirectement accéléré un autre trafic, moins connu, celui de médicaments. Un business clandestin, visant à satisfaire une demande croissante de personnes n’ayant pas pu obtenir d’ordonnance.  

Les douanes françaises débordées par le trafic de médicaments, dont la chloroquine

CLUSTER DE QUIBERON

La ville de Quiberon (Morbihan) est désormais un « cluster » après la découverte de quatre cas positifs dans l’entourage d’un premier cas confirmé dimanche 19 juillet 2020. Le port du masque est rendu obligatoire sur deux axes passants de la ville et les tests vont se multiplier.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

MANIFESTATION A SARREGUEMINES

Entre 800 et 1.000 personnes ont manifesté vendredi à Sarreguemines (Moselle) pour protester contre le projet de vente par le groupe allemand Daimler du site Smart et pour réclamer des garanties pour le maintien des emplois.

Le groupe allemand Daimler, propriétaire des marques Mercedes et Smart, a annoncé début juillet vouloir vendre l’usine de fabrication de la petite voiture, installée depuis 1997 sur la commune de Hambach, près de Sarreguemines, en raison de difficultés financières liées à l’épidémie de Covid-19.

NOUVEAUX CLUSTERS

La Direction générale de la Santé (DGS) alerte sur l’augmentation du nombre de contaminations en France. Les rassemblements familiaux, notamment, sont pointés du doigt.

Nouveaux clusters : de la Haute-Savoie à la Bretagne, les réunions de famille en cause

JEAN CASTEX A ROISSY CET APRÈS-MIDI

Matignon a annoncé que le Premier ministre Jean Castex se rendra ce vendredi après-midi à l’aéroport de Roissy, après avoir assisté à un Conseil de défense axé sur la propagation de l’épidémie de coronavirus dans le monde. Le Premier ministre fera le tour des dispositifs déployés pour les passagers au départ et à l’arrivée. Il sera accompagné du ministre de la Santé Olivier Véran et des Transports Jean-Baptiste Djebbari. Il devrait s’exprimer autour de 16 h 15, alors qu’un potentiel durcissement des contrôles pourrait intervenir.

JEAN CASTEX A CDG CET APRES-MIDI

Le Premier ministre Jean Castex, le ministre des Solidarités et de la Santé 

et le ministre délégué aux Transports sont attendus dans l’après-midi à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle où ils doivent présentater des modalités d’accès en aérogare et des dispositifs sanitaires accompagnant les passagers.

L’OMS “INQUIÈTE” DE LA RÉSURGENCE EN EUROPE

La branche européenne de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’est dite “inquiète” vendredi de la résurgence du Covid-19 dans certains pays d’Europe, appelant à rester réactifs et à lever les restrictions “avec attention” voire à les réintroduire si besoin.

L’OMS Europe, sollicitée par l’AFP pour un point sur la situation sur le Vieux Continent, n’a pas explicitement cité les pays qui suscitaient de l’inquiétude, mais a renvoyé à son tableau de surveillance en ligne.

UN JOUEUR POSITIF, LE MATCH  FC SÈTE – MONTPELLIER HSC ANNULE

Un joueur du FC Sète, qui évolue en National, a été testé positif au Covid-19, une nouvelle qui a entraîné l’annulation du match amical qui devait opposer samedi son club à Montpellier (L1), ont annoncé les deux équipes vendredi.

“Les deux clubs s’efforcent de trouver une nouvelle date. Dans ce cas, vos places resteront évidemment valables. Si toutefois les calendriers ne nous permettent pas de faire cette rencontre, nous vous rembourserons”, a expliqué le président de Sète Jean-François Gambetti sur le site internet du club.

Sète et Montpellier devaient s’affronter en amical samedi à 19H00 au stade Louis-Michel de Sète.

FLAMBÉE DES CAS A HONG KONG

La nouvelle vague de coronavirus qui frappe Hong Kong depuis quelques semaines pourrait être due à la décision des autorités de laisser les équipages de la marine marchande changer d’embarquement dans la ville sans respecter de quarantaine, a estimé vendredi un expert des questions de santé.

Alors que la région semi-autonome du sud de la Chine était parvenue à maîtriser l’épidémie et à venir à bout des chaînes de transmission locales, le nombre de cas est reparti à la hausse depuis le début du mois. 

L’ex-colonie britannique a annoncé vendredi 123 nouvelles contaminations en 24 heures, portant le total des cas depuis le début de l’épidémie à 2.372, alors que le Covid-19 a tué 16 personnes.

AU PEROU, DES HÔPITAUX DÉBORDÉS

Les hôpitaux d’Arequipa, la deuxième ville du Pérou, sont débordés par la pandémie de coronavirus: ils manquent de lits et d’oxygène, et des patients attendent aux abords des établissements dans l’espoir d’être soignés.

La gravité de la situation a amené jeudi le gouvernement de Lima à prendre le contrôle des hôpitaux de cette grande ville du sud du Pérou, qui sont habituellement gérés par les autorités régionales.

Depuis l’arrivée de la pandémie au Pérou, Arequipa avait été relativement épargnée. Mais ce n’est plus le cas.

MORT D’UN ENFANT DE TROIS ANS EN BELGIQUE

Une fillette de trois ans est décédée du Covid-19, ont annoncé ce vendredi les autorités sanitaires belges.

49 PERSONNES VERBALISÉES SUR UNE PLAGE BRETONNE INTERDITE

Alors que le Finistère connait actuellement une recrudescence des cas de Covid-19, la Mairie de Crozon a indiqué jeudi sur sa page Facebook que l’interdiction d’accès à l’île vierge, devenue très prisée, est liée d’une part au risque sanitaire actuel et à l’impossibilité de maintenir la distanciation physique sur le site, et d’autre part au risque sécuritaire (accès dangereux par la falaise, risque de chute de pierres). 

Mercredi, 49 personnes ont été verbalisées pour non-respect de l’arrêté municipal qui interdit l’accès au site depuis le 15 juillet, précise la ville de Crozon sur sa page Facebook. La semaine dernière, 200 personnes avaient déjà été évacuées du site protégé.

TEST DE DÉTECTION EN 30 SECONDES

Détecter le nouveau coronavirus en 30 secondes grâce aux odeurs, c’est l’objectif d’une start-up israélienne pour permettre un dépistage à grande échelle. Il s’agit de déterminer la présence du virus, pas celle d’anticorps.

Pour cela, il faut dans un premier temps inspirer par le nez, retenir son souffle, se boucher une narine et placer un tube dans l’autre narine. Puis expirer dans l’embout nasal, inséré à l’autre extrémité dans un sachet transparent. Le tube nasal est ensuite branché sur un petit appareil rectangulaire –connecté à un téléphone portable– qui vrombit doucement en aspirant l’air hors du sachet.

En quelques secondes, le résultat apparaît sur le téléphone: “COVID-19 négatif”, indique-t-il lors d’une visite de l’AFP dans les laboratoires de NanoScent.

FESTIVAL ANNULE DANS LES COTES-D’ARMOR

La préfecture des Côtes-d’Armor a décidé d’interdire la tenue du festival de musique Attrap’sons, qui devait avoir lieu les 28 et 29 août près de Guingamp, en raison des risques de propagation du virus.

Les conditions d’organisation de ce festival, “destiné à rassembler plusieurs milliers de personnes”, “ne permettront pas de garantir le respect des gestes barrières, de la distance physique, ni même le port du masque”, indique la préfecture dans un communiqué.

Sur son site internet, les organisateurs d’Attrap’sons expliquent avoir pourtant prévu “un dispositif spécifique” avec marquage au sol, mise à disposition de gel hydroalcoolique sur tout le site, incitation au port du masque et rappel via des messages sonores et affichage, ou encore augmentation du nombre d’agents de sécurité.

DÉBUT DU CONSEIL DE DÉFENSE

Emmanuel Macron réunit en ce moment même un nouveau conseil de défense “pour étudier de nouvelles mesures”, alors que le pays fait face à une légère reprise de l’épidémie.

En présence des ministres et des  responsables des principaux services de l’Etat concernés par la gestion de la crise, devraient notamment être évoquées les questions des contrôles aux frontières, du port du masque et des tests.

PROCÈS CONTRE LE PROPRIÉTAIRE DU CARNIVAL CRUISES

Les passagers du navire Ruby Princess ont intenté un procès par l’intermédiaire de leurs avocats contre le propriétaire Carnival Cruises, ont rapporté vendredi les médias australiens.

Selon ces derniers, 600 personnes à bord ont été infectées par le virus et au moins 22 en sont décédées. La défense des passagers considère que l’opérateur était conscient des risques que les passagers à bord puissent attraper le virus avant l’embarquement et aurait manqué à son devoir de précaution pour les protéger correctement. Mais également que les passagers n’ont pas été correctement informés des risques à bord. 

Le navire, qui a accosté à Sydney le 19 mars, est devenu l’une des plus importantes sources d’infections au coronavirus en Australie après que les passagers ont été autorisés à débarquer sans bilan de santé.

MASQUE OBLIGATOIRE DES 6 ANS SUR LES VOLS EUROPÉENS

Les ministres des Transports de l’Union européenne sont parvenus  lors d’une réunion en vidéoconférence à un accord quant aux mesures sanitaires imposées à bord des avions survolant sur le continent. Le port du masque sera notamment imposé dès six ans, a annoncé jeudi le ministre allemand Andreas Scheuer. 

Les compagnies devront aussi désinfecter plus souvent les appareils, améliorer l’information aux passagers et faire respecter les distances de sécurité même si cela occasionne de longues files d’attente.

Le monde est loin d’en avoir fini avec la pandémie de Covid-19. Pour preuve, ce mercredi matin, l’Australie a  annoncé 502 nouveaux cas de coronavirus, soit le chiffre le plus élevé jamais enregistré sur l’île-continent. Le pays, qui avait été salué pour sa gestion efficace de la crise,  entre désormais dans une phase critique, selon les autorités.

A l’échelle mondiale, les Etats-Unis sont toujours le pays le plus touché, à la fois en nombre de morts et en nombre de cas. Mardi, 68.524 nouvelles infections ont été relevées en un seul jour, ce qui porte à plus de 3,89 millions le nombre total de cas positifs. Le dernier bilan établi par l’université Johns Hopkins fait état de 141.883 décès. Au point que Donald Trump a été obligé de changer de ton, reconnaissant pour la première fois que la pandémie prenait des proportions “inquiétantes” et a recommandé “à tout le monde de porter un masque quand la distanciation sociale n’est pas possible”.

En France, le masque est obligatoire depuis lundi 20 juillet et les signes de reprise de la circulation du virus, notamment en Bretagne, sont scrutés avec attention par les autorités.

Toute l’info sur

Vers un rebond de l’épidémie de coronavirus en France ?

Ces 4 indicateurs à connaître avant de s’affoler
Dans l’attente d’un traitement ou d’un vaccin efficace, de nombreux événements restent en suspens. Ce serait un élément fondamental pour permettre aux JO-2020, reportés d’un an, de pouvoir s’ouvrir le 23 juillet 2021, a ainsi déclaré mercredi le président du comité d’organisation Yoshiro Mori.”Le premier point sera qu’un vaccin ou un médicament a été développé”, a-t-il indiqué dans une interview accordée au groupe audiovisuel japonais NHK . “Si la situation continue telle qu’elle l’est en ce moment, nous ne pourrons pas (organiser les Jeux).

Sur le même sujet

Et aussi


Leave a Reply