EN DIRECT – Intempéries : 23 départements en alerte ce vendredi soir, les Pyrénées-Atlantiques en vigilance rouge | LCI – LCI








EN DIRECT – Intempéries : 23 départements en alerte ce vendredi soir, les Pyrénées-Atlantiques en vigilance rouge | LCI

































Météo

ALERTE MÉTÉO – 23 départements restent placés en alerte par Météo France ce vendredi soir. Une vigilance orange pour 22 d’entre eux, rouge pour les Pyrénées-Atlantiques, où un automobiliste est mort après la chute d’un arbre. Suivez les dernières informations.

VENTS VIOLENTS 

Météo France indique que le vent se renforce sur les côtes de la Manche. Des rafales à 121 km/h ont notamment été relevées à Gatteville. 

23 DÉPARTEMENTS EN ALERTE

Légers changements dans la liste des départements placés en vigilance par Météo France : l’alerte a été levée pour l’Ariège et la Haute-Garonne, mais la Gironde passe à son tour en vigilance orange inondation.

24 DÉPARTEMENTS EN ALERTE

Météo France étend de nouveau sa vigilance ce soir, avec quatre départements supplémentaires placés en alerte : la Charente, la Charente-Maritime, la Corrèze et la Dordogne pour risque d’inondation. 

23 départements sont donc désormais en alerte orange, tandis que les Pyrénées-Atlantiques restent en vigilance rouge.

COUPURES DE COURANT 

À 21h, 50.000 foyers restent privés d’électricité à la suite de la tempête, principalement en Nouvelle-Aquitaine et en Occitanie, fait savoir Enedis. 

Urgent

20 DÉPARTEMENTS EN ALERTE

Météo France étend son alerte à sept départements du nord du pays – Aisne, Calvados, Eure, Manche, Oise, Seine-Maritime et Somme – pour des vents violents et des risques de vagues-submersion. 

Au total, 19 départements sont donc placés en vigilance orange et un, les Pyrénées-Atlantiques, en vigilance rouge.

TEMPÊTE  

Des vents très violents ont balayé la Corse ce vendredi, avec des rafales atteignant jusqu’à 183 km/h à Calacuccia, selon Météo France. 

Dans le reste de l’Hexagone, c’est à Millau que le vent a soufflé le plus fort, d’après les valeurs communiquées par l’institut météorologique, avec 143 km/h relevés, soit la vitesse la plus élevée depuis la tempête Martin, le 27 décembre 1999.

COUPURES DE COURANT 

À 17h30, 70.000 foyers restent privés d’électricité dans le sud-ouest après le passage de la tempête, fait savoir Enedis. 

RESTRICTIONS D’EAU EN SEINE-MARITIME

En raison des fortes précipitations de ces derniers jours, Véolia annonce que des restrictions d’usage de l’eau potable ont été prises pour 26 communes du nord de la Seine-maritime, en totalité ou partiellement. Des restrictions qui concernent environ 10.000 habitants car l’eau du robinet a “connu une augmentation de sa turbidité”, selon l’opérateur. Les communes concernées se trouvent sur le secteur du syndicat d’eau de Valmont, à l’est de Fécamp, dans le nord du département.

ALERTE MÉTÉO 

13 départements sont désormais placés en alerte par Météo France, la Haute-Savoie ayant été ajoutée à la liste pour risque d’avalanches. 

Pour rappel, l’Ariège, la Corse-du-Sud, la Haute-Corse, la Haute-Garonne, l’Isère, les Hautes-Pyrénées, la Savoie et le Tarn sont également concernés par une vigilance orange (pluie-inondation, inondation, avalanches ou vents violents) tandis que les Pyrénées-Atlantiques restent en alerte rouge inondation.

VENT FORT

Un pic de vent de 174 km/h a été relevé au Cap Corse, ce vendredi matin, relève Vigi Météo France.

ALERTE ROUGE

Les Pyrénées Atlantiques basculent en vigilance rouge aux inondations. Les Landes et le Gers sont en vigilance orange, toujours aux inondations. De leur côté, la Haute-Garonne, l’Ariège, le Tarn et les Hautes-Pyrénées sont en vigilance orange aux vents violents et pluies inondations, tandis que les deux départements de Corse sont en vigilance orange aux seuls vents violents. 

A l’Est, l’Isère et la Savoie sont en vigilance orange aux avalanches.

NOUVEAU COUP DE VENT LA NUIT PROCHAINE

Un fort coup de vent est attendu la nuit prochaine sur la Bretagne, la Normandie et les Hauts-de-France. Voici les détails de notre journaliste météo Guillaume Woznica.

EN VIDÉO

Voici les images des conséquences des vents violents ce vendredi matin près de Bordeaux.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>
Urgent

UN AUTOMOBILISTE TUÉ

Dans les Pyrénées Atlantiques, un homme est mort écrasé par un arbre, annoncent les pompiers du département. Les Pyrénées-Atlantiques sont actuellement en vigilance orange en raison des vents violents. 

TEMPÊTE 

170.000 foyers restent privés d’électricité en fin de matinée, du sud-ouest jusqu’au centre, selon Enedis.

12 DÉPARTEMENTS EN ALERTE

Ne sont plus concernés par la vigilance orange le Charente-Maritime (17), la Dordogne (24), la Gironde (33), le Lot (46), le Lot-et-Garonne (47) et le Tarn-et-Garonne (82). De leur côté, l’Isère (38) et la Savoie (73) sont mis en alerte pour de risques d’avalanches dans les prochaines 24 heures, une situation observée en moyenne deux fois par an.

RAFALES

Les vents se renforcent depuis ce matin

DEGÂTS

220.000 foyers sont désormais privés d’électricité, selon Enedis. Ils étaient jusqu’à 400.000 foyers en fin de nuit.

TEMPÊTE

Au moins 113.000 foyers sont privés d’électricité ce matin à la suite des vents violents qui frappent le Sud-Ouest, selon Enedis.

VIDÉO

Les rafales de vent ont atteint 142 km/h à Millau ce matin

TEMPÊTE 

Météo France précise que la vigilance est justifiée par un épisode de fortes précipitations, et que les forts cumuls de pluies attendus pourraient engendrer des inondations. La tempête s’accompagne de fortes vagues, et aussi de forts coups de vents, attendus dans le Sud-Ouest ce matin et en Corse cet après-midi.

16 DÉPARTEMENTS EN ALERTE

La tempête gagne du terrain. Les deux départements de Corse sont désormais concernés par la vigilance orange pour vents violents. Restent également en alerte : Ariège (09), Aveyron (12), Charente-Maritime (17), Dordogne (24), Haute-Garonne (31), Gers (32), Gironde (33), Landes (40), Lot (46), Lot-et-Garonne (47), Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65), Tarn (81) et Tarn-et-Garonne (82).

Voir aussi

Localement, il était attendu vendredi jusqu’à un mois de pluie en l’espace de 36 à 48 heures, soit entre 100 et 150 mm de pluie prévus en plaine et jusqu’à 200 mm sur le relief. La fonte nivale avec la remontée de la limite pluie-neige durant la journée de vendredi viendra alimenter encore un peu plus les cours d’eau de la région.

Voir aussi

Le vent d’ouest à nord-ouest souffle fortement et durablement sur le littoral avec des vitesses moyennes de 50 à 70 km/h et des rafales de 90 à 110, voire 120 km/h, principalement attendues en seconde partie de nuit prochaine et matinée de vendredi. Dans l’intérieur en plaine, ces rafales peuvent atteindre soudainement 90 à 100 km/h par séquences et notamment au passage d’averses soutenues, opérant sur des terrains gorgés d’eau. Sur le relief, le vent est violent sur les Pyrénées (sommets frontaliers et piémont) avec des rafales de 100 à 130 km/h ainsi que sur le relief du Tarn et de l’Aveyron avec des rafales de 100 à 110 km/h. 

Les vents forts vont générer de très fortes vagues au large dans le golfe de Gascogne. Ces vagues s’amplifient progressivement sur le littoral et poursuivent leur aggravation la nuit prochaine. Dans un contexte de coefficients de marée assez élevés, les forts déferlements attendus, associés à une surélévation significative du niveau de la mer (surcote), risquent d’engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral concerné par cette vigilance. L’intensité du phénomène est plus marquée au moment de la pleine mer de la fin de nuit de jeudi à vendredi.

Pas de véritable accalmie avant samedi

L’intensification des pluies s’effectuera en cours d’après-midi de ce jeudi et ces précipitations se poursuivront toute la journée de vendredi. De fortes rafales de vent sont en outre prévues, sur les côtes comme en montagne. 

L’institut météorologique prévient par ailleurs qu’aucune “véritable accalmie” n’est prévue avant samedi 14 décembre.

Sur le même sujet

Et aussi

Leave a Reply