ENQUÊTE

De nouveaux éléments permettent de préciser le profil de la suspecte. Elle est interpellée avec 0,52 g d’alcool par litre de sang et, alors que les policiers s’occupent d’elle, elle clame : “J’ai été cambriolée, ils m’ont prise pour une conne, je vais leur faire payer”. 

Quelques temps avant l’incendie, entre minuit 10 et minuit 30, un témoin de la querelle de voisinage qui a précédé le drame, pressent ce qui va venir en appelant la police pour se plaindre du tapage nocturne : “Elle est complètement folle, un jour, il y aura un accident”.

Let a comment