EN DIRECT – Incendie en cours dans la cathédrale de Nantes : “Les dégâts seront considérables” – LCI

Spread the love








EN DIRECT – Incendie en cours dans la cathédrale de Nantes : “Les dégâts seront considérables” | LCI































Police

FLAMMES – Un incendie s’est déclaré ce matin à l’intérieur de la cathédrale de Nantes, en Loire-Atlantique. Une centaine de pompiers sont sur place afin d’éteindre les flammes rongeant le bâtiment de l’intérieur.

La cathédrale flambant de l’intérieur. Les images sont impressionnantes. Un incendie de grande ampleur a éclaté à l’intérieur de la cathédrale de Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes, ce samedi 18 juillet, au petit matin. Une intervention des pompiers est actuellement en cours pour répondre à cet incident qui rappelle de tristes images. 
LE “FEU IMPORTANT” EST “CIRCONSCRIT”

Le “feu important” qui s’est déclaré ce samedi matin à l’intérieur de la cathédrale de Nantes, est “circonscrit”, fait savoir le chef des pompiers. Prévenus une minute après le début de l’incendie, qui a éclaté vers 7h43, les pompiers sont rapidement intervenus. En tout, ce sont plus d’une centaine de soldats du feu qui sont sur place afin d’éteindre les flammes rongeant le bâtiment de l’intérieur, accompagnés de 45 engins et aidés par deux lances en action. 

Le Premier ministre se rendra sur place cet après-midi, accompagné ministre de l’Intérieur et de la ministre de la Culture, afin d’observer l’étendue des dégâts et de saluer le travail des soldats du feu.

Urgent

“TROIS DÉPARTS DE FEU”, SELON LE PROCUREUR

Selon le procureur de la République de Nantes cité dans les médias locaux, “trois départs de feu” ont été observés à l’intérieur de la cathédrale de Nantes. “Un au niveau du grand orgue, un à droite et un autre à gauche de la nef”, a précisé Pierre Sennès. L’hypothèse d’une piste criminelle n’est pas écartée.

LE “FEU IMPORTANT” EST “CIRCONSCRIT”

Le “feu important” qui s’est déclaré ce samedi matin à l’intérieur de la cathédrale de Nantes, est “circonscrit”, fait savoir le chef des pompiers. Prévenus une minute après le début de l’incendie, qui a éclaté vers 7h43, les pompiers sont rapidement intervenus. En tout, ce sont plus d’une centaine de soldats du feu qui sont sur place afin d’éteindre les flammes rongeant le bâtiment de l’intérieur, accompagnés de 45 engins et aidés par deux lances en action. 

Le Premier ministre se rendra sur place cet après-midi, accompagné ministre de l’Intérieur et de la ministre de la Culture, afin d’observer l’étendue des dégâts et de saluer le travail des soldats du feu.

Urgent

JEAN CASTEX SE RENDRA SUR PLACE

Le Premier ministre se rendra sur place cet après-midi sur place, accompagné du ministre de l’Intérieur et de la ministre de la Culture.

PLUS DE 100 POMPIERS EN ACTION

Si le feu est circonscrit, une opération est toujours en cours, avec 45 engins sur place et 104 sapeurs-pompiers.

“L’HISTOIRE SE RÉPÈTE” 

Sur Twitter, l’Observatoire du Patrimoine Religieux réagit. “L’histoire se répète… soutien à nos pompiers. Tous ensemble, croisons les doigts pour que les dégâts soient mineurs.”

DARMANIN ET BACHELOT SE RENDENT SUR PLACE 

Le ministre de l’Intérieur fait savoir qu’il se rendra sur place, en compagnie de la ministre de la Culture. Sur Twitter, Gérald Darminin apporte en attendant son “soutien” aux sapeurs-pompiers “mobilisés contre l’incendie qui s’est déclaré au sein de la cathédrale de Nantes ce matin”. “Mes pensées vont aux Nantais. Je partage leur émotion.”

“LES DÉGÂTS SERONT CONSIDÉRABLES”, RÉAGIT LE PÈRE RENAUD

 “Je n’ai pas les mots pour exprimer ce que je vois”, nous a confié, médusé, l’administrateur provisoire du diocèse de Nantes face aux images. “C’est d’une immense tristesse pour cette cathédrale, pour l’église de Nantes, pour la ville. Tout le monde est attaché à cette cathédrale.”

Interrogé sur LCI, le Père François Renaud s’inquiète d’ores et déjà des dégâts qui seront “considérables”. Pour l’instant il sait que le feu a au moins pris le grand orgue mais aussi, semble-t-il, l’orgue de cœur. La charpente ne serait, elle, pas touchée. “C’est à l’intérieur de l’édifice que les choses sont graves.”

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>
Urgent

LE FEU EST “CIRCONSCRIT” 

Le feu de la cathédrale de Nantes est “circonscrit” font savoir les pompiers auprès de plusieurs médias, précisant que “nous ne sommes pas dans un scénario à la Notre-Dame de Paris”.

RÉACTION DE STEPHANE BERN

Sur Twitter, le journaliste et animateur radio spécialisé en Histoire de France réagit en deux mots : “Le cauchemar recommence.”

UN FEU QUI RAPPELLE DE MAUVAIS SOUVENIRS

Ce feu “important” replonge les Nantais dans l’histoire de leur ville. Le 18 janvier 1972, le toit de cette cathédrale gothique du cœur de la Cité des Ducs avait été ravagé. L’édifice n’avait pu être rendu au culte qu’après 13 ans de travaux. 

UN “IMPORTANT DISPOSITIF” EN ACTION

Preuve de l’ampleur de l’incident, les soldats du feu sont rapidement arrivés sur place. Un “important dispositif” a été mis en place, selon les mots des pompiers auprès de LCI, avec une soixantaine de pompiers en action, et deux lances pour les aider. Le périmètre autour du monument est bouclé. Pour l’instant, la cause n’est pas connue.

LES RIVERAINS SIDÉRÉS FACE À  CES IMAGES

Ce sont les riverains, stupéfaits, qui ont prévenu les pompiers aux aurores. Parmi eux, Oscar, qui a assisté à ce départ de feu depuis son domicile, qui se trouve non loin de la cathédrale. C’est là qu’il a été réveillé dès 7h30 “par un bruit de cloches très étrange”. “Je me suis dit qu’il y avait quelque-chose qui n’allait pas, car ce n’est pas du tout le bruit que fait la cathédrale d’habitude.” Sur LCI, il témoigne de cette “grosse fumée noire” qui se dégage du monument, et des sirènes de pompiers qui retentissent dans la ville. Selon ses observations, l’incident n’est pas maîtrisé, au contraire : “De ce ce que je peux voir, il y a de plus en plus de fumée.”

Son témoignage à retrouver ici ↓

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

UN FEU PARTI DE L’INTÉRIEUR

Les images sont impressionnantes. Tout a commencé à l’intérieur, comme on peut le voir sur les images postées sur les réseaux sociaux, sur lesquelles on découvre de grosses flammes rongeant Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes.

Urgent

JEAN CASTEX PARTAGE SON “ÉMOTION” AVEC LES NANTAIS

Le Premier ministre apporte son soutien quasi-immédiat aux Nantais, dont il “partage l’émotion”. “Je veux dire ma solidarité”, écrit-t-il sur Twitter. Réagissant aux images de l’incendie de la cathédrale de Nantes, Jean Castex a partagé tout d’abord sa “pensée” envers les sapeurs-pompiers “mobilisés courageusement pour circonscrire l’incendie”. “Je les assure de mon soutien et de ma profonde gratitude.”

“FEU IMPORTANT À NANTES”

Un “feu important” s’est déclaré ce samedi matin à l’intérieur de la cathédrale de Nantes, en Loire-Atlantique. Prévenus une minute après le début de l’incendie, qui a éclaté vers 7h43, les pompiers sont rapidement intervenus. Une soixantaine de soldats du feu étaient sur place afin d’éteindre les flammes rongeant le bâtiment de l’intérieur, accompagnés d’une quinzaine d’engins et aidés par deux lances en action. Actuellement “le feu n’est pas maîtrisé, il est en cours d’attaque”, ont indiqué à l’AFP les pompiers de Loire-Atlantique.

Suivez les dernières informations au fur et à mesure dans ce “Live”.

Un “important dispositif” mobilisé

Sur les images postées sur les réseaux sociaux, on découvre de grosses flammes rongeant le monument par l’intérieur. L’incendie aurait débuté vers 7h43, selon les informations des pompiers à LCI.
Quelques minutes après, un épais nuage de fumée se dégageait du bâtiment avant que les pompiers arrivent rapidement sur place. Un “important dispositif“, a été déployé, avec une soixantaine de pompiers, quinze engins mobilisés et deux lances en action. Le périmètre est bouclé. Pour l’instant, la cause n’est pas connue. 

“Il y a une grosse fumée noire”

Oscar a assisté à ce départ de feu depuis son domicile, qui se trouve  non loin de la cathédrale. C’est là qu’il a été réveillé dès 7h30 “par un bruit de cloches très étrange”. “Je me suis dit qu’il y avait quelque-chose qui n’allait pas, car ce n’est pas du tout le bruit que fait la cathédrale d’habitude.” Sur LCI, il témoigne de cette “grosse fumée noire” qui se dégage du monument, et des sirènes de pompiers qui retentissent dans la ville. Selon ses observations, l’incident n’est pas maîtrisé, au contraire : “De ce ce que je peux voir, il y a de plus en plus de fumée.”

Un feu “important” qui replonge les Nantais dans l’histoire de leur ville. Le 18 janvier 1972, le toit de cette cathédrale gothique avait été ravagé. L’édificie n’avait pu être rendu au culte qu’après 13 ans de travaux. Un triste événement qui frappe encore une fois la Cité des Ducs, et qui rappelle évidemment aussi l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris. C’était il y a plus d’un an, le 15 avril 2019. 

Sur le même sujet

Et aussi


Leave a Reply