EN DIRECT – Incendie de Lubrizol à Rouen : un numéro vert pour répondre aux questions des habitants – LCI

Spread the love

LE POINT SUR L’INCENDIE DE L’USINE LUBRIZOL 

Ce qu’il faut retenir 

– Edouard Philippe s’est rendu sur le site ce lundi 30 septembre en début de soirée. Le Premier ministre a salué le travail des sapeurs-pompiers et rappelé la mobilisation des services de l’Etat, ainsi que sa compréhension de l’inquiétude des habitants. Il a promis une “absolue transparence” sur cette affaire. 

– Lundi soir, la métropole rouennaise a indiqué que l’eau était potable. “Aucune trace de contamination n’a été relevée”, a ajouté la Métropole dans son communiqué. 

– Une nouvelle manifestation est prévue à 18h devant le Palais de justice de Rouen.

– Le bâtonnier de Rouen Me Guillaume Bestaux indique que les avocats de la ville allaient mettre en place “des consultations gratuites spécifiques pour la problématique de l’incendie” de l’usine chimique Lubrizol. Par ailleurs, plusieurs avocats ont porté plainte à titre personnel.

La préfecture a publié la liste des produits ainsi que les 479 fiches de sécurité . Elles précisent les caractéristiques des produits et les risques associés, notamment en cas de combustion.

ENQUÊTE (S)

– “Plus d’une quarantaine de plaintes transmises ou en cours de transmission”, a indiqué le parquet de Rouen dans un communiqué. 

– Le parquet de Rouen s’est dessaisi au profit du pôle santé publique du parquet de Paris en raison notamment de la technicité du dossier et “du nombre de plaintes pour mise en danger d’autrui”.

– Lubrizol a annoncé porter plainte pour “destruction involontaire” après l’incendie de son usine chimique à Rouen, et affirmé lundi que l’origine du feu serait “extérieure” au site. La plainte vise la “destruction involontaire par explosion ou incendie par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence”, a précisé le procureur de la République de Rouen.

–  La ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne sera auditionnée à 18h45 ce mercredi 2 octobre en commission à l’Assemblée au sujet de l’incendie de l’usine, sur lequel les demandes d’enquête parlementaire se multiplient.

– L’association Respire a déposé lundi soir un référé auprès du tribunal administratif de Rouen “afin de nommer un expert” dans le dossier de l’incendie de l’usine chimique Lubrizol, précise l’avocate Me Corinne Lepage. 

ECOLES 

–  Le rectorat indique à LCI que le dispositif “accompagnement délicat” a été mis en place dans plusieurs écoles. Ce dispositif est composé de médecins, d’infirmiers et de psychologues. Ces derniers n’ont relevé aucune “difficulté médicale”. 

AGRICULTURE 

La récolte des cultures et des denrées alimentaires d’origine animale est interdite dans une centaine de communes en raison des retombées de suie occasionnées par le nuage. Le lait, le miel et les œufs d’élevage en plein air pondus depuis jeudi sont visés “jusqu’à l’obtention de garanties sanitaires sur les productions”, selon des arrêtés préfectoraux.

INDEMNISATION

– Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture a annoncé une indemnisation totale aux agriculteurs dont la production est affectée par les retombées de suie de l’incendie de l’usine chimique Lubrizol de Rouen. Le ministre a promis des “avances de trésorerie rapides”.

Au moins 1.800 agriculteurs ont été touchés par les suies la semaine dernière, indique le ministère de l’Agriculture, selon lequel les premières indemnisations pourraient intervenir sous une dizaine de jours. Les agriculteurs qui ne peuvent pas vendre leurs productions seront indemnisés grâce au Fonds de mutualisation du risque sanitaire et environnemental, a précisé le ministère.

Leave a Reply