EN DIRECT – Incendie de la cathédrale de Nantes : “Aucun élément à ce stade ne permet de relier mon client à l’incendie” – LCI

Spread the love

LE GRAND ORGUE DÉTRUIT

Le grand orgue de la cathédrale de Nantes, qui dominait la nef depuis quatre siècles, semble avoir été détruit dans l’incendie. La plateforme sur laquelle il se situe, érigée en 1620 et à laquelle mène un escalier de 66 marches, est “très instable et menace de s’effondrer”, selon les pompiers.

A son origine en 1621, l’instrument du “facteur” Girardet était doté de 27 jeux. Au cours des siècles, l’orgue a fait l’objet de cinq restaurations, portant leur nombre à 74, soit 5500 tuyaux. En 1784, lors d’une première grande restauration-extension, François-Henri Cliquot a porté l’instrument à 49 jeux répartis sur 5 claviers manuels et un pédalier, lui donnant son esthétique classique. 

Au XXe siècle, une nouvelle grande restauration-extension, oeuvre du facteur Joseph Beuchet, a apporté à l’instrument une modernité tant technique (transmission électrique, combinaisons ajustables) qu’esthétique (jeux de fonds, mixtures).

Cette dernière restauration a été marquée par de nombreux contre-temps. L’orgue, démonté en 1956, n’a été inauguré qu’en novembre 1971. Le nombre de jeux a été alors porté à 74, contre 89 dans le projet initial. Mais deux mois plus tard, le 28 janvier 1972, la cathédrale est ravagée par un incendie, mais l’orgue fut sauvé.

Depuis 1627, 34 organistes se sont succédé à ses claviers.

Leave a Reply