EN DIRECT – “Il faut que les lieux de création revivent” : Macron dévoile son plan pour la culture – LCI

Spread the love








EN DIRECT – “Il faut que les lieux de création revivent” : Macron dévoile son plan pour la culture | LCI

































Santé

ÉPIDÉMIE – Alors que la France s’avance avec incertitude vers son déconfinement, Emmanuel Macron a présenté ce mercredi le plan du gouvernement pour la culture. Un peu auparavant, Jean Castex était, lui, auditionné au Sénat. Suivez les dernières informations.

MACRON

Emmanuel Macron a exposé à la mi-journée depuis l’Elysée son plan pour la culture, lourdement touchée par la crise sanitaire. 

Il a notamment rappelé que cet été les événements rassemblant plus de 5000 personnes n’auraient pas lieu. “Mais ça n’empêchera pas les créations, avec un public réduit”, a-t-il ajouté. Selon lui, l’important est de réfléchir à la saison à venir. “Il faut que les lieux de création revivent” en s’adaptant aux contraintes de l’épidémie.

LREM

Le groupe LREM de l’Assemblée nationale a décidé d’exclure la députée Martine Wonner après son vote contre le plan de déconfinement présenté par le Premier ministre. “Ce vote s’inscrit dans une longue succession de prises de position publiques de Martine Wonner exprimant sa défiance contre le Gouvernement, et ses critiques contre sa politique sanitaire” indique le groupe LREM dans un communiqué.

CULTURE

“Il faut que les lieux de création revivent”, a affirmé mercredi Emmanuel Macron, selon qui “le 11 mai beaucoup de choses pourront reprendre”, mais en s’adaptant aux contraintes de l’épidémie pour que  le coronavirus ne recircule pas à toute vitesse”. “On doit pouvoir rouvrir les librairies, les musées sans qu’il y ait trop  de brassages, les disquaires, les galeries d’art”, et les théâtres doivent  pouvoir “commencer” à fonctionner et répéter, a affirmé le chef de l’Etat, en  précisant qu'”on aura un point fin mai et début juin. On va regarder comment on  peut articuler les choses avec le public”.

MACRON

Le chef de l’Etat évoque la mise en place d’une plateforme de mise en relation des villes et des écoles avec des intermittents du spectacle pour que ces derniers puissent prendre en charge “une ou deux après-midi par semaine” selon leur envie du “temps périscolaires, payé par l’Education nationale”.

Le chef de l’Etat souhaite également “lancer un grand programme de commande publique pour les jeunes artistes”.

MACRON

Le chef de l’Etat annonce une “année blanche” pour les intermittents du spectacle, en prolongeant leurs droits jusqu’en août 2021. 

Il évoque aussi “un fonds d’indemnisation temporaire” pour les tournages qui ont été stoppés, annulés, reportés.

MACRON

Emmanuel Macron a exposé à la mi-journée depuis l’Elysée son plan pour la culture, lourdement touchée par la crise sanitaire. 

Il a notamment rappelé que cet été les événements rassemblant plus de 5000 personnes n’auraient pas lieu. “Mais ça n’empêchera pas les créations, avec un public réduit”, a-t-il ajouté. Selon lui, l’important est de réfléchir à la saison à venir. “Il faut que les lieux de création revivent” en s’adaptant aux contraintes de l’épidémie.

LES MASQUES, NOUVEAUX ACCESSOIRES DE MODE

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

ASSEMBLEE

L’Assemblée nationale a adopté son plan de déconfinement ce mardi. Plusieurs mesures concrètes devront être respectées pour éviter au Parlement de devenir de nouveau un foyer épidémique.

Seulement 150 députés, port du masque obligatoire… : comment l’Assemblée va se déconfiner

TRANSPORTS

La RATP a communiqué ce mercredi concernant les règles sanitaires à respecter  et les bons gestes à appliquer dans les métros et RER.

ROYAUME-UNI

Neil Ferguson aurait autorisé une femme, présentée comme sa “maîtresse”, à lui rendre visite à son domicile à Londres.

Royaume-Uni : le “monsieur coronavirus” démissionne pour avoir fraudé le confinement

MACRON

L’interview du président Emmanuel Macron mardi dans une école des Yvelines a attiré un total de 13,8 millions de téléspectateurs sur les chaînes qui le diffusaient, soit 76% de part  d’audience, selon les chiffres de Médiamétrie. A la fin du JT de 13H, Emmanuel Macron répondait aux questions de Valérie  Astruc (France 2) et Marie Chantray (TF1), dans une interview diffusée également sur M6 et sur les chaînes d’information en continu. L’interview a notamment retenu l’attention de 7,2 millions de téléspectateurs sur TF1 et 4 millions sur France 2.

RATP

Auditionnée au Sénat ce mercredi, la présidente de la RATP Catherine Guillouard a présenté son plan pour le métro parisien et le RER en vue du déconfinement. Ainsi, à partir du 11 mai prochain, 75% des métros devraient circuler. En moyenne, la ligne 13 sera assurée à 85%, les lignes 1 et 14 à 100%, les RER A et B à 75%, les bus à 75% alors qu’entre 80 et 100% des tramways devraient circuler.

ONU

 La Chine juge refuse une enquête internationale sur l’origine du nouveau coronavirus tant que la pandémie et les accusations américaines visant Pékin continuent de se propager, a déclaré mercredi l’ambassadeur chinois auprès des Nations unies à Genève. “La première priorité est de se concentrer sur la lutte contre la pandémie jusqu’à la victoire finale (…). Nous n’avons pas de temps à perdre pour sauver des vies”, a déclaré Chen Xu au cours d’une conférence de presse par visioconférence.

RÉCESSION

Le produit intérieur brut (PIB) de la France devrait reculer de 8,2% en 2020 en raison de la pandémie de coronavirus, entraînant un déficit public de 9,9%, selon les prévisions publiées mercredi par la Commission européenne. La dette du pays devrait se creuser largement, à 116,5% de son PIB cette année. L’exécutif européen anticipe en revanche pour 2021 une reprise importante de l’activité, avec un PIB en hausse de 7,4%.

ITALIE

La Commission européenne voit l’Italie entrer en 2020 dans une “profonde récession” avec un produit intérieur brut (PIB) en recul de 9,5% et une dette au plus haut (158,9%), en raison de l’épidémie de coronavirus, selon ses prévisions économiques publiées mercredi. Cette récession devrait entraîner cette année un déficit budgétaire à 11,1% du PIB, le plus élevé de toute la zone euro.

CASTEX

L’audition de Jean Castex devant la commission des lois du Sénat s’est achevée.

PERSONNES ÂGÉES

Dans un communiqué, le ministère des Solidarités et de la Santé a annoncé renforcer la lutte contre l’isolement des personnes âgées en cette période de confinement. Un numéro vert national a ainsi été mis en place ainsi qu’un dispositif d’écoute et de soutien psychologique et un service de conciergerie solidaire “leur permettant de commander des produits de première nécessité”.

MASQUES

Lors de l’audition, Jean Castex a rappelé que le masque sera obligatoire dans les écoles primaires pour les enfants présentant des symptômes.

ORIGINE

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo “ne peut présenter de preuves” d’une fuite du nouveau coronavirus d’un laboratoire chinois “parce qu’il n’en a pas”, a estimé Pékin mercredi. Le secrétaire d’Etat américain avait affirmé dimanche qu’il existait “des  preuves immenses” que le virus à l’origine de l’épidémie de Covid-19 était parti d’un laboratoire de virologie de Wuhan, la ville du centre de la Chine où la maladie a fait son apparition à la fin de l’an dernier.

CULTURE

Le député France insoumise Alexis Corbière a demandé mercredi un “état d’urgence culturel” et une aide d’une “somme comparable” aux sept milliards d’euros promis à Air France pour “sauver la  culture”, fortement touchée par la crise sanitaire.

DECONFINEMENT

“Dans le plan de déconfinement concocté, j’ai proposé que soit préparé un plan de reconfinement, afin d’être prêts si cela doit arriver” indique Jean Castex, avant d’ajouter : “Nouveau critère qui va être introduit progressivement à partir du 11 mai : les résultats et l’exploitation des résultats des politiques de tests virologiques. Et dans cette politique, dès qu’on aura des éléments que le nombre de patients atteints, de tests positifs, sera anormalement élevé, alors il faudra effectivement, y compris de manière localisée, se donner les moyens d‘agir immédiatement.”

CARTE DU DECONFINEMENT

“On a choisi de territorialiser le déconfinement, avec les départements rouge et vert, afin de gérer au jour le jour l’évolution épidémiologique. Le but est d’avoir un suivi épidémiologique bien précis, et territorialisé” indique Jean Castex.

TRANSPORTS

“Nous avons anticipé au maximum les problèmes potentiels, notamment concernant les transports, qui est une des questions les plus difficiles. Cela va reprendre progressivement, dans les villes concernées” poursuit le coordonateur national chargé du déconfinement.

TRAVAIL

“Nous avons demandé à ce que des horaires décalés soient mis en place et à ce que le télétravail soit prolongé voire amplifié” a ajouté le “Mr Déconfinement” concernant la reprise de l’activité professionnelle.

ECOLES

“Serons-nous prêts ? Il y aura surement quelques premiers jours de calage. Mais, après tout, si toutes les écoles, par exemple, de France, ne rouvrent pas exactement le même jour, dans les mêmes conditions, dès lors que les règles sanitaires et le cadre est fixé, sont respectées, si dans telle commune il faut trois jours de plus, on prendra trois jours de plus. Si un maire ne se sentait pas prêt du tout, l’école ne rouvrirait pas contre sa volonté” a détaillé Jean Castex.

UFC

Très attendu par les amateurs de MMA, l’UFC 249, dont le main-event verra s’affronter Tony Ferguson et Justin Gaethje, doit se tenir à Jacksonville, samedi soir. L’un des deux combattants, Tony Ferguson, est d’ores et déjà arrivé en Floride et a été testé au Covid-19 à sa sortie de l’avion.

DECONFINEMENT

“La santé d’abord, tout le monde ne peut pas aller partout, comme avant. Nous aurons d’abord des mesures sur les écoles, certains commerces. A noter qu’un confinement trop long pourrait avoir des conséquences aussi désastreuses que la pandémie” alerte Jean Castex, le “M. Déconfinement” du gouvernement lors de son audition au Sénat. A suivre en direct sur LCI.

CASTEX

“Nous allons entamer une première étape, qui ira jusqu’au 2 juin. Le confinement a produit des effets sanitaires réels, mais il n’a pas été exempt de lourds inconvénients sur notre société et notre économie” poursuit le coordonateur national chargé du déconfinement.

CASTEX

“La mission consiste à déterminer les conditions de ce déconfinement. Les conditions sanitaires seront prédominantes mais il faut s’intéresser à toutes les activités de la nation que l’on compte progressivement reprendre. La mission consiste à préparer les éléments clés de cette sortie du confinement: quelle stratégie, pourquoi, quelle doctrine, quels moyens, etc. Je propose et le pouvoir politique dispose, je ne suis pas dans une position décisionnelle. Il y a des points qui ne sont pas encore arbitrés” indique Jean Castex, le “M. Déconfinement” du gouvernement lors de son audition au Sénat.

SÉNAT

L’audition de Jean Castex, en charge des propositions de déconfinement, a débuté devant la commission des lois du Sénat.

BOURSE

La Bourse de Paris hésitait sur la marche à  suivre (+0,02%) mercredi matin, partagée entre l’espoir suscité par les déconfinements et l’appréhension liée aux tensions commerciales sino-américaines, avant de prendre connaissance de nouvelles statistiques sur  l’emploi aux Etats-Unis. A 9h, l’indice CAC 40 grappillait 1,03 point à 4.484,16 points. La veille, il avait fini sur un net rebond de 2,40%.

SÉNAT

Le “Monsieur Déconfinement”, Jean Castex, est entendu à 9h30 ce matin par la commission des lois du Sénat. Une audition à suivre sur LCI et LCI.fr.

DECONFINEMENT

“Les mesures ‘barrières’, le port du masque sont très importants dans l’optique du déconfinement. L’accès aux tests est également très important pour cette phase, dès lors que la personne présente des symptômes, c’est une composante essentielle et un enjeu considérable” ajoute la professeure Karine Lacombe.

TRAITEMENTS

“Avant l’été, cela va être difficile d’avoir un traitement miracle pour traiter le Covid-19. En revanche, on aura des pistes sur des médicaments intéressants pouvant éventuellement être efficaces contre le virus. Ces médicaments sont en cours d’examen” a expliqué la cheffe de service à l’hôpital Saint-Antoine à Paris.

VACCIN

“Ce serait super, on est tous à attendre ce vaccin. Nous sommes dans une phase très précoce, avec des volontaires. En septembre, nous saurons si ces derniers ont développé des anticorps. Nous n’aurons pas en septembre un vaccin distribué massivement, ce n’est pas réaliste. Il faut se méfier des effets d’annonce” a indiqué Karine Lacombe concernant les essais cliniques du laboratoire américain Pfizer, qui indique que des résultats probants pourraient survenir en septembre pour un éventuel vaccin.

DEUXIÈME VAGUE

Pour Karine Lacombe, il est trop tôt pour dire si une deuxième vague est possible en France : “Nous pourrons le voir dans les semaines qui suivront le début du déconfinement. On va de nouveau avoir des cas, mais l’important c’est qu’on puisse les prendre en charge et leur proposer un traitement.”

CONFINEMENT

“Toutes les personnes ayant des comorbidités, ont, pour la plupart, joué le jeu et ont respecté le confinement” s’est félicitée Karine Lacombe.

HÔPITAUX

“Il n’y a quasiment plus d’entrées dans notre service. C’est le cas aussi dans d’autres établissements, il n’y a pas d’augmentation du nombre d’entrées à l’hôpital” ajoute la cheffe de service à l’hôpital Saint-Antoine à Paris.

KARINE LACOMBE

Invitée d’Elizabeth Martichoux ce mercredi matin sur LCI, l’infectiologue Karine Lacombe est revenue sur la carte du déconfinement, notamment les départements “verts”. “On va, dans ces départements-là, vers une disparition du virus. Il y a moins de dix cas détectés par jour dans ces zones” a-t-elle indiqué.

CONSÉQUENCES

Un des ravages du Covid-19 et du confinement … Selon le syndicat professionnel Brasseurs de France, près de dix millions de litres de bière vont être détruits en France, représentant plusieurs millions d’euros de perte. “La fermeture brutale des cafés, restaurants, l’arrêt des activités touristiques et l’annulation de tous les festivals et salons a laissé plus de 10 millions de litres de bières, majoritairement en fûts, en souffrance” indique notamment le syndicat.

INSTITUT MONTAIGNE

“Il faut que cette reprise soit économique soit la plus forte, la plus intense possible, car elle interviendra en même temps d’une hausse du chômage. Un des moyens de réduire l’impact serait de travailler un peu plus, d’augmenter la durée et la quantité de travail” explique Bertrand Martinot, conseiller à l’Institut Montaigne et auteur de la note contenant des propositions pour relancer l’économie, ce mercredi matin sur LCI.

WUHAN

A Wuhan, berceau de l’épidémie de Covid-19, les lycéens de terminale ont repris les cours ce mercredi, munis de masques, devant respecter la distanciation sociale et devant se plier aux contrôles de la température via des caméras infrarouges.

CONFINEMENT

Selon une étude du Parisien, les Français ont, en moyenne, pris 2,5 kg depuis le début du confinement, le 17 mars dernier. Selon l’étude, ce sont surtout les personnes maigres et obèses qui ont grossi ces deux derniers mois.

ALLEMAGNE

L’Allemagne compte autoriser la reprise  de son championnat de football, interrompu en raison de la pandémie de Covid-19, en mai, selon un projet d’accord entre Angela Merkel et les régions obtenu par l’AFP. La reprise des matches en première et deuxième division, pour “limiter le dommage économique”, est jugée “acceptable” à partir d’une date en mai qui devrait être précisée lors d’une conférence téléphonique ce jour, selon ce  document, les médias allemands évoquant le 21 mai. 

Toujours selon ce document, l’Allemagne voudrait rouvrir tous les magasins et les écoles en mai. Ces mesures sont rendues possibles car après les premières étapes du  déconfinement démarré le 20 avril, “le nombre de nouvelles infections” au  coronavirus “est resté faible” et “aucune nouvelle vague” de contamination n’est observée à ce jour, souligne le texte.

CHANGEMENTS

Le gouvernement va revoir les règles du chômage partiel à partir du 1er juin.

Chômage partiel : ce qui va changer à partir du 1er juin

FOOTBALL

Trois clubs de football américains, l’Atlanta United FC, le Sporting Kansas City et  l’Inter Miami vont reprendre les entraînements ce mercredi, sur la base du volontariat, dans le cadre d’entraînements individuels dans leurs installations, selon un recensement communiqué mardi soir par la Ligue nord-américaine de football (MLS).

AVION

Les compagnies aériennes pourraient gonfler les prix en raison des mesures de distanciation sociale.

Distanciation à bord des avions : vers une hausse du prix du billet de 50% ?

INSTITUT MONTAIGNE

Dans un rapport que nous publions en exclusivité, l’institut Montaigne, réputé libéral, fait une série de propositions pour relancer l’économie. Et elles risques de faire polémique. Il suggère ainsi de supprimer le jour férié de l’Ascension pour tous, d’allonger temporairement le temps de travail dans la fonction publique ou encore de supprimer des jours de RTT pour les cadres de la fonction publique, sans compensation salariale.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

L’APPEL DE L’ONU POUR LES HANDICAPÉS

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a appelé mercredi les gouvernements à prendre en compte spécifiquement le milliard de personnes handicapées vivant dans le monde, dans leurs différentes réponses à la pandémie de Covid-19. 

Ces personnes, en temps normal, ont déjà du mal à avoir accès à l’éducation, aux soins et au travail, rappelle-t-il dans un communiqué publié en appui d’une étude de l’ONU sur cette tranche de population. “La pandémie renforce les inégalités – en posant de nouvelles menaces”, ajoute-t-il, en soulignant leur vulnérabilité face au virus.

“J’exhorte les gouvernements à mettre les handicapés au centre de leur réponse au Covid-19 et de la reconstruction” économique, à les consulter et à les faire bénéficier des efforts menés contre la pandémie, demande Antonio Guterres. “Nous devons garantir des droits égaux aux handicapés afin qu’ils puissent avoir accès aux soins et aux mesures décidées pour sauver des vies pendant la pandémie”, insiste aussi le chef de l’ONU.

Depuis son apparition fin 2019 en Chine, le Covid-19 a déjà fait au moins 255.000 morts et provoqué le confinement de plus de la moitié de l’humanité, plongeant l’économie mondiale dans une récession aux conséquences humaines et sociales dramatiques.

AMÉRIQUE LATINE

 L’Amérique latine et les Caraïbes ont dépassé mercredi le seuil des 15.000 morts du coronavirus,  selon un décompte de l’AFP basé sur des données officielles. Le Brésil est le pays le plus touché avec près de 8000 décès.

Cette région du monde où la pandémie devrait être au plus haut dans les prochains jours a enregistré plus de 282.000 cas de Covid-19 à 02H30 GMT mercredi. Après le Brésil (7921 décès et 114.715 contaminés), les pays les plus touchés sont le Mexique (2271 et 24.905) puis l’Équateur (1569 et 31.881).

ETATS-UNIS

Le bilan journalier aux Etats-Unis est reparti à la hausse mardi. On dénombre 2333 décès supplémentaires du nouveau coronavirus en 24 heures, selon le  comptage de l’université Johns Hopkins qui fait référence.

Le pays avait enregistré la veille le bilan quotidien le plus bas en un mois avec 1015 morts, selon les chiffres de l’université actualisés en continu. Ces nouveaux décès portent le bilan total de l’épidémie sur le territoire américain à 71.022 morts.

3,5 millions de cas avérés à travers le monde, plus de 250.000 morts, une économie mondiale en pleine crise d’atonie et des centaines de millions de personnes supplémentaires au chômage ou exposées au risque de la pauvreté C’est, en quelques mois, le lourd bilan sanitaire, économique et social de la pandémie de Covid-19. Un bilan également constaté en France, où le virus aura tué, en deux mois, près de 25.000 personnes, dans les hôpitaux et les Ehpad. Un bilan dont les autorités craignent qu’il ne rebondisse alors que le déconfinement progressif est prévu à partir du 11 mai.

Toute l’info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Toutes nos informations sur le déconfinement

Toutes nos informations sur l’impact économique de la pandémie

Tous nos conseils face au confinement

Sur le même sujet

Et aussi


Leave a Reply