EN DIRECT – Guerre en Ukraine: suivez la prise de parole de Jean Castex devant l’Assemblée nationale – BFMTV

À l’Assemblée nationale, ovation pour le président Zelensky

Ce mardi en début d’après-midi, le Premier ministre Jean Castex a une nouvelle fois “condamné de la manière la plus absolue” l’agression “cynique et préméditée” de la Russie contre le territoire ukrainien.

“Je veux redire tout notre soutien au peuple ukrainien qui vit des moments terribles. Je veux également dire mon admiration au président Zelensky qui depuis Kiev mène le combat et fait face avec dignité”, une allusion provoquant une ovation des élus présents.

Quelques minutes auparavant, l’ambassadeur ukrainien en France, Vadym Omelchenko, a lui aussi été accueilli par des applaudisements nourris.

Bruno Le Maire revient sur son propos qu’il juge “inapproprié”

Après sa sortie de ce mardi matin, le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance Bruno Le Maire est revenu sur des propos, jugeant “inappropriée” sa mention de “guerre économique” évoquée plus tôt.

“Nous allons provoquer l’effondrement de l’économie russe” à travers les sanctions économiques occidentales, avait-il dit quelques heures plus tôt.

Fermeture des espaces aériens, gel d’avoirs de personnalités ou d’entreprises, remise en question de liens financiers ou commerciaux… L’Europe et les États-Unis en tête ont multiplié les annonces ces derniers jours afin de dissuader Moscou de poursuivre ses assauts sur l’Ukraine.

Gérald Darmanin garantit “la fiabilité du fonctionnement des élections démocratiques en France”

Dernier point abordé par le ministre de l’Intérieur lors de sa prise de parole de ce mardi, la tenue des prochaines échéances électorales. Selon lui ce dernier a rencontré les préfets pour “se protéger en cas de cyberattaques, je pense aux élections présidentielles et législatives.”

“Une nouvelle fois, il faut garantir la fiabilité du fonctionnement légitime et normal des élections démocratiques en France, mais aussi tout ce qui concerne le fonctionnement de l’état régalien en ce qui concerne le ministère de l’Intérieur.”

L’armée russe appelle les civils de Kiev proches de ses cibles à évacuer

La menace se précise. Ce mardi en début d’après-midi, l’armée russe va frapper des infrastructures des services de sécurité ukrainiens à Kiev et a appelé en conséquence les civils vivant à proximité à fuir.

“Afin d’arrêter les attaques informatiques contre la Russie, des frappes avec des armes de haute précision vont être menées contre des infrastructures technologiques du SBU (service de sécurité) et du centre principal de l’Unité des opérations psychologiques à Kiev. Nous appelons (…) les habitants de Kiev vivant à proximité des noeuds de retransmissions à quitter leur domicile”, a dit le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.

Jonction des forces russes et séparatistes sur la côte de la mer d’Azov

Les troupes russes et les forces séparatistes prorusses de l’est de l’Ukraine ont fait la jonction mardi sur la côte de la mer d’Azov, a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.

Des forces du territoire séparatiste prorusse de Donetsk “ont rejoint des unités militaires des forces armées de la Fédération russe, qui ont pris le contrôle des zones ukrainiennes le long de la mer d’Azov”, a-t-il déclaré dans un communiqué.

Mardi, “l’armée russe a mené des frappes avec des armes de haute précision à longue portée depuis la mer”, a-t-il ajouté, sans préciser la zone ciblée.

Les titres de séjour des Ukrainiens en France prolongés d’au moins 90 jours

Lors de cette même allocution, le ministre de l’Intérieur a indiqué avoir “donné comme instruction de prolonger tous les Ukrainiens qui ont un titre de séjour qui se terminerait dans les jours à venir d’au moins 90 jours.”

“En ce moment, nous proposons également, au nom de la présidence française, que l’Europe débloque la protection temporaire, une sorte d’asile temporaire sur le sol européen” en vigueur pendant six mois et renouvelable jusqu’à trois ans.

“Une centaine de personnes” arrivées en France depuis l’Ukraine, selon Darmanin

Lors d’un point presse tenu ce mardi depuis le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin a annoncé qu’une centaine de personnes en provenance d’Ukraine était déjà arrivées sur le territoire national.

“Aujourd’hui nous avons peu de personnes. Quelques dizaines de personnes à l’aéroport de Beauvais qui ont pris l’avion depuis Varsovie, mais aussi à la frontière niçoise avec leur véhicule. Il se peut que dans les jours qui viennent il y ait plus de personnes qui se présentent en France”, a dit le ministre de l’Intérieur.

L’ONU demande d’urgence 1,7 milliard de dollars pour l’aide humanitaire à l’Ukraine

L’Organisation des Nations Unies et ses organisations partenaires ont lancé mardi un appel d’urgence pour lever 1,7 milliard de dollars afin d’apporter l’aide humanitaire dont l’Ukraine, envahie par la Russie, va avoir besoin.

Sur ce montant total, 1,1 milliard de dollars doivent permettre d’aider 6 millions de personnes dans le pays même pour une première période de trois mois, précise un communiqué de l’organisation, qui estime que 12 millions de personnes auront besoin d’aide en Ukraine ainsi que plus de 4 millions de réfugiés qui pourraient fuir les combats.

“Nous allons à coup sûr” prendre de nouvelles sanctions, menace Olaf Scholz

“Nous allons à coup sûr” prendre de nouvelles sanctions contre la Russie qui poursuit son invasion de l’Ukraine, en “lutte pour sa survie”, a prévenu mardi le chancelier allemand Olaf Scholz.

“Le bain de sang doit cesser” en Ukraine dont la deuxième ville, Kharkiv, subissait mardi d’importants bombardements, a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse à Berlin avec le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel.

“Nous sommes arrivés à une situation très dramatique, l’Ukraine lutte littéralement pour sa survie”, a asséné le dirigeant allemand.

Pour Ursula von der Leyen, le destin de l’UE est en jeu en Ukraine

Lors d’une prise de parole ce mardi après une intervention par visioconférence du président ukrainien Volodymyr Zelensky, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen a estimé que le destin de l’UE est en jeu en Ukraine.

“La façon dont nous répondons aujourd’hui à ce que fait la Russie déterminera l’avenir du système international. Le destin de l’Ukraine est en jeu, mais notre propre destin est également dans la balance. Nous devons montrer la puissance qui réside dans nos démocraties”, a-t-elle déclaré.

L’Ukraine appelle à exclure la Russie du Conseil de l’Europe

L’ambassadeur ukrainien auprès du Conseil de l’Europe, Borys Tarasyuk, a appelé mardi à exclure purement et simplement la Russie de l’organisation paneuropéenne, qui n’a pour l’instant que décidé vendredi de “suspendre” les activités des délégués et parlementaires russes en son sein.

“Suspendre la Russie de sa participation au comité des ministres (l’exécutif du Conseil de l’Europe, NDLR) et au sein de son Assemblée parlementaire n’est pas suffisant”, a déclaré le diplomate ukrainien lors d’une conférence de presse à Strasbourg, siège du Conseil de l’Europe dans l’est de la France.

“Il nous semblerait logique que la Russie soit complètement exclue du Conseil de l’Europe”, a lancé l’ambassadeur ukrainien, espérant que le Comité des ministres du Conseil, où siègent les 47 représentants permanents de ses pays membres (moins la Russie depuis sa “suspension”) se prononcera dès mercredi en ce sens lors de sa réunion hebdomadaire régulière.

Le résumé des derniers événements à la mi-journée

La Russie durcit clairement son offensive ce mardi. Des bombardements meurtriers ont été menés sur le centre-ville de Kharkiv, tandis que Kiev s’attend à une attaque imminente.

· Le centre-ville de Kharkiv ciblé par des bombardements. Le centre de Kharkiv, deuxième ville d’Ukraine, a été bombardé par l’armée russe ce mardi. Les secouristes ont indiqué qu’au moins 10 morts étaient à déplorer.

· La bataille de Kiev imminente. Alors que plusieurs villes proches de la capitale ukrainienne sont touchées par des bombardements et qu’un immense convoi militaire russe s’en approche, Kiev est en état d’alerte et s’attend à une offensive.

· Zelensky implore l’Union européenne. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a lancé ce mardi, lors d’une intervention en vision face au Parlement européen, un appel à l’aide à l’Union européenne pour l’aider à repousser les Russes. Le président ukrainien a également demandé à plusieurs reprises à ce que l’Ukraine soit inclue dans l’UE.

· L’ambassadeur de France a quitté Kiev et est en route pour Lviv. L’ambassadeur Etienne de Poncins, est actuellement en route vers Lviv, à l’ouest du pays, selon nos informations. L’ambassade de France y est délocalisée en raison des attaques en cours dans la capitale ukrainienne, alors que l’offensive russe est moins présente à Lviv.

Au moins 10 morts dans le bombardement russe du centre de Kharkiv

Les secouristes ukrainiens ont fait état d’au moins dix morts dans le bombardement mardi matin du centre-ville de Kharkiv, la deuxième ville d’Ukraine, non loin de la frontière russe.

“Au moins dix personnes ont été tuées, plus de 20 blessées. Les secouristes et les volontaires ont sauvé des décombres 10 personnes, selon un décompte préliminaire”, a indiqué le service ukrainien des situations d’urgence, diffusant des images des secours sortant des victimes des gravats d’un bâtiment.

“Nous luttons pour devenir des membres de l’Europe à part entière”, le président ukrainien renouvelle sa demande à rejoindre l’UE

“Nous luttons pour la survie, mais nous luttons aussi pour devenir des membres de l’Europe à part entière et je pense qu’aujourd’hui nous avons montré qui nous sommes et je sens qu’avec nous l’Union européenne sera plus forte”, a déclaré ce mardi le président ukrainien Volodymyr Zelensky en visio-conférence face au Parlement européen.

“Nous avons prouvé que nous sommes les mêmes que vous”, a-t-il déclaré.

Le président ukrainien avait réclamé une intégration “sans délai” de son pays dans l’UE suite à l’invasion russe.

“Ne nous lâchez pas, ne nous laissez pas”, le président ukrainien lance un appel à l’UE

“Ne nous lâchez pas, ne nous laissez pas, prouvez-nous que vous êtes européens (…), ainsi la lumière va vaincre l’obscurité”, a appelé le président ukrainien Volodymyr Zelensky ce mardi en visio-conférence devant le Parlement européen face à de nombreux membres habillés en bleu et jaune, certains arborant un drapeau ukrainien dans le dos.

“Nous saluons la candidature de l’Ukraine”, la présidente du Parlement européen évoque la volonté de l’Ukraine à rejoindre l’UE

“Nous saluons la candidature de l’Ukraine au statut de candidat et nous travaillerons dans ce sens”, assure Roberta Metsola, la présidente du Parlement européen ce mardi à Bruxelles.

“Nous sommes à vos côtés (…). Le Parlement européen est votre allié”, déclare-t-elle.

“Nous ne resterons pas silencieux alors que des gens se battent pour nos valeurs contre la machine de guerre de Poutine”, affirme-t-elle.

“Merci de nous rappeler les dangers de la complaisance”, déclare-t-elle, évoquant des “actes héroïques” de la part des Ukrainiens.

“Faites attention à votre discours!”: la réponse de Medvedev au gouvernement français après les propos de Bruno Le Maire

“Faites attention à votre discours, messieurs!” Le vice-président du Conseil de sécurité de Russie Dmitry Medvedev a réagi aux propos tenus mardi matin par Bruno Le Maire, menaçant le gouvernement français de “guerre réelle”. Un peu plus tôt sur Franceinfo, le ministre de l’Économie avait prévenu que les sanctions prises par les pays Occidentaux, et notamment la France, allaient “provoquer l’effondrement de l’économie russe”.

Le chef de l’Otan accuse Poutine d’avoir “brisé” la paix en Europe

Le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg a accusé ce mardi le président russe Vladimir Poutine d’avoir “brisé” la paix en Europe, lors d’une conférence de presse en Pologne.

“Le président Poutine a brisé la paix en Europe” et “l’Alliance condamne l’invasion brutale et injustifiée de l’Ukraine”, a dit Jens Stoltenberg lors d’une visite à la base aérienne polonaise de Lask (centre) en compagnie du président polonais Andrzej Duda, accusant aussi le Bélarus de l’avoir permise.

Bombardement de Kharkiv: le président ukrainien dénonce un “crime de guerre”

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a affirmé ce mardi que le bombardement russe de Kharkiv constituait un “crime de guerre”, et souligné que la défense de la capitale Kiev était la “priorité”.

“La frappe contre Kharkiv est un crime de guerre. C’est du terrorisme d’Etat”, a affirmé Volodymur Zelensky dans une adresse vidéo publiée sur Telegram.

“Ils avancent sur la capitale comme sur Kharkiv. Voilà pourquoi la défense de la capitale est aujourd’hui la priorité clé” de l’Ukraine, a-t-il ajouté.

L’ONU estime à un million le nombre de déplacés à l’intérieur du pays

L’ONU estime à un million de personnes le nombre de personnes déplacées à l’intérieur de l’Ukraine du fait de l’invasion russe, en plus des centaines de milliers ayant fui le pays, a annoncé ce mardi une responsable du Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR).

“Il y a eu beaucoup d’attention sur ceux qui fuient vers les pays voisins, mais il est important de rappeler que la plupart des gens affectés se trouvent en Ukraine. Nous n’avons pas encore de chiffre sûr sur le nombre de gens déplacés à l’intérieur de l’Ukraine, mais nous estimons que c’est environ un million de personnes qui ont fui à l’intérieur du pays”, a déclaré Karolina Lindholm Billing, la responsable du HCR pour l’Ukraine lors d’une conférence de presse du gouvernement suédois.

Gérard Depardieu, proche de Poutine, appelle à “arrêter les armes et négocier”

L’acteur français Gérard Depardieu, proche de Poutine, appelle à “arrêter les armes et négocier”.

L’ambassadeur de France en Ukraine a quitté Kiev, son convoi est en route vers Lviv

Selon nos informations, l’ambassadeur de France en Ukraine Etienne de Poncins a quitté Kiev et son convoi est en route vers Lviv, où l’ambassade est délocalisé.

L’ambassadeur a quitté Kiev lundi soir, sous escorte, sur instruction du Président de la République. Il se trouve dans un convoi de voitures diplomatiques, escorté par les gendarmes de l’ambassade et du GIGN.

Jean-Yves Le Drian se trouve en Pologne

Le ministre des Affaires étrangères doit rencontrer ses homologues allemand et polonais à Lodz, puis il se rendra à la frontière entre la Pologne et l’Ukraine, où il annoncera 100 millions d’aide humanitaire française pour les réfugiés.

Plus de 660.000 réfugiés ont fui l’Ukraine en six jours

Plus de 660.000 personnes fuyant l’invasion russe en Ukraine ont afflué vers les pays voisins, et les chiffres augmentent de façon “exponentielle”, a indiqué le Haut Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) mardi.

“Nous avons maintenant plus de 660.000 réfugiés qui ont fui l’Ukraine vers les pays voisins au cours des six derniers jours seulement”, a déclaré une porte-parole du HCR, Shabia Mantoo, lors d’un point de presse à Genève.

La Russie continuera son offensive en Ukraine “jusqu’à ce que tous les objectifs” soient atteints

La Russie poursuivra son offensive en Ukraine jusqu’à ce que ses objectifs soient atteints, a annoncé ce mardi le ministre de la Défense Sergueï Choïgou, accusant une fois encore l’armée ukrainienne d’utiliser les civils comme “boucliers humains”.

“Les forces armées de la fédération de Russie continueront l’opération militaire spéciale jusqu’à ce que les objectifs fixés soient atteints”, a-t-il dit, selon des propos retransmis à la télévision.

Le ministre a invoqué la “démilitarisation” et la “dénazification” de l’Ukraine, affirmant que l’armée russe “n’occupe pas l’Ukraine” et que l’Occident “cherche à utiliser le peuple ukrainien” contre Moscou.

TotalEnergies “n’apportera plus de capital à de nouveaux projets en Russie”

Le géant français de l’énergie TotalEnergies a annoncé ce mardi qu'”il n’apportera plus de capital à de nouveaux projets en Russie”, sans pour autant se retirer des projets dans lesquels il est actuellement investi, selon une déclaration transmise à l’AFP.

Le groupe dit “approuver l’étendue et la force des sanctions mises en place par l’Europe et les mettra en oeuvre quelles que soient les conséquences (en cours d’évaluation) sur la gestion de ses actifs en Russie”. Il “condamne l’agression militaire” de la Russie et indique “se mobiliser pour fournir du carburant aux autorités ukrainiennes et de l’aide aux réfugiés ukrainiens en Europe”.

Le président ukrainien va s’adresser au Parlement européen

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui réclame une intégration “sans délai” de son pays à l’UE à la suite de l’invasion russe, va s’adresser ce mardi à 12h30 (11h30 GMT) au Parlement européen par visioconférence, a annoncé sa présidente Roberta Metsola.

Le président du Conseil européen, Charles Michel, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le chef de la diplomatie de l’UE Josep Borrell, interviendront également lors de cette session extraordinaire consacrée à l’intervention de l’armée russe en Ukraine.

L’orchestre philharmonique de Munich congédie le chef pro-Poutine Valery Gergiev

L’orchestre philharmonique de Munich a décidé de “se séparer” du chef d’orchestre Valery Gergiev, réputé proche de Vladimir Poutine, a annoncé mardi le maire de la ville allemande, qui reproche au maestro de ne pas avoir dénoncé l’invasion de l’Ukraine.

“Munich se sépare du chef d’orchestre principal Valery Gergiev. Il n’y aura donc plus de concerts de l’Orchestre philharmonique de Munich sous sa direction à partir de maintenant”, a expliqué dans un communiqué l’édile de la ville bavaroise Dieter Reiter.

Le géant du transport maritime Maersk va arrêter de desservir les ports russes

Le géant danois du transport maritime Maersk a annoncé mardi la suspension des nouvelles commandes depuis et à destination des ports russes, hors denrées alimentaires, médicales et humanitaires, du fait des sanctions prises après l’invasion russe de l’Ukraine.

Le groupe, un des leaders mondiaux du transport de containers, va toutefois honorer les commandes passées jusqu’ici, tout en respectant les sanctions visant Moscou, indique-t-il dans un communiqué.

La ville de Marioupol sans électricité après une offensive russe

La ville de Marioupol, dans l’est de l’Ukraine sur la mer d’Azov, était sans électricité mardi après une offensive russe, a déclaré sur Facebook Pavlo Kirilenko, gouverneur de la région de Donetsk.

“Marioupol et Volnovakha sont à nous! Les deux villes subissent la pression de l’ennemi mais elles tiennent. A Marioupol, la ligne d’électricité a été coupée, la ville est sans électricité”, a-t-il déclaré sur sa page Facebook, alors que ces deux cités se trouvent sur la route des forces russes venant depuis la Crimée annexée par Moscou et les troupes dans le territoire séparatiste pro-russe de Donetsk.

Avoirs des oligarques russes: Bruno Le Maire veut passer du “gel” à la “saisie”

“Nous allons toucher au coeur le pouvoir russe”. Invité sur France info ce mardi, Bruno Le Maire a indiqué vouloir saisir les avoirs des oligarques russes. Jusqu’à présent, les sanctions prises par les Occidentaux ne prévoyaient que leur gel.

“Nous allons faire en sorte qu’il ne s’agisse pas seulement d’un gel des avoirs, mais d’une saisie des avoirs”, a déclaré le ministre de l’Economie. “Nous sommes en train de travailler juridiquement avec la Chancellerie pour que le gel devienne une saisie”, a-t-il martelé.

YouTube annonce le blocage des chaînes russes RT et Sputnik dans toute l’Europe

La plateforme de vidéos YouTube annonce ce mardi le blocage des médias de l’Etat russe RT et Sputnik dans toute l’Europe.

>> Tous les détails à lire dans notre article.

TotalEnergies et Engie: Bruno Le Maire évoque un “problème de principe” à travailler avec des proches du pouvoir russe

Il y a désormais un “problème de principe à travailler” avec toute personnalité proche du pouvoir russe, a estimé ce mardi le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, interrogé sur les activités des géants français TotalEnergies et Engie en Russie.

Concernant TotalEnergies, le ministre a assuré sur la radio France Info que “des décisions” seraient prises “dans les jours qui viennent” avec le groupe, alors que d’autres majors pétrolières, comme les britanniques Shell et BP, ont annoncé se retirer de leurs projets en Russie et vendre les parts de sociétés russes qu’elles détenaient.

Le centre de Kharkiv, deuxième ville d’Ukraine, bombardé par l’armée russe

Le centre de Kharkiv, deuxième ville d’Ukraine, est bombardé par l’armée russe, indique ce mardi sur Telegram le gouverneur de la région, Oleg Sinegoubov.

“L’occupant russe continue d’user d’armes lourdes contre la population civile”, a-t-il écrit, publiant des images d’une énorme explosion sur la place centrale de la ville, où se trouve le siège de l’administration locale.

Bruno Le Maire: “Nous allons provoquer l’effondrement de l’économie russe”

“Nous allons provoquer l’effondement de l’économie russe”. Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance assure que les sanctions contre la Russie vont toucher le régime en plein coeur. “Le peuple russe en paiera aussi les conséquences”, a ajouté Bruno Le Maire, invité de France Info.

“Les sanctions sont d’une efficacité redoutable. Nous allons livrer une guerre économique et financière totale à la Russie”, affirme-t-il.

Il annonce qu’une nouvelle salve de sanctions économiques est en préparation “si nécessaire”.

“J’ai peur”: à l’ONU, un diplomate ukrainien lit le message d’un soldat russe à sa mère avant de mourir

C’est une séquence relayée par une journaliste de Time sur Twitter, qui s’est déroulée à la tribune des Nations unies, à New York, lundi.

Lors de l’assemblée de l’Organisation des nations unies (ONU), l’ambassadeur permanent de l’Ukraine à l’ONU a lu les derniers messages échangés entre un soldat russe mobilisé en Ukraine et sa mère.

“Maman, je suis en Ukraine. Il y a une vraie guerre ici. J’ai peur. Nous bombardons toutes les villes en même temps. Même des civils sont pris pour cible. (…) Maman, c’est si difficile”, a écrit le soldat à sa mère, selon l’ambassadeur, qui précise que l’échange date de “quelques instants avant qu’il ne soit tué”.

Deux soldats tchétchènes morts en Ukraine

Deux soldats tchétchènes sont morts et six ont été blessés en Ukraine, a annoncé mardi sur Telegram Ramzan Kadyrov, le dirigeant de cette république du Caucase.

“Malheureusement, il y a déjà des pertes parmi les natifs de la République tchétchène. Deux sont morts (que dieu pardonne leurs péchés), six autres ont été blessés à des degrés divers”, a annoncé le leader autoritaire.

La Russie a admis que des soldats russes étaient morts en Ukraine, sans en préciser le nombre. Moscou affirme ne pas viser les zones civiles, alors que des quartiers résidentiels sont bombardés.

Le résumé des événements ce mardi matin

Au sixième jour de l’offensive russe en Ukraine, la capitale Kiev tient toujours ce mardi matin, mais les combats s’en rapprochent. Voici un résumé des principaux faits de la nuit.

· Les Français incités à quitter Kiev. Le ministre des Affaires étrangères a encouragé le millier de ressortissants français encore en Ukraine à quitter le pays. Mais leur rapatriement ne peut être assuré et aucune certitude n’est garantie sur la sûreté du trajet.

· Un immense convoi militaire russe près de Kiev. Des images satellitaires prises lundi en Ukraine montrent un immense convoi militaire russe qui s’étire sur plus de 60 kilomètres au nord-ouest de la capitale Kiev, objectif militaire de première importance pour la Russie dans son offensive sur le pays.

· Les combats se rapprochent encore de la capitale. La ville de Boutcha, située à une trentaine de kilomètres au nord-est de Kiev, en Ukraine, a été le théâtre de violents affrontements, causant des dégâts importants.

· Zelensky appelle à interdire la Russie de “tous les ports” et “aéroports du monde”. Dans une nouvelle vidéo publiée lundi soir, le président ukrainien exhorte la communauté internationale à prendre des mesures.

L’armée russe aux portes de la ville ukrainienne de Kherson, dans le sud

L’armée russe est arrivée aux portes de la ville ukrainienne de Kherson, dans le sud du pays, au nord de la Crimée, a déclaré le maire de la ville dans la nuit de lundi à mardi.

“Aux entrées de Kherson, l’armée russe a installé des checkpoints. Il est difficile de dire comment la situation va se développer”, a écrit sur sa page Facebook Igor Kolikhaïev, maire de Kherson, ajoutant que “Kherson est et reste ukrainienne (…) Kherson résiste!”.

Disney et Sony suspendent la sortie de leurs films en Russie

Les géants du divertissement Disney et Sony Pictures ont suspendu la sortie de leurs films dans les salles de cinéma en Russie après l’invasion de l’Ukraine, imitant ainsi d’autres entreprises ayant choisi de se désengager, temporairement ou non, du pays.

“Compte tenu de l’invasion non provoquée de l’Ukraine et de la crise humanitaire tragique, nous suspendons la sortie de films en salles en Russie, y compris le prochain Alerte rouge de Pixar”, a déclaré lundi Disney dans un communiqué.

“Nous prendrons des décisions commerciales futures en fonction de l’évolution de la situation”, est-il ajouté.

Guerre en Ukraine: 88% des Français choqués par l’invasion russe

Une invasion qui indigne. 88% des Français se disent choqués par les bombardements et l’entrée des troupes russes sur le territoire ukrainien, selon une nouvelle enquête Opinion 2022 menée par notre partenaire Elabe pour BFMTV.

Face à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, 33% des Français estiment que la France doit mettre en place des sanctions économiques contre la Russie et les dirigeants russes, 41% envoyer du matériel militaire et humanitaire pour aider l’Ukraine (sans envoi de troupes françaises) et 8% envoyer des troupes françaises sur le territoire ukrainien pour combattre les militaires russes.

Les Français incités à quitter Kiev

Alors que l’étau se resserre autour de la capitale ukrainienne, les Français sont incités à quitter la ville.

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a assuré lundi que les Français encore présents à Kiev peuvent quitter la capitale ukrainienne en guerre par la route du sud car il y a une “fenêtre d’opportunité”, mais sans garantie de sécurité.

Des images satellites montrent un immense convoi militaire russe près de Kiev

Des images satellitaires prises lundi en Ukraine montrent un immense convoi militaire russe qui s’étire sur plus de 60 kilomètres au nord-ouest de la capitale Kiev.

Le convoi “s’étend des abords de l’aéroport Antonov (à environ 25 km du centre de Kiev) au sud aux alentours de Prybirsk” au nord, a indiqué lundi soir la société américaine d’imagerie satellitaire Maxar dans un courriel.

Cet aéroport est, depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février, le théâtre de violents affrontements, l’armée de Vladimir Poutine tentant de s’emparer de cette infrastructure stratégique pour la prise de la capitale.

Dans le convoi capturé par image satellite, d’une longueur d’environ 64 kilomètres, “certains véhicules sont parfois très distants les uns des autres et, sur d’autres portions, les équipements militaires sont positionnés à deux ou trois de front”, a ajouté Maxar.

Le président ukrainien appelle à interdire la Russie de “tous les ports” et “aéroports du monde”

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé mardi à interdire la Russie de “tous les ports” et “aéroports du monde” en représailles à l’invasion russe de l’Ukraine.

“Il faut fermer l’entrée pour un tel Etat dans tous les ports, tous les canaux et tous les aéroports du monde”, a déclaré Volodymyr Zelensky dans une vidéo publiée sur Facebook.

Il a également appelé la communauté internationale à “considérer une fermeture totale du ciel pour les missiles, avions et hélicoptères russes”.

“Ce mal, armé de missiles, de bombes et d’artillerie, doit être stoppé immédiatement. Et détruit économiquement, pour montrer que l’humanité est capable de se défendre”, a souligné le président ukrainien.

Bonjour à tous

Bienvenue dans ce direct consacré au sixième jour de la guerre en Ukraine.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *