EN DIRECT – Grève : 9,8% de grévistes à la SNCF, parmi lesquels 49,3% de conducteurs | LCI – LCI

Spread the love








EN DIRECT – Grèves : 14 lignes de métro totalement fermées mercredi à la RATP, 1 TGV sur 3 seulement à la SNCF | LCI

































Social

Toute L’info sur

Les grèves de décembre 2019 contre la réforme des retraites

CONTESTATION – Entamée le 5 décembre, la mobilisation contre la réforme des retraites se poursuivra ce mercredi, jour de Noël, avec encore de nombreuses difficultés à la SNCF et à la RATP. La compagnie ferroviaire a aussi publié ses prévisions, plutôt optimistes, pour le week-end des retours.

PRÉVISIONS POUR LE JOUR DE NOËL

Le trafic se détériore ce mercredi. Dans la capitale, la totalité des lignes de métro seront fermées, exceptées celles qui sont automatiques, a annoncé la RATP. Côté trains, la circulation se complique aussi avec seulement un TGV sur trois et trois Ouigo sur dix qui rouleront. C’est moins qu’aujourd’hui.

Grèves à la SNCF et la RATP : le point sur les perturbations du mercredi 25 décembre

EXPLICATIONS

La concertation reprendra le  7 janvier sur la pénibilité. A quoi correspond cette notion ?

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

PARCOURS DU COMBATTANT

Comment rejoindre son lieu de réveillon ? Nous avons suivi plusieurs personnes.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

PRÉVISIONS POUR LE JOUR DE NOËL

Le trafic se détériore ce mercredi. Dans la capitale, la totalité des lignes de métro seront fermées, exceptées celles qui sont automatiques, a annoncé la RATP. Côté trains, la circulation se complique aussi avec seulement un TGV sur trois et trois Ouigo sur dix qui rouleront. C’est moins qu’aujourd’hui.

Grèves à la SNCF et la RATP : le point sur les perturbations du mercredi 25 décembre

CIRCULATION EN ILE-DE-FRANCE

La situation s’améliore en Ile-de-France. Il n’y a ainsi plus que  310 km de bouchons sur les routes, contre un pic de 350 km vers 17h, selon le site d’information routière Sytadin.

PRÉVISIONS RATP

Le trafic sera “très réduit” ce mercredi 25 décembre. 14 lignes de métros seront fermées, et seules les rames automatiques circuleront.

Dans le détail, voici les lignes de métro qui circuleront ou non demain, ainsi que les trams et les bus ⤵️

Urgent

PRÉVISIONS POUR LE JOUR DE NOËL

Le trafic se détériore ce mercredi. Dans la capitale, la totalité des lignes de métro seront fermées, exceptées celles qui sont automatiques, a annoncé la RATP. Côté trains, la circulation se complique aussi avec seulement un TGV sur trois et trois Ouigo sur dix qui rouleront. C’est moins qu’aujourd’hui.

Le détail ci-dessous.

BOUCHONS EN ILE-DE-FRANCE

Il y a actuellement près de 345 kilomètres de bouchons sur les routes d’Ile-de-France, selon le site d’information routière Sytadin.C’est deux fois plus que la moyenne.

PRÉVISIONS SNCF POUR NOËL 

De fortes perturbations sont à nouveau à prévoir sur le réseau SNCF ce 25 décembre. Seul un TGV sur trois sera en circulation et trois Ouigo sur dix. C’est moins qu’hier.

TÉMOIGNAGES

Faute de moyen de transport, de nombreux internautes ne pourront pas rejoindre leurs proches pour réveillonner. Ils racontent leurs déboires.

“Je vais passer Noël seul à Paris, merci la SNCF”, sur Twitter les messages désespérés ou blasés des “sans train”

SOLIDARITÉ

Le syndicat Info’Com-CGT a apporté son soutien aux grévistes de la RATP et leur a remis un chèque de 250.000 euros issus de sa caisse de grève. “On reçoit des chèques de partout en France, des salariés du privé, des enseignants, des retraités”, a indiqué à l’AFP une représentante syndicale.

VIDÉO

Scène étonnante à Paris ce mardi après-midi : les musiciens et danseurs de l’Opéra ont manifesté à leur manière, avec une brève représentation sur l’air du “Lac des cygnes”. 

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

SNCF

Les prévisions de trafic sont tombées pour le week-end du 27 au 29 décembre : 6 TGV sur 10 circuleront sur le réseau selon la SNCF. La direction de la compagnie précise que les voyages sont confirmés et garantis “pour la plupart” des quelque 800.000 personnes ayant réservé à ces dates. Les autres voyageurs sont “invités” à procéder à l’échange de leur billet, et “à vérifier plusieurs fois les disponibilités sur les sites ou applications”.

“Les échanges sont sans frais et sans surcoût, sur la même destination quelle que soit la date choisie”, ajoute la SNCF.

Une carrière lancée grâce à la grève ? Bloquée chez elle à Bagneux faute de transports, Montéa a imaginé une reprise originale de Mariah Carey.

“Tout ce que je veux pour Noël, c’est des trains” : Montéa adapte le tube de Mariah Carey à l’occasion de la grève

GREVISTES

Le taux de grévistes à la SNCF a légèrement augmenté à 9,8% mardi matin, au 20e jour consécutif de la grève reconductible contre la réforme des retraites, a annoncé la direction de la compagnie ferroviaire.

 Parmi les personnels indispensables à la circulation des trains, près de la 

moitié (49,3%) des conducteurs, plus du quart (29,4%) des contrôleurs et 12,6% des aiguilleurs étaient grévistes, le jour du réveillon de Noël. Ce léger 

rebond intervient au lendemain de la plus faible mobilisation des cheminots 

(9,2% lundi) depuis le début du mouvement le 5 décembre.

PERTURBATIONS

La direction de la SNCF a confirmé que ce mardi, seuls 40% des TGV et des TER circulent, 20% pour les Intercités et les Transilien. À noter : plusieurs lignes vont fermer de manière anticipée en fin de journée en Île-de-France Leur réouverture est prévue mercredi “en début d’après-midi”. Les prévisions de trafic pour les TGV et Ouigo durant le week-end du 28-29 seront connues dans la journée.

Des arrêts maladie de complaisance à la RATP ? “On peut le soupçonner”, estime le député LaREM Frédéric Descrozaille, qui y voit aussi l’expression d’un mal-être en cette période de grèves. 

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

La réforme va-t-elle s’appliquer de la même manière pour tous les Français ? Le gouvernement le souhaite, mais il a déjà commencé à lâcher du lest.

Militaires, routiers, sénateurs… Quand la réforme des retraites n’est plus tout à fait universelle

MELENCHON

Retrouvez l’intégralité de l’intervention du député LFI au milieu des grévistes, Gare de Lyon.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

ARRÊTS MALADIE

A la RATP, les arrêts maladie ont sérieusement augmenté. Une pratique régulière ? “Non, la pratique régulière, c’est de discréditer les mouvements sociaux en faisant monter ce genre d’histoires, réagit Fabrice Villedieu. Cette opération est un peu fatigante. On ne côtoie pas les collègues qui travaillent, donc ceux qui pourraient être en arrêt maladie. La seule chose que je suppose, c’est qu’en temps de grève, ça rend difficile les conditions de travail pour les non-grévistes, mais encore une fois, je n’en sais rien”.

MELENCHON

Le député de Marseille a également annoncé “la création d’une caisse de solidarité parlementaire pour les grévistes”.

MELENCHON

“Ce moment est extraordinaire pour la vie du pays. On se serre les coudes, on ne parle plus de la religion de Pierre, Paul ou Jacques. Et ça, c’est bon pour le pays.”

“Toutes les familles qui sont issues de la gauche sont solidaires de la lutte”, même si “le Parti socialiste et les Verts sont favorables à la retraite à points […] mais ça se passe bien”.

MELENCHON

“Mes souhaits n’ont aucune importance, les syndicats savent ce qu’ils ont à faire. Ils font ce qu’ils croiront bien. La grève appartient aux grévistes. Faisons confiance aux gens, ils n’ont pas d’attitude déraisonnable. Il n’y a pas de radicalisation, les gens tiennent leur position de manière ferme. Le régime se tromperait à croire que les gens s’endormiraient comme ça. S’il y a un taux de grève en baisse, c’est pas qu’ils sont devenus d’accord, c’est qu’il y a un problème financier”.

MELENCHON

Le leader de la France insoumise est auprès des grévistes, Gare de Lyon : “Il faut que les téléspectateurs sachent que les grévistes sont en train de perdre de la paye. Alors on vient, on montre de la sympathie, on discute de comment on peut aider pour les caisses de grève. C’est essentiellement pour ça qu’on est là, parce que tout le monde est en famille, c’est un moment où il y a besoin de chaleur humaine”

“Cette réforme est une pure cruauté. Le régime est à l’équilibre, il y a 10 autres moyens de faire la réforme… Quel est le sens de cette violence sociale que le gouvernement déchaîne sur le pays ? Par respect pour ces gens, le régime serait raisonnable en arrêtant.”

FOCUS

Sur ce sujet précis du coût de la grève, vous pouvez revoir ce sujet du JT de TF1 du 22 décembre.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

SNCF

Il n’y rien à négocier “en matière de régimes spéciaux”, a assuré Jean-Pierre Farandou, qui souhaite insister sur la nécessité de “faire de la pédagogie sur les mesures d’accompagnement proposées”, en l’occurrence le calcul de la future pension et le futur âge de départ, qui “sera remonté très progressivement en tenant compte de la durée passée au statut” cheminot.

SNCF

La compagnie ferroviaire a perdu 400 millions d’euros de chiffre d’affaires depuis le début de la grève, indique son président Jean-Pierre Farandou dans un entretien au Monde

“Nos estimations de perte de 20 millions d’euros de recettes par jour sont de bons ordres de grandeur. Donc au bout de vingt jours, on est à 400 millions d’euros de chiffre d’affaires”.

RASSEMBLEMENT

24 heures après un premier rassemblement, plusieurs salariés de la RATP se sont rassemblés devant le siège de la régie avec pour objectif de lancer une cagnotte de soutien aux grévistes, par les syndicats représentés aujourd’hui, la CGT et Solidaires. 

Moins nombreux qu’hier, les grévistes mobilisés souhaitent marquer le coup en occupant le terrain jour après jour, afin de ne pas faire oublier la persistance de la grève en cette période de Noël.

INTERVIEW POLITIQUE

Brice Hortefeux sur la réforme des retraites : “Plus le gouvernement parle, moins on comprend”

CONCERTATION

“Je ne sais pas de quoi le gouvernement veut discuter” le 7 janvier, a répondu Philippe Martinez, leader de la CGT, quand les journalistes de France Info l’interrogeaient sur le nouveau round de négociations auquel l’exécutif convoque les partenaires sociaux au début de l’année prochaine. 

Et d’assurer qu’il n’a pas reçu d’invitation de la part de Matignon pour cette nouvelle réunion. Comme il le résume lui-même, le gouvernement et son syndicat n’ont guère de terrain d’entente à explorer : “Le gouvernement veut réduire les dépenses consacrées à la protection sociale alors que nous on dit qu’un pays moderne doit augmenter ses dépenses consacrées au bien être des gens, à leur santé, à leur retraite. Ce sont deux projets de société qui s’affrontent”. 

RAFFINERIE

Carburants : deux raffineries sur huit à l’arrêt mais “aucune inquiétude” pour le gouvernement

PIETRASZEWSKI

C’est l’autre point  d’achoppement, après l’âge-pivot,  entre les syndicats favorables à la réforme et le gouvernement : la réintégration des quatre critères de pénibilité supprimés à l’occasion des ordonnances Pénicaud réformant le Code du Travail. Il y a toutefois à craindre pour eux que cela ne soit pas du tout dans les plans de l’exécutif. Le secrétaire d’Etat aux retraites l’a répété, mardi 24 décembre, sur BFM : pas question de revenir sur ce point là.

MELENCHON

Faisant son retour sur France Inter, Jean-Luc Mélenchon a accusé le gouvernement de vouloir mettre en place “un système particulier par génération”. Et assuré que la France “a les moyens” de faire mieux avec la retraite. De son point de vue, cela passe par un minimum contributif à 1000 euros et une retraite à 60 ans avec 40 annuités.

PIETRASZEWSKI

Le secrétaire d’Etat en charge de la réforme des retraites était invité sur BFM, ce matin. Invité à réagir au fait que la grève atteigne aujourd’hui les 20 jours de grève, il a rejeté l’idée que ce soit “le gouvernement qui refuse le compromis”. “On peut entendre que nos engagements interpellent les uns ou les autres, mais nous allons avancer sur ce projet”.

GRÈVE DURE

Vers un “durcissement du mouvement”. Le délégué central CGT de Total Thierry Defresne a prévenu sur France info que les actions dans les huit raffineries de France vont s’intensifier dans les jours à venir. Pour le moment, deux raffineries sur huit sont à l’arrêt dans le pays, et la CGT prévoit environ 20% de baisse de production dans les prochains jours.

TRANSPORT AERIEN

Stewards, hôtesses et pilotes ont déposé un préavis de grève à partir du 3 janvier prochain, soit une des dates-clé du retour de vacances. Ils entendent conserver leur régime de retraite, et notamment l’autonomie de leur caisse de retraite complémentaire autonome et autofinancée, craignant qu’en l’état, leurs pensions baissent en moyenne de “40%” et que leur temps de travail s’allonge, rapporte le Quotidien du tourisme.

SYNDICAT

Dépassés par leur base ou tout simplement absents depuis le dernier round de discussions avec Matignon, les leaders syndicaux sont absents, ces derniers jours.

EFFET COLLATÉRAL ?

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

Mobilisation contre la réforme des retraites : comment les grévistes vont-ils tenir financièrement ?

CHRONOLOGIE 

Une manifestation surprise s’est déroulée ce lundi 23 décembre à l’initiative de la RATP à la station de métro Gare de Lyon, perturbant brièvement le trafic de la ligne 1 du métro. 

Grève : Que s’est-il passé à la gare de Lyon lundi matin ?

REPRISE DES NÉGOCIATIONS LE 7 JANVIER

Comme annoncé vendredi dernier lors de la réunion multilatérale avec les partenaires sociaux, le Premier ministre a dévoilé ce lundi soir un “programme de travail permettant d’avancer très rapidement sur les chantiers ouverts” lors de cette rencontre.

Cette concertation reprendra le mardi 7 janvier, autour de la “pénibilité” et de la “gestion des fins de carrière”. La réunion sera axée sur quatre objectifs : 

•                    Partager les impacts sur l’évolution des seuils relatifs à la pénibilité

•                    Renforcer les actions en matière de prévention de la pénibilité

•                    Construire des dispositifs de reconversion pour les salariés exposés longtemps à la pénibilité

•                    Construire une stratégie globale pour le maintien dans l’emploi des séniors

Participeront à ces travaux pour le gouvernement : Muriel Pénicaud, Ministre du Travail ; Agnès Buzyn Ministre des Solidarités et de la Santé ; Laurent Pietraszewski, Secrétaire d’État auprès de la Ministre des Solidarités et de la Santé, chargé des retraites et Olivier Dussopt, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Action et des Comptes publics

D’autres réunions plus ciblées -fonctionnaires, enseignants, hôpitaux…- auront lieu les jours suivants avec les ministres concernés.

PRÉVISIONS SNCF

De fortes perturbations sont à nouveau à prévoir sur le réseau SNCF à la veille de Noël. Le trafic sera équivalent à celui connu ce lundi, avec deux TGV sur cinq en circulation.

PRÉVISIONS RATP

Dans le détail, voici les lignes de métro qui circuleront ou non demain ⤵️

Urgent

PRÉVISIONS POUR MARDI

Le trafic restera “perturbé” ce mardi dans la capitale avec six lignes de métro toujours fermées à la RATP. Côté trains, la circulation reste toujours compliquée avec seulement deux TGV sur cinq qui rouleront. 

Les prévisions détaillées ci-dessous.

CALENDRIER

Le calendrier et le programme de concertation sur les retraites promis hier dans le JDD par Laurent Pietraszewski pour aujourd’hui seront communiqués “entre ce soir et demain matin”, selon l’entourage du premier ministre à LCI. 

RATP

La RATP indique à LCI avoir fermé plusieurs stations de la ligne 1 un peu avant 14h, à la demande de la Préfecture de police. Celles-ci ont rouvert à l’instant, sans que l’on en sache plus sur le motif de fermeture.

MANIF SURPRISE

Les images du face-à-face entre les grévistes et les forces de l’ordre sur le parvis de la Gare de Lyon à Paris.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

MANIF SURPRISE

“Ces actions-là vont se multiplier”, indique à LCI un syndicaliste Sud-Rail présent lors de la manifestation surprise à la Gare de Lyon.

‘ : ‘‘ wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’); });
]]>

RATP

Plusieurs stations sur la ligne 1 sont fermées “par mesure de sécurité”. “La reprise de la desserte de ces 5 stations – Argentine, Charles de Gaulle, George V, Franklin D. Roosevelt et Champs-Élysées-Clémenceau – ne se fera que sur ordre de la préfecture de police”, indique la RATP sur Twitter. 

SNCF

Par ailleurs, “trois grévistes non SNCF sont venus occuper les voies SNCF, Gare de Lyon, pendant une dizaine de minutes. Ils ont mis leur vie en danger”, a relevé un porte-parole de la SNCF, précisant que “leur action n’a pas eu d’incidence sur le trafic ferroviaire”.

RATP

La ligne 1, l’une des deux lignes automatiques du métro parisien, les seules qui fonctionnent normalement pendant la grève, “a été interrompue à 11h56 entre Châtelet et Nation en raison de la présence massive de manifestants à Gare de Lyon”, a indiqué à l’AFP une porte-parole de la RATP sans plus de détails. L’interruption du trafic a duré 20 minutes.

Il n’y a donc pas de trêve de Noël dans les transports. La grève contre la réforme des retraites se poursuit, mardi 24 décembre à la RATP et la SNCF (et cela sera encore le cas mercredi). 

En ce jour de réveillon, six lignes de métro sont encore totalement fermées dans la capitale, tandis que les autres – à l’exception de la 1 et de la 14, automatisées-  fonctionneront a minima, aussi bien dans le nombre de stations desservies que dans les heures d’ouverture. A la SNCF, seulement deux TGV sur cinq circulent et seulement un Transilien sur cinq. Le service sera également allégé dès la fin de l’après-midi. Il sera donc probablement difficile pour les Franciliens de rejoindre le lieu de leur réveillon.

Lire aussi

Sur le plan de la concertation, les partenaires sociaux seront reçus le 7 janvier par plusieurs membres du gouvernement sur les questions de pénibilité et de gestion de fin de carrière Les ministres du Travail et de la Santé, Muriel Pénicaud et Agnès Buzyn, ainsi que les secrétaires d’Etat chargés des Retraites et de l’Action et des Comptes Publics, Laurent Pietraszewski et Gérald Darmanin, débuteront ces nouvelles discussions. Une date qui ne doit pas grand chose au hasard, puisqu’elle a lieu deux jours avant la nouvelle journée de mobilisation à laquelle appelle notamment la CGT, le 9 janvier.

D’autres réunions plus ciblées se dérouleront tout au long du mois de janvier.

Sur le même sujet

Et aussi

Leave a Reply