INTERVENTION 

Christian Venries, maire de Saint-Cirgues, dans le Lot, dit espérer que ces discussions se feront avec “un parler vrai”. “Il ne faut pas que ce débat devienne le Grand Bluff”, dit-il. Il explique qu’il n’organisera rien car c’est aux personnes qui ont créé cela de le faire, estime cet élu. Pour lui, les lois sont “déconnectées des réalités”. 

Et d’être applaudi, lorsqu’il demande au Gouvernement de redonner plus de pouvoir aux mairies. “Nous sommes devenus une coquille vide”, dit-il. Une intervention saluée par les élus présents. Il évoque aussi, comme en début de semaine à Grand-Bourgtheroulde, le retour de la possibilité pour les mairies de délivrer les pièces d’identité. Il parle également de la fracture numérique et des conséquences en territoire rural. 

Let a comment